FORMATIONS D’EXCELLENCE : ESCP EUROPE

 

Yolaine von Barczy a donné dès le départ une dimension internationale à sa carrière. De la chimie à l’industrie pharmaceutique, cette diplômée de l’ESCP-EAP (91) s’est forgé une expertise dans les différents métiers des RH. Vice présidente ressources humaines de Bristol-Myers Squibb France depuis 2010, première femme à ce poste chez BMS en France, elle fait souffler un vent d’innovation et de différenciation sur les RH.

Yolaine von Barczy (ESCP-EAP 91), vice présidente ressources humaines Bristol-Myers Squibb France

Yolaine von Barczy (ESCP-EAP 91), vice présidente ressources humaines Bristol-Myers Squibb France

Quelles sont les grandes lignes de votre fonction ?
En tant que membre du comité de direction France, j’essaie d’insuffler des axes RH différenciants, de faire émerger et d’anticiper les problématiques RH. J’ai la responsabilité managériale d’une équipe de 25 personnes. Un de mes rôles est de challenger la fonction RH, de la moderniser, de gérer et faire grandir les collaborateurs, de développer tout ce qui tourne autour du bien être au travail. Mon 3ème rôle en tant que citoyenne de l’entreprise, DRH de la 1ère filiale du groupe en dehors des Etats Unis, est un rôle d’entraînement du groupe.

 

Une entreprise biopharmaceutique
Recentré sur des aires thérapeutiques majeures, BMS s’est doté d’un modèle qui concilie ses expertises confirmées et les atouts des biotechnologies. Sa stratégie du collier de perles et ses alliances avec de grands laboratoires lui permettent de compléter gamme de tout ce que l’on peut proposer à des patients dont les besoins thérapeutiques ne sont pas couverts. Le passage au « Biopharma » s’est accompagné d’une démarche de coconstruction culturelle. Du cahier d’étonnement au dictionnaire des codes de l’entreprise en passant par l’accompagnement de la génération Y, les ateliers thématiques, la coéducation, les programmes de mentoring, Yolaine von Barczy encourage la diversité, la créativité et fait souffler un vent d’innovation au sein de BMS, y compris en essayant d’élargir le recrutement à des parcours professionnels et académiques de plus en plus variés.

 

Un message aux jeunes diplômés
Partir à l’étranger, ne jamais arrêter d’apprendre, se choisir des mentors, faire le point régulièrement sur ses expériences et être prêt à les partager. Ne pas s’enfermer dans des schémas de carrière trop prédéfinis : une carrière n’est pas qu’un sprint, c’est aussi une course de fond. Ce n’est pas qu’une destination, c’est aussi un voyage.

 

A.M.

 

Contact :
yolaine.vonbarczy@bms.com
christine.levron@bms.com