Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Botanic : répondez à l’appel du vert ! – L’interview de Marc Rossat-Mignod

Dans son interview, Marc Rossat-Mignod, Directeur Général Délégué du Groupe Botanic incite les jeunes diplômés à s’épanouir au contact du vert. Portrait d’un pur terrien
©Audrey Bardou

Vous vibrez pour le vivant, le végétal et le bien manger ? Laissez-vous cueillir par ce groupe familial spécialiste du jardinage écologique et de l’alimentation bio. « Vivez votre engagement écolo dans une entreprise à mission qui allie performance économique et contribution au bien commun », assure Marc Rossat-Mignod, (ESC Chambéry 94), Directeur Général Délégué du Groupe Botanic. Vous serez bluffé par ce manager bienveillant passionné par la nature et les hommes.

Parcours hybride

« Je ne suis pas arrivé chez Botanic par hasard ! » C’est le cri du cœur de Marc Rossat-Mignod, Directeur Général Délégué du Groupe Botanic, entreprise familiale d’origine haut-savoyarde. Car ce boss au parcours atypique est avant tout un amoureux des animaux et de la terre. « J’ai longtemps mené deux vies parallèles : agriculteur et manager, d’abord dans la grande distribution puis chez Botanic où je suis entré il y a 22 ans. »

Dans son interview, Marc Rossat-Mignod, Directeur Général Délégué du Groupe Botanic incite les jeunes diplômés à s’épanouir au contact du vert. Portrait d’un pur terrien
©Gaëlle Catimel

Un homme du terrain

Un choix de cœur qui lui a permis d’exercer différents métiers : directeur de magasin, responsable du marché jardin, directeur de région, directeur opérationnel puis directeur général. « Je suis issu du terrain et j’adore ça. Cela m’a aidé à porter des stratégies et à emmener des équipes dans un projet d’entreprise. Si l’on veut être crédible et parler le langage de ses équipes, l’opérationnel est fondamental. »

Bien-être chez Botanic

Un DG qui participé au développement dans l’entreprise du management par le calme. « L’objectif de cette philosophie ? Éviter le stress et à favoriser l’empathie, l’écoute, le parler vrai. Nous travaillons avec Thierry Nadisic, chercheur à emlyon business school et nous responsabilisons les équipes en donnant du sens. Je crois à la symétrie des attentions. Si l’on est bien dans son job, on est bien avec les clients. Dans ce métier de conseil, nous avons besoin de collaborateurs au top dans leur tête. Les trois piliers du programme : les relations positives, l’environnement de travail et la prévention en matière de santé. »

Cultivez le temps long

Un management de la tête au cœur que défend ce patron bienveillant. « Être soi et parler avec ses tripes ça fait partie du management. La première qualité d’un manager ? Savoir dire merci à ses équipes. Ça donne une crédibilité et le pouvoir d’être exigeant. » Et ça marche puisque l’entreprise recrute à tout va. « Nous proposons des postes de directeur de magasin, manager de rayon et dans les fonctions support (marketing, finance, communication, digital). Si vous aimez la nature, le bien manger et le bio, rejoignez-nous ! Vous aurez de belles missions dans une entreprise qui a une vraie conscience écologique et environnementale. »

Encadré : Le vert ne connaît pas la crise !

« L’année 2021 est une année record pour Botanic avec une progression de 10 à 20 % par rapport à une année « normale ». L’engouement pour le végétal et la nature est réel. Nous le vivons dans nos magasins où nous sommes en train de rajeunir notre clientèle. La crise a permis le recentrage sur les valeurs refuges : la maison, la nature, les animaux. Je suis bluffé par ces jeunes passionnés de plantes qui connaissent des variétés très rares et partagent leurs photos inédites sur les réseaux sociaux. Le mouvement de fond est engagé. »

#MonTop5

Donner le sens

S’intéresser aux autres

Être exemplaire

Dire les choses avec équité

Savoir dire merci

# PurTerrien

« Mes parents faisaient de la production laitière de moyenne montagne près d’Annecy. J’ai un attachement fort à la nature et au végétal. J’ai été agriculteur en parallèle de mes études à l’ESC Chambéry. La veille de mes examens, je chargeais des bottes de foin ! Cela a forcément influencé mon parcours professionnel. Il y a deux ans encore, j’avais des vaches et je travaillais en parallèle. »

Contact  :  mrossat@botanic.com

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter