Le b.a.-ba. chez AXA, ce sont trois métiers : la prévention, l’assurance et l’assistance de ses clients. Mais avant tout, « Des femmes et des hommes au service de femmes et d’hommes » aime dire Elise Bert Leduc (CentraleSupélec 05, Berkeley 05), Directrice Data, Digital, Services Clients et Partenariats. Explications. 

 

La raison d’être d’AXA ?

©AXA

Nous avons réécrit notre raison d’être récemment : Agir pour le progrès humain en protégeant ce qui compte.

En quoi l’entreprise reflète-t-elle vos valeurs et ambitions personnelles ?

Le cœur de notre métier, c’est la confiance et l’humain. Nous sommes le 1er réseau d’agents en France et nos agents généraux sont là pour vous accompagner toute votre vie, contrairement à bon nombre d’assureurs ou banquiers où les conseillers changent très vite et très souvent ! Cette relation dans la durée est clé car quand on s’assure, on peut payer des primes pendant longtemps avant d’avoir un sinistre. La confiance ne peut exister que s’il y a de la transparence, de l’équité et de l’empathie dans les échanges et ces valeurs me parlent. Au-delà des valeurs, j’apprécie chez AXA la compétence et la recherche de l’excellence : nous avons la chance d’être présents sur tous les marchés et toutes les spécialités et cette expertise est précieuse, c’est le gage d’apprendre tous les jours et de ne jamais s’ennuyer.

Le pitch de votre job ?

Rendre la vie de nos clients la plus simple possible dans leur relation à AXA : faciliter leurs démarches quel que soit le canal qu’ils utilisent : site internet, téléphone, rendez-vous physique… Avec mes équipes, nous travaillons à rendre les services « sans couture » et « sans effort » en développant notamment tous les outils digitaux et en manageant les équipes des plateformes de service client en ce sens.

Que préférez-vous dans cette mission ?

Le management, le collectif et le fait d’avoir un impact : il n’y a rien de plus gratifiant que de voir la satisfaction client progresser.

Comment avez-vous réussi à atteindre ce poste ?

Je n’ai jamais fait de plan de carrière car je suis persuadée qu’il n’y a pas de carrière type ou modèle. J’ai eu l’impression d’avoir plusieurs vies, avant AXA j’ai passé plusieurs années au BCG et chez Google. Le plus important pour moi est d’être l’instant présent et cela a bien fonctionné jusque maintenant. Un motto m’inspire : « Bien faire et se tenir en joie ». « Faire » pour l’impact ; « bien faire » pour rechercher l’excellence ; « en joie » car c’est important de venir au travail avec le sourire et « se tenir en joie » car c’est parfois aussi un effort, il faut entretenir la flamme sinon elle s’éteint. La joie est communicative donc à cultiver sans modération, cela booste les équipes !

Aujourd’hui, avec du recul, pourquoi diriez-vous que le diplôme de CentraleSupélec était fait pour vous ?

Je n’ai aucun doute là-dessus, c’est une école d’ingénieurs ouverte sur le monde, avec un réseau solide et qui prépare bien à la vie professionnelle. Si c’était à refaire, ce serait sans hésiter.

Avez-vous un souvenir marquant de vos années d’études ?

Des souvenirs, j’en ai des milliers mais Centrale c’est d’abord pour moi de belles rencontres. J’y ai rencontré mon mari et nous avons aujourd’hui trois enfants, j’y ai tissé des amitiés à vie, nous sommes partis à l’étranger en dernière année et cela a été une formidable ouverture sur le monde. Sur le plan éducatif, au-delà des cours qui permettent de choisir une orientation, du stage ouvrier qui forge une expérience « terrain », je me souviens surtout des mots du directeur de l’époque, Daniel Gourisse, qui nous avait dit en première année : « Sortez des bouquins et devenez qui vous êtes ». C’était certainement le meilleur conseil !

Quelle est l’opportunité à ne pas rater pour un jeune diplômé de CentraleSupélec d’après vous ?

Participer à la vie du campus, s’investir dans des associations et si c’est possible, partir à l’étranger en dernière année. Et bien sûr, profiter de la vie étudiante !

 

AXA recrute !

Nous proposons aux jeunes talents un Graduate Program pour leur permettre de découvrir différents jobs au sein de l’entreprise, en France et à l’étranger. C’est une belle opportunité à saisir en début de carrière. Concernant mes équipes, je suis actuellement à la recherche d’experts du digital et des datas au sens large, des statistiques aux data sciences. En stage et en alternance également.

 

Contact RH : https://recrutement.axa.fr/

 

chiffres-clés

AXA dans le Monde : présent dans 64 pays / 8 300 conseillers au service des clients

AXA France : 6,4 millions de clients / 24,5 Millards € de CA

Direction Client Multi-Accès & Partenariats : 300 collaborateurs

1 800 alternances chez Axa France en 2020

Devenez le roi de la négociation commerciale !

Vous voulez être incollable sur de la négociation commerciale ? Didier Roche vous donne tous les termes à connaitre pour maitriser le sujet dans son Lexique du bon négociateur commercial.

Le génie de Clairefontaine ? Savoir se recycler !

Comme l’explique le pdg de Clairefontaine Guillaume Nusse, c’est en se diversifiant et s’adaptant sans cesse que son groupe a franchi les générations et continue de croître…

Biogroup : testez votre réactivité !

« Ce groupe est un condensé de technicité et de savoir-faire, il y a forcément de la place pour vous ! » lance aux jeunes diplômés Stéphane Eimer (Université de Strasbourg 97), PDG de Biogroup. Rejoignez le numéro un français des laboratoires privés de...

Communicator : qui sera le communicant du monde d’après ?

Cas pratiques, théories, témoignages, données chiffrées… La 9e édition du Communicator dresse le portrait du communicant de demain !

L’application TousAntiCovid est-elle vraiment safe ?

Un expert en cybersécurité de l’école d’ingénieurs en intelligence numérique EPITA répond à nos questions sur l’application TousAntiCovid.

I.P.C dépoussière le monde du nettoyage

« Entrez dans une entreprise où tout est possible ». Ce sont les mots de Hervé Dohollou, Président d’I.P.C, société de fabrication de produits d’hygiène et de maintenance sains, pour les utilisateurs comme pour la planète.

Misez sur l’humain à la MACIF

Ophtalmologue, Pascal Michard a débuté son aventure MACIF comme sociétaire en 1986. Plus de 30 ans plus tard, il est en devenu le Président.

BNP Paribas Personal Finance: The good and safe place to work !

« Rejoignez une entreprise responsable et inclusive », assure Frédéric Thoral, DRH BNP Paribas Personal Finance

Alternet donne vie à votre énergie

Le Président ‘Alternet nous fait découvrir son entreprise… dont chaque collaborateur est actionnaire !

Prenez goût à une carrière all over the world chez Danone

Aujourd’hui Senior Vice President Global Sales chez Danone, Ayla Ziz a déjà une belle carrière derrière elle, marquée par des postes dans des multinationales dans le monde entier.