Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait aujourd’hui plus que jamais de l’inclusion son cheval de bataille. Ce champion, porte-drapeau de la délégation française aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016, se consacre aujourd’hui plus que jamais à la sensibilisation et à l’action. Rencontre.

 

« La peur, la colère contre moi et contre le monde entier ». Voilà ce qu’a ressenti Michaël Jeremiazs après l’accident de ski qui l’a rendu paraplégique alors qu’il avait tout juste 18 ans. « J’ai commencé à vivre au jour le jour sans me prendre la tête. J’ai découvert le tennis fauteuil par hasard, 6 mois après mon accident, lors d’une rencontre sportive où je m’étais rendu avec ma famille. Le sport s’est alors imposé à moi : c’est grâce à lui que je me suis reconstruit. »

 We are the champions

Avec plusieurs Grands Chelems et quatre médailles olympiques à son actif (dont, excusez du peu, une médaille d’or en double à Pékin en 2007), ce champion qui a trusté la première place du podium mondial du tennis fauteuil au cours de sa carrière est un habitué des victoires. Des victoires qu’ils voient avec « beaucoup de plaisirs, d’émotions, de partage avec mes proches, le sentiment d’avoir bien travaillé. 15 ans d’une vie privilégiée, unique et magique. » Des victoires qui n’occultent pas les impacts que le handicap a pu avoir sur son quotidien. « J’ai dû gérer une nouvelle vie et ce n’était pas tous les jours faciles. Il a fallu que je me réadapte à l’environnement et que j’affronte le regard des autres. »

 Objectif sensibilisation

Après avoir mis fin à sa carrière sportive, Michaël Jeremiazs a créé Handiamo avec son grand frère et son ancien entraineur. Sa vocation ? « Entrainer les sportifs de haut niveau et en situation de handicap dans la gestion de leur carrière. Nous accompagnons aussi les entreprises en organisant des initiations et démonstrations de sport paralympique par des athlètes afin de les accompagner dans leur politique interne de sensibilisation. »

 Plusieurs cordes à sa raquette

Si une partie de son emploi du temps est consacrée à Handiamo et à son association « Comme les autres », le champion français s’investit également dans sa boite de production Les gros films et à sa société de conseil, avec laquelle il accompagne les entreprises sur leur politique handicap. Et parce que la passion de la petite balle jaune ne l’a pas quitté, il dirige aussi depuis quatre ans le tournoi French Riviera Open.

Mais quelle que soit la casquette qu’il porte, celui qui se définit comme « heureux, amoureux et audacieux » fait de l’humour un de ses meilleurs coups droits. « Pour moi l’humour est compatible avec tout, y compris le handicap, à condition que les gens veuillent bien être ouverts. Je pense que c’est un très bon outil pour briser la glace et pour changer le regard que l’on porte justement sur le handicap, désacraliser la vision et les a priori que les gens peuvent avoir.

 

« Tu as le droit de rêver, d’être heureux, d’essayer de faire des choses. Alors vis tes rêves, sors de ta zone de confort, dis-toi que tu es le seul à pouvoir décider de ce que tu peux faire. Et surtout, ne laisse personne t’interdire quoi que soit. »

 

La Banque de France, c’est 1001 métiers pour vous réaliser !

Les Systèmes d’Information ne sont pas qu’une affaire d’hommes ! Isabelle Thouzery, directrice générale adjointe de la direction des SI à la Banque de France a à cœur d’attirer les talents féminins dans ses équipes.

AXA Group Operations : féminisez les technologies de pointe !

« Venez féminiser nos équipes d’experts » lance Violaine Gomar, Secrétaire Générale & Chief Risk Officer chez AXA GO

AUTOLIV NCS : gonflez votre carrière dans une industrie en pleine mobilité

« N’attendez plus pour rejoindre l’industrie automobile et ses innovations permanentes », assure Hadhoum Hamida, DRH AUTOLIV NCS

AstraZeneca : soigner votre carrière

Le groupe pharmaceutique anglais compte une majorité de femmes dans ses équipes explique Marisol Urbieta, Directrice des Affaires Médicales Oncologie d’AstraZeneca

L’envie et la curiosité : formule active de votre épanouissement chez Astellas Pharma

Regards croisés de Clotilde Jurges, directrice Juridique, et de Justine Foucault Serre, Directrice de l’Excellence Opérationnelle et de la Communication Institutionnelle d’Astellas Pharma.

Aqualande, un groupe coopératif engagé

Emmanuelle Debarbat (CELSA 96) DRH d’Aqualande depuis 2008 vous explique pourquoi ce groupe coopératif aquacole est l’entreprise qui est faite pour vous !

Touchez du doigt votre rêve avec Acrelec !

Cette société Française qui mise sur l’expérience client a inventé les bornes de commande dans la restauration rapide explique Ira Prifti, Chief Strategy Officer d’Acrelec.

Avec APICIL, osez prendre le lead sur votre avenir !

Salariées du groupe APICIL, Marie-Christine Eudes, directrice Innovation & Services et Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, directrice marketing participent chaque jour à plus d’égalité femmes/hommes dans leur entreprise

FashionCube : la mode d’après

FashionCube est un écosystème qui abrite sept marques d’habillement : Pimkie, Jules, Brice, Bizzbee, Orsay, Grain de Malice et RougeGorge.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action