Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Attrapez le virus de la recherche chez GSK – L’interview de Sophie Muller

Interview Sophie Muller GSK

Etudiants en médecine et jeunes médecins, avez-vous déjà envisagé une carrière dans un laboratoire pharmaceutique ? Le parcours de Sophie Muller (Sorbonne Université 93) pourrait bien vous inspirer. Après un début de carrière comme médecin spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital Cochin elle rejoint GSK comme médecin régional. Fin 2018, elle devient directrice médicale de l’entreprise. Interview.

Pitchez-nous GSK.

GSK est un des leaders mondiaux dans la recherche, le développement, la fabrication et la mise à disposition de médicaments, vaccins et produits de santé grand public. Notre mission : changer la vie et le quotidien des patients grâce à un portefeuille diversifié de vaccins et de médicaments innovants. Nous avons notamment une expertise dans les maladies respiratoires, l’immuno-inflammation, le VIH, l’oncologie et les vaccins. Dans notre portefeuille de produits innovants, nous avons 20 vaccins et 42 molécules en développement allant de la phase 1 à 3 au niveau mondial. En France, 40 essais cliniques sont en cours, impliquant plus de 1 500 sujets, et plus de 210 centres d’investigation cliniques.

Une actualité ?

Ces dernières années, notre entreprise a beaucoup évolué. Mi-2022, le groupe GSK sera scindé en deux nouvelles sociétés : une société grand public issue de l’association de GSK et Pfizer avec des marques fortes, et un nouveau GSK. Ce nouveau GSK  marque un changement de cap en termes  de performance et de croissance pour les dix prochaines années. Elle sera basée sur un portefeuille de vaccins et médicaments de spécialité à haute valeur ajoutée, avec l’ambition d’impacter positivement la vie de plus de 2,5 milliards de personnes à travers le monde.

Un qualificatif pour présenter votre fonction ?

La direction médicale chez GSK est une direction qui couvre en fait plusieurs métiers. Le directeur médical doit avoir la capacité à passer d’un domaine thérapeutique à un autre, prendre des décisions sur la gouvernance, rencontrer des experts, des patients, convaincre notre maison-mère d’implanter des essais cliniques en France, accompagner le développement des équipes. Ce sont de grosses responsabilités qui nécessitent de ne pas avoir peur d’une charge de travail importante. Mais c’est un travail passionnant dans lequel on prend des décisions capitales tous les jours pour les patients et pour les collaborateurs.

Interview Sophie Muller GSK

Votre plus gros dossier sur la table pour cette rentrée ?

La Covid-19, bien sûr. Depuis le début de la pandémie, GSK contribue à l’effort collectif avec un positionnement un peu différent des autres entreprises. Nous multiplions les collaborations pour améliorer la recherche sur les vaccins et les traitements. Pour les vaccins, nous collaborons avec Sanofi en mettant à leur disposition notre adjuvant. Nous collaborons aussi avec Curevac, une biotech allemande sur la mise au point de vaccins à ARN messager multivalents de seconde génération. Enfin, nous collaborons avec la société Vir Biotechnology sur un anticorps monoclonal anti spike contre la Covid-19.

Back to school

Votre souvenir de l’université ?

Je me souviens de mon premier jour en médecine dans un amphi bondé, rue de l’Ecole-de-Médecine. Toutes les places étaient occupées, des étudiants étaient assis sur les marches, d’autres debout. Après le lycée, on se retrouve directement confrontés à la réalité.

Votre conseil à un jeune diplômé de Sorbonne Université pour réussir sa première année chez vous ?

Pour réussir sa première année et au-delà, il faut être curieux, agile, aimer les challenges, les défis, se développer en équipe. Saisissez aussi les opportunités. J’ai occupé plusieurs fonctions durant lesquelles je n’évoluais pas au niveau vertical mais je me développais de manière transverse.

Avis aux médecins, les portes vous sont grandes ouvertes !

Trois métiers en tension :

Référent médical en région : l’interlocuteur médical clé en région, en charge d’activités très variées (information médicale, les échanges scientifiques avec les experts, la mise en place de projets…). Quand on veut faire sa carrière dans les laboratoires pharmaceutiques, avoir une expérience du terrain est un réel atout.
Chef de projet médical : dont le rôle est de mettre en musique le plan d’action pour l’année en cours.
Des postes dans l’accès au marché des médicaments ou des postes en lien avec les associations de patients sont en tension et ont une place clé dans l’organisation d’un laboratoire pharmaceutique.

Chiffres clés : 1,1 milliard € de CA en 2020 / 78 millions € investis sur les sites de production et dans la R&D / 3 600 collaborateurs en France

Contact : sophie.m.muller@gsk.com

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

interview suez Julien Rojo

Du MIT à SUEZ, même combat – L’interview de Julien Rojo

Les problématiques écologiques passionnaient déjà Julien Rojo lorsqu’il était étudiant au MIT (promo 2007). Comme dans cette université américaine avant-gardiste, le Group SVP – Industry Markets & Key Accounts s’engage chez SUEZ pour avoir un impact positif sur l’environnement. Souvenirs souvenirs !

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter