POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Airwell, une entreprise qui ne manque pas d’air – L’interview de Laurent Roegel

Interview Laurent Roegel Airwell
©Airwell

Faites le plein d’énergie avec Airwell et placez votre carrière sous le signe du bien-être. Présentation avec Laurent Roegel (INSEEC U. Chambéry 97), son CEO.

Spécialiste des climatiseurs et des pompes à chaleur, Airwell a su se réinventer complètement pour passer du statut d’industriel fabricant à celui de créateur visionnaire d’un écosystème global intégrant les énergies renouvelables et l’intelligence embarquée. Comment l’entreprise a-t-elle su opérer un tel virage ? Grâce à la stratégie d’anticipation mise en œuvre par Laurent Roegel.

Les clés du leadership

Concrètement, c’est quoi être leader ? Pour Laurent Roegel, c’est être capable d’embarquer ses équipes en leur apportant la vision, l’écoute et l’équité. Vos collaborateurs ont beau penser qu’ils sont les meilleurs, ils ne le seront jamais si vous ne les accompagnez pas ! « Le leadership repose avant tout sur une chaîne : montrer la voie vous donne la légitimité de fédérer, mais pour embarquer l’ensemble de l’entreprise, vous devez savoir écouter et faire preuve d’équité dans vos décisions. »

L’INSEEC U. Chambéry, une école de leaders humains

« La différence dans une école à taille humaine, c’est l’attention portée à chaque élève. J’y ai beaucoup appris en termes de confiance en soi, d’ouverture au monde et aux autres. J’ai étudié en Pologne, en Hongrie… L’école n’était pas là pour simplement vous donner un diplôme mais pour développer chaque élève d’un point de vue humain. Elle nous a donné les clés pour nous construire. »

La culture de la différence

C’est cette culture d’ouverture acquise sur les bancs de l’école et alimentée par 20 années de commerce international qui a permis à Laurent Roegel de penser le marché différemment et de prendre une longueur d’avance en termes d’offres innovantes, à l’image de Ma Maison Hybride. Une approche disruptive qui fait d’Airwell un acteur du changement comportemental. L’objectif est double : être plus responsable et limiter l’empreinte environnementale. « Les expériences à l’export vous aident à prendre du recul et à intégrer les différences dans votre démarche. C’est un vrai plus pour se poser les bonnes questions et se différencier des concurrents. Voilà comment on met de l’intelligence dans chaque tâche. »

Une intelligence à tous les niveaux

C’est aussi cet esprit qui caractérise le management façon Laurent Roegel. Ce qu’il attend des jeunes talents ? Qu’ils se montrent forces de proposition, qu’ils prennent des initiatives et qu’ils s’impliquent pour mettre de l’intelligence dans ce qu’ils font, quel que soit leur profil : financier, marketing, commercial, R&D… D’ailleurs, le groupe recrute des commerciaux, mais aussi des profils autour de la data et de l’IA ! À noter : Airwell a lancé en janvier un « Challenge étudiant » sur la plateforme Agorize, pour lequel ils doivent proposer des solutions mêlant innovation et énergies renouvelables. Une véritable opportunité de concrétiser leurs idées innovantes et de participer aux enjeux stratégiques RSE d’un groupe. « Je ne cherche pas des collaborateurs qui sortent des meilleures écoles mais qui vont prendre du plaisir dans ce qu’ils font. J’ai déjà embauché des jeunes sans le bac car ils avaient cette intelligence de comprendre ce qu’ils faisaient. En tant que manager, mon rôle est de leur apprendre la patience avec bienveillance. Je suis membre du Réseau Entreprendre et aider les jeunes est vraiment passionnant. »

L’innovation made in Airwell

 « En 2016, nous participions à la COP 22 à Marrakech. Un de nos jeunes collaborateurs avait insisté pour développer une chambre froide solaire autonome. Il a pris le lead sur le projet. Le produit a eu un tel succès que les organisateurs ont déplacé notre stand dans le hall du centre de conférence pour que tout le monde le voit. Le projet est aujourd’hui en cours de développement avec le soutien de Bpifrance. »

Think global

Agilité, appétence pour les nouvelles technologies, rapidité, maturité, ouverture au monde et surtout capacité réelle à penser global… Laurent Roegel, lui-même père de trois ados, ne tarit pas d’éloges sur les jeunes. « Ils vont bien plus loin que leur premier cercle de relations et ont conscience que leurs actions ont un impact à l’autre bout du monde. Il est vraiment essentiel de garder ce côté ‘‘think global’’ à tout âge. Nous faisons tous partie d’un monde, donc ne soyons pas individualistes. »

Contact : LRoegel@airwell.com

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter