« Venez bousculer le secteur de l’agroalimentaire » lance aux jeunes talents Nathalie Pierre (ESCP Europe 91), Directrice Administrative et Financière d’Agromousquetaires, le pôle industriel du Groupement des Mousquetaires (Intermarché, Netto…).

 

Vous avez sûrement bu du lait équitable sans le savoir ! L’opération « Les Éleveurs vous disent MERCI ! », co-créée par Intermarché et 136 éleveurs de la Laiterie Saint-Père de Loire-Atlantique, a permis de reverser 50 % du prix du litre de lait aux producteurs. Un succès pour le Groupe qui entend devenir l’acteur référent en matière de production alimentaire responsable.

Du sang neuf 

Nathalie Pierre

Une mutation synonyme d’opportunités pour les jeunes talents. « Ils arrivent avec un œil neuf, sans tabou ni préjugés et peuvent nous aider à fédérer ce groupe qui était, il y a quelques années encore, un conglomérat de PME. Nous avons besoin de managers de ligne de production, d’Ingénieurs, d’informaticiens, de contrôleurs de gestion industrielle, de chefs de projets en logistique et planification. Nous publions une fois par mois sur notre site le top 10 des postes les plus recherchés. »

En mode proximité

Le code gagnant pour intégrer Agromousquetaires ? La passion du terrain. « Il faut être prêt à enfiler ses bottes, sa blouse et son casque. Nos contrôleurs de gestion travaillent physiquement dans les usines et sont en contact permanent avec les directeurs opérationnels, les responsables de maintenance et des lignes de production. Moi même, je visite régulièrement des abattoirs, des usines et des bateaux de pêche. J’ai même fait la criée à 4h du matin au port de pêche de Lorient ! En tant que DAF, je me suis sentie acceptée à partir du moment où j’ai fait ma tournée terrain. »

Autonomie et bienveillance

Pour superviser ses 35 collaborateurs, Nathalie Pierre a trois punchline : ambition, responsabilisation et bienveillance. « Je fixe peu d’objectifs, mais ils sont ambitieux. Je laisse beaucoup d’autonomie à mes équipes et j’attends d’elles des propositions. Le leadership féminin est un mythe. Ce qui compte, ce n’est pas le genre, mais la personnalité. Pour autant, la mixité est un facteur de réussite pour une entreprise. C’est pourquoi la nomination d’une Directrice générale à la tête d’Agromousquetaires est un signal positif dans un univers encore très masculin. »

Une rameuse de compétition

« J’ai commencé l’aviron à l’ESCP Europe. Pendant 15 ans, je me suis entraînée tous les soirs après le travail et les week-ends. J’ai récemment arrêté la compétition au niveau national, mais je continue de m’entrainer quatre fois par semaine. J’aime ce sport qui nécessite de la persévérance. Une qualité très utile dans mon travail où l’on doit se fixer des objectifs et gérer les situations de stress. »

Mes conseil RH : « Il faut avoir confiance dans ses capacités et ne pas s’autocensurer. Cultivez votre réseau interne et externe. Plus on monte dans la hiérarchie, plus on anime et on interagit avec d’autres personnes. Il est donc essentiel d’avoir des appuis. Choyez vos collaborateurs et ne perdez pas de vue vos anciens collègues. »

#MentorMentor

« Christine Lagarde m’inspire beaucoup. Elle a su s’imposer à la tête du cabinet d’avocats d’affaires Baker&McKenzie dans un pays qui n’était pas le sien. Puis elle a évolué vers la politique et la haute fonction publique. Elle arrive à se faire respecter tout en gardant une grande élégance. C’est un mélange de féminité et d’autorité. »

En chiffres : 4 milliards € CA / 60 usines, toutes en France / 10 Business Units (bœuf, porc, lait, épicerie…) / 11 000 collaborateurs

Contact  : nathalie.pierre@mousquetaires.com

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.