Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Accenture : l’avenir sur 360 ! – L’interview de Stanislas Kliszowski

Vous êtes un jeune ingénieur ? Dans son interview, Stanislas Kliszowski, Managing Director chez Accenture vous dit pourquoi cette entreprise est faite pour vos ambitions !

Allier les technologies de pointe au génie humain pour faire basculer les entreprises dans le monde de demain tout en se confrontant aux défis de l’époque, telle est la mission, passionnante, des équipes d’Accenture. Rencontre avec Stanislas Kliszowski, (CentraleSupélec 94), Managing Director Technology.

La mission d’Accenture en cette époque de mutation numérique ?

Réaliser les promesses de la technologie alliée à l’ingéniosité humaine. Entreprise éminemment technologique, nous aidons nos clients à vivre l’actuelle mutation du monde et nos équipes les accompagnent pour façonner leur futur de manière durable et responsable. Avec la part de responsabilité que cela comporte et qui exige une vision à 360° pour créer de la valeur partout.

Vous êtes un jeune ingénieur ? Dans son interview, Stanislas Kliszowski, Managing Director chez Accenture vous dit pourquoi cette entreprise est faite pour vos ambitions !

25 ans chez Accenture ! Qu’est-ce qui fait que l’on ne souhaite qu’une chose : poursuivre l’aventure ? Entré dans cette entreprise pour son nom, le poste proposé et le salaire, j’y suis resté avant tout pour la qualité des relations humaines. Des gens que vous admirez vous tirent vers le haut et vous en aidez d’autres à grandir : méritocratie saine et performante. Associée à l’intérêt du job au quotidien : en 25 ans, j’ai exploré plusieurs vies, pays, secteurs d’activité et collaboré avec des gens passionnants.

Que vous a apporté votre longue expérience à l’international ?

Accenture m’a permis de découvrir un autre mode de vie (huit ans aux US) et d’acquérir une véritable double culture. Je voyais le monde avec les yeux de mon pays et vois aujourd’hui celui-ci avec les yeux du monde. Je me suis notamment converti à deux atouts majeurs de l’état d’esprit américain : leur façon de « penser positif » et l’importance accordée à l’action concrète et pragmatique.

En quoi consiste cet environnement de travail flexible et épanouissant que vous défendez ?

La culture du partage est au cœur de notre ADN. Vous avez une question ? Que la personne qui détient la réponse soit assise à côté de vous ou au bout du monde, elle vous aidera. Vous n’êtes jamais seul. L’intelligence collective est ici à l’œuvre et c’est ce qui donne envie de rester. Accenture étant, depuis toujours, à la pointe en matière de flexibilité du travail, environnements multiples, etc.

Passer par la case Accenture en début de parcours : un bon choix stratégique pour un jeune CentraleSupélec ?

Les jeunes talents recherchent un métier porteur de sens. En rejoignant Accenture ils vont vivre l’expérience du changement : nous avons la responsabilité d’orienter l’actuelle transformation numérique pour la rendre responsable et durable pour nos clients. Ensuite, au quotidien, c’est un travail concret : on voit les choses proposées se réaliser. Enfin, côté méthodologie et apprentissage, c’est une expérience, une multitude d’expériences plutôt, précieuse pour la suite. C’est vrai en début de parcours, mais aussi tout au long d’une carrière.

Sur quels postes recherchez-vous du sang neuf ?

Nous recherchons de nouveaux talents pour travailler de la stratégie à la réalisation de grands projets pour nos clients. Nous avons de forts enjeux sur les sujets technologique comme le cloud, les plateformes intelligentes (SAP, Microsoft, Salesforce), la data science, la cybersecurité et l’industrie du futur… la demande explose dans tous ces domaines. A nous de trouver comment, grâce à ces technologies, transformer les process métier et rendre nos clients plus agiles. Tout en assumant notre rôle de leader et en demeurant conscients des grands défis actuels.

Comment CentraleSupélec vous a préparé à cette « agilité » devenue indispensable ?

En m’apprenant la plasticité intellectuelle. Nécessaire à la maîtrise de la complexité, elle est également la base de la faculté d’adaptation. L’enseignement reçu nous a essentiellement « appris à apprendre ». Et le large périmètre des thèmes abordés nous a par ailleurs dotés d’un précieux esprit critique.

Quel parfum gardent pour vous les « années Supélec » ?

Celui d’une formidable bouffée d’oxygène, après ces années passées, œillères aux yeux, fixé sur l’objectif des concours. C’est également une période au cours de laquelle on apprend à vraiment se connaître et où l’on multiplie les expériences.

Chiffres clés

  • 624 000 collaborateurs
  • 50 milliards de dollars de CA

Contact : stanislas.kliszowski@accenture.com

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter