Économie, histoire, géographie, sociologie, anthropologie, biologie, épidémiologie… Par son approche ouverte de la démographie, l’Institut national d’études démographiques (Ined) se veut avant tout pluridisciplinaire. Un esprit d’ouverture partagé par Magda Tomasini (ENSAE ParisTech 98), sa directrice.

 

Ined / Photographe : Raphaël de Bengy

Quel regard portez-vous sur le monde des statistiques ?

Toutes les étapes du monde des statistiques me passionnent : définir un concept, collecter des données, les exploiter… Ce qui m’intéresse particulièrement, c’est la manière dont les statistiques nourrissent la réflexion sur une problématique et la façon dont nous pouvons faire communiquer des systèmes d’information pour enrichir des données, les valider ou les relativiser, en lien avec leur mode de recueil. Les postes que j’ai occupés dans le domaine des politiques sociales ont été à chaque fois très riches dans ces domaines. Ce qui m’anime aujourd’hui à l’Ined, c’est cette même approche, innovante et extrêmement rigoureuse, qui nous permet de faire avancer la recherche sur les questions clés des changements démographiques et d’apporter un éclairage objectivé aux pouvoirs publics sur des questions parfois sensibles.

Qu’en est-il du big data et de la data science ?

Le big data permet de remettre au goût du jour certaines études statistiques, comme l’analyse des données, et de traiter des phénomènes rares portant sur les données de santé par exemple. À l’Ined, des chercheurs et des ingénieurs développent actuellement des méthodes pour mieux comprendre ces informations parfois non structurées afin de les qualifier, les analyser et les exploiter. Ce sont là des enjeux très stimulants pour la science de demain.

Quelles évolutions marquent le domaine statistique aujourd’hui ?

La data visualisation devient de plus en plus importante du fait du grand nombre de variables disponibles, tout comme les recherches concernant les données issues des réseaux sociaux. Mais une chose ne change pas : la rigueur !

Quelles opportunités peuvent-elles alors ouvrir à un jeune dip’ ?

A l’Ined, deux portes principales s’ouvrent à lui : la recherche ou l’ingénierie de recherche qui porte sur la création de méthodes innovantes. Il peut évoluer vers de l’encadrement, de doctorants ou d’équipes, en France ainsi qu’à l’international grâce aux nombreux partenariats de l’institut en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique. Les portes des universités américaines les plus prestigieuses peuvent ainsi s’ouvrir à lui. La recherche est un lieu d’échanges et de fertilisation croisée entre divers organismes, domaines ou pays.

Le conseil de Magda Tomasini « On ne calcule pas des stats pour des stats. On le fait pour répondre à une question et ce sont les résultats obtenus qui nous tiennent en haleine. Trouver la bonne méthode pour obtenir les résultats est passionnant. Devant vous, vous avez un champ de découverte infini et fertile. Mais avant tout, faites ce qui vous plaît ! Quand on a cette chance, on arrive à construire une carrière cohérente et passionnante. »

En quoi les jeunes ENSAE sont-ils « prêts » pour l’Ined ?

Parce qu’ils ont reçu une formation pluridisciplinaire combinant une excellente approche théorique et empirique. La pluridisciplinarité, notamment vis-à-vis des sciences humaines et sociales, et ce lien avec la théorie appliquée sont fondamentaux. Je conserve aujourd’hui encore ce goût pour la résolution des problèmes. La pluridisciplinarité nous permet de chercher différentes voies pour trouver une solution satisfaisante et par ce biais, suscite une certaine efficacité dans le travail.

#MaParisTechTouch « Le groupement ParisTech apporte une vraie touche multidisciplinaire qui permet de sortir de ses carcans et de dialoguer avec des profils très variés et atypiques : champion de bridge, musicologue… Cette diversité facilite le travail en équipe et surtout, vous octroie une ouverture sur le monde indispensable aujourd’hui. Vous devez conserver cette ouverture pour vous adapter facilement aux évolutions rapides du monde actuel. »

« À l’Ined, toutes les conditions sont réunies pour vous épanouir dans la recherche. »

 

Contact : magda.tomasini@ined.fr

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.