Spécial président(e)s

 

« Etre au service de toutes les beautés du monde » Tel est le leitmotiv que Jean-Paul Agon (HEC 78) défend avec passion, s’inspirant de l’héritage de ses prédécesseurs. Pour ce féru de la beauté, prêt à répondre à des enjeux toujours plus challengeants, le principal défi tient en un mot : universalisation. Rencontre avec un PDG singulier, pour qui mondialisation ne rime pas avec uniformisation.

 

Jean-Paul Agon (HEC 78)  est Président Directeur Général de L'Oréal.

Jean-Paul Agon (HEC 78) est Président Directeur Général de L'Oréal.

La beauté, un métier utile et responsable.
Si son ampleur est évidemment plus importante aujourd’hui du fait de la présence mondiale dugroupe, leader dans son industrie, la mission de L’Oréal reste la même depuis sa création en 1909 par un ingénieur chimiste : inventer, avec ses 3800 chercheurs, des produits de grande qualité, innovants, supérieurs à ceux de la concurrence et répondant aux désirs des consommateurs. Avec 27 marques internationales, « L’Oréal a pour vocation d’offrir à tous et partout dans le monde, le meilleur de la cosmétique dans un souci permanent de qualité, d’efficacité et de sécurité. Nous avons pour cela développé le concept d’universalisation qui allie vision globale et prise en compte de la différence et des besoins spécifiques de chacun. Nous sommes convaincus que la beauté pour tous passe par le respect de tous les désirs de beauté. » Passionné par ce secteur regorgeant de challenges, Jean-Paul Agon s’est ainsi tout naturellement dirigé, à sa sortie d’HEC, vers cette entreprise qui a su le séduire, lui faire confiance et le faire monter en responsabilités. « Ce n’est pas le hasard qui m’a guidé vers L’Oréal mais de vraies bonnes raisons. Mon attirance pour le métier de la beauté tout d’abord, un métier utile reconnu depuis des siècles comme une source de bien-être. Ma passion du marketing ensuite, car le marketing de la beauté est pour moi « l’art suprême du marketing » en ce qu’il fait appel à toutes les cordes de l’arc du marketeur : l’analyse et la stratégie bien sûr, mais aussi l’émotion, la sensibilité et l’intuition. Mon souhait d’appartenir à une entreprise française très présente à l’international enfin. Voir le monde et être ambassadeur de la beauté et d’une entreprise française, tel était mon plus grand désir après mes études. L’Oréal m’a permis de le réaliser pleinement. Le groupe a des valeurs très fortes et j’ai la volonté de poursuivre l’œuvre de mes prédécesseurs en faisant de L’Oréal un modèle d’entreprise citoyenne. Quand on regarde le monde, on ne peut que constater que l’éthique est un incontournable de la performance. Ethique de la beauté et beauté de l’éthique, nous sommes impliqués dans des causes fortes, comme en témoignent notre projet For Women In Science (en partenariat avec l’Unesco) et notre engagement pour la parité. Pour preuve, 58 % des cadres et 41 % des membres des Comités de Direction sont des femmes. »

 

« J’ai eu cette chance
de rencontrer très vite une entreprise qui était évidemment faite pour moi et je souhaite à mon tour donner aux jeunes l’opportunité
de trouver celle dans laquelle ils voudront faire leur vie »

D’aventure en aventure
Pur produit L’Oréal, Jean-Paul Agon s’illustre ainsi comme le symbole du management résolument humain défendu par le groupe. « Si je dois bien sûr mon parcours à l’amour que je porte à mon métier et à la totale osmose qui existe entre l’entreprise et moi, la confiance que mes responsables ont toujours su me porter, a été un véritable booster. Alors que je n’avais que 25 ans, ils m’ont en effet confié la direction de notre filiale grecque et cette formidable expérience a été ma plus grande chance. Elle a déclenché en moi les réflexes du manager et m’a révélé ce caractère entrepreneurial, ce plaisir de diriger des affaires et des équipes qui caractérisent le PDG que je suis devenu. Grâce à ces premiers pas dans le monde des responsabilités, j’ai vu se succéder des aventures toutes plus passionnantes et challengeantes, dans lesquelles je me suis toujours donné à fond.» Car pour ce manager 100 % made in L’Oréal, l’énergie est un attribut  fondamental du succès. « Au-delà d’une grande lucidité sur la réalité des évolutions du monde, des marchés et des concurrents, un dirigeant doit surtout faire preuve d’énergie pour exprimer sa vision, la mettre en œuvre et y entrainer ses équipes. Celle-ci compte ainsi parmi les principales qualités de ceux qui réussissent chez L’Oréal. L’automotivation, la détermination, la capacité à ne jamais renoncer et à dépasser ses limites, voilà ce qui fait la différence. » Est-ce à dire que L’Oréal génèrerait ses propres leaders ?

 

Une entreprise pour la vie
Sans aucun doute. Grâce à une politique RH faisant la part belle aux embauches post-stage, le groupe mise définitivement sur l’avenir et le potentiel de ses jeunes talents. « Je crois beaucoup en la rencontre entre l’individu et l’entreprise et quoi de mieux qu’un stage pour voir si on est fait pour une entreprise et si celle-ci est faite pour soi ? J’ai eu cette chance de rencontrer très vite une entreprise qui était évidemment faite pour moi et je souhaite à mon tour donner aux jeunes l’opportunité de trouver celle dans laquelle ils voudront faire leur vie avec pour leitmotiv la méritocratie.» Ils ont d’ailleurs de nombreuses occasions de faire leurs preuves chez L’Oréal. « Nous les ouvrons très vite aux responsabilités et les encourageons à avoir un esprit d’entrepreneur. Si nous faisons beaucoup pour la formation, je reste en effet convaincu que le meilleur moyen d’apprendre reste le « learning by doing ». Plongé rapidement dans le grand bain, on développe des instincts naturels et une vraie conscience de la réalité des affaires. C’est à nous de découvrir les talents et de les mettre en conditions pour se révéler.» Confiant dans la puissante énergie de ses milliers de collaborateurs à travers le monde, Jean-Paul Agon dresse enfin le portrait du top manager de demain. « Dans un monde où les mutations sont toujours plus rapides, il devra saisir avec agilité la complexité de ces transformations et en déduire rapidement les virages à emprunter. Il devra ainsi considérer l’entreprise comme un magnifique terrain de jeux et d’aventures qui satisfera nombre de ses aspirations. Il est donc fondamental qu’il trouve aujourd’hui LA bonne entreprise. S’il a de l’intérêt pour l’entrepreneuriat et l’international et s’il a envie de se consacrer avec énergie à un métier utile, il est le bienvenue chez L’Oréal.» Alors, prêts pour l’aventure ?

 

For Women in Science :
« le monde à besoin de la science et la science a besoin des femmes »

« Ce partenariat initié il y a 15 ans avec L’Unesco est un immense projet que l’on pourrait sans rougir comparer à un « petit Nobel des femmes scientifiques dans le monde ». Parce qu’il encourage un nombre croissant de femmes de toutes les origines et de toutes les cultures à s’investir dans les professions scientifiques, il s’illustre comme un programme particulièrement puissant, reconnu par la communauté scientifique internationale et qui contribue à faire avancer significativement la recherche. C’est une illustration concrète de notre culture d’entreprise et de la puissance de nos valeurs. Le monde a besoin de la science et la science à besoin des femmes : L’Oréal répond présent pour contribuer à faire bouger les lignes. »

 

 

CW.

 

Contact
careers.loreal.com