Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis du Directeur marketing.

 

Anne Launois CREDITS F.Sénard-Audencia

La première mutation du métier réside dans l’approche client. Depuis plusieurs années, le rôle du Directeur marketing n’est plus seulement de commercialiser des produits, mais de se positionner sur le service. « Aujourd’hui, une entreprise ne vendra plus un produit comme une perceuse, mais comment percer un trou dans son mur. Les marketers se positionnent sur l’expérience et l’interaction avec les spécialistes », précise Anne Launois, Directrice du Mastère Spécialisé® Stratégies Marketing à l’ère digitale d’Audencia.

 

Fini le bon vieil Excel !

Pour l’accompagner dans sa mission, le Directeur marketing peut s’appuyer sur l’IA et le Big Data. Des outils devenus indispensables pour comprendre des clients toujours plus volatiles. « L’IA, va nous permettre d’avoir une segmentation fine du marché. Cette technologie confère au Directeur marketing les moyens d’appréhender ses consommateurs en construisant une vraie approche personnalisée », indique Lamia Mamlouk Directrice du Programme Marketing Digital à l’Institut Mines-Télécom Business School.

 

Après avoir construit son approche, le Directeur marketing peut s’appuyer sur les données pour comprendre qui sont ses clients. « Le big data nous donne la possibilité d’obtenir des données plus fiables, afin de mieux appréhender l’intention d’achat. Avec cette technologie, nous pouvons prévoir les comportements des consommateurs et anticiper leurs besoins de manière très rapide et plus pertinente qu’auparavant », poursuit Lamia Mamlouk.

Des consommateurs 3.0

L’autre défi du Directeur Marketing : les nouvelles attentes des consommateurs. Face à ce besoin de valeur ajoutée, le Directeur marketing peut compter sur un nouvel allié : l’inbound marketer. « Le site internet ne doit plus être un catalogue froid de produits. Ce nouveau partenaire du Directeur marketing doit créer du contenu inédit et de qualité. Cela permet de démontrer ses qualités et compétences au travers des contenus éditoriaux divers », explique Anne Launois.

Les alliés du Directeur Marketing

Et pour l’assister dans sa tâche, le Directeur marketing peut compter sur des métiers émergents, spécialistes des technos. « La question de la confiance est de plus en plus importante pour les clients. Alors que le Chief Data Officer se charge de la protection de la vie privée, le Growth Hacker s’empare des données pour réaliser des actions marketing, le plus souvent automatiques. De son côté, le Creative Strategist insufflera un vent d’innovation dans les approches et les services proposés aux consommateurs », observe Anne Launois.

Un marketer 100 % techno

Cindy Dorkenoo CREDITS Studio Bontant

Ergonomie de site, analyse de données, design thinking… Les nouvelles compétences du Directeur marketing sont nombreuses. Pour Cindy Dorkenoo, auteure de Comment acquérir, convertir et fidéliser vos clients sur le Web, la formation est un incontournable pour ce marketer disrupté. « Afin de manager des équipes d’experts, souvent internationaux, de challenger et d’identifier les bonnes pratiques de ses collaborateurs et de réaliser une stratégie marketing digitale, la formation est essentielle ! C’est clé pour acquérir le jargon et les connaissances spécifiques à cet univers complexe. »

 

Ainsi, pour assurer sa stratégie digitale, le Directeur marketing devient le chef d’orchestre de nombreux métiers technos essentiels pour toucher un public toujours plus large et toujours plus complexe à fidéliser.

 

Le secret marketing de BDR Thermea ? La chaleur humaine !

Yves Lichtenberger, Directeur Marketing du groupe, vous prouve que le fabricant de chauffage a tous les atouts pour vous séduire.

Vivez une aventure agro-industrielle chez Axéréal

Pierre Toussaint, directeur Commercial, Marketing et Qualité d’Axéréal, partage la recette du succès de la collectivité agricole.