Damien Personeni, (ECAM Lyon 91), Vice-président exécutif en charge du développement international porte haut les ambitions du groupe familial français Delfingen, équipementier automobile mondial, leader dans la protection et le cheminement des réseaux électriques et fluides embarqués. Par Fanny Bijaoui

 

Qu’est-ce qui vous a séduit dans cette entreprise familiale indépendante ?

Delfingen est un groupe familial porté par des valeurs phares : le partage, l’amélioration continue, la responsabilité et la liberté. Le groupe offre un espace de liberté très fort où chaque collaborateur peut proposer, créer et impacter sur l’évolution de l’entreprise. Ce côté humain dans cette mondialisation déshumanisée m’a séduit. En outre, notre modèle de croissance repose sur quatre piliers : la focalisation sur nos segments de marché, la mondialisation de nos activités, une forte proximité client et l’innovation qui est au cœur des défis techniques liés à l’automobile de demain (sécurité, confort, voitures autonomes, véhicules connectés…).

 

Qu’est-ce qui fait de Delfingen une entreprise globalisée et solidaire ?

Nous sommes convaincus que la mondialisation est une chance pour l’humanité dès lors qu’elle est solidaire. Nous avons mis en place une « Charte du travail décent » qui détaille en 14 points les fondamentaux de l’emploi chez Delfingen afin d’offrir les mêmes conditions de travail pour l’ensemble de nos collaborateurs dans le monde. Nous avons aussi créé en 2007 une Fondation d’entreprise destinée à nos collaborateurs des pays défavorisés qui garantit l’accès aux soins, à l’éducation et un logement décent via des microcrédits. Ces initiatives donnent du sens à nos actions et de la légitimité à notre exigence, gage de notre performance et de notre pérennité.

« Le volet humain est la clé de voute de ce groupe familial qui porte haut les valeurs de liberté et de responsabilité »

Quelles sont les opportunités pour les diplômés ?

L’industrie automobile est l’une des plus dynamiques. Intégrer le groupe, c’est une chance de s’ouvrir à tout le champ des possibles. Dans notre modèle de croissance, il y a un formidable espace de liberté dans le management et la conduite de projet, la direction de sites de production, la R&D et la conception dans un environnement multiculturel.

 

L’ECAM, une formation solide : « Après mon Bac scientifique, j’étais indécis sur le secteur qui m’intéressait, mais convaincu qu’il serait plus facile pour moi d’aller de la technique vers le commerce que l’inverse. J’ai choisi la formation d’ingénieur généraliste dispensée par l’ECAM Lyon car elle constitue une solide base technique pluridisciplinaire associée à une riche ouverture internationale. »

 

Vos conseils aux futurs ingénieurs ?

Soyez curieux, c’est l’une des grandes qualités pour avancer dans la vie et laissez- vous porter par votre instinct. Enfin, dès l’obtention de votre diplôme, partez à l’étranger pour changer votre vision du monde et s’ouvrir l’esprit sur d’autres cultures.

 

Le commerce international pour fil rouge : « Après avoir fait mon service militaire (VSNE) pour la Compagnie Générale Maritime à Singapour, je suis resté dans le pays et j’ai intégré une société française spécialisée dans les équipements de manutention portuaire. Cette expérience a définitivement orienté ma carrière vers le commerce international. À mon retour en France, j’en ai pris la direction commerciale export, avant d’être recruté par une société anglaise spécialisée dans les adhésifs où j’ai dirigé la division automobile. En 2007, ma rencontre avec le président de Delfingen m’a convaincu de rejoindre le Groupe. »

 

Chiffres Clés : Créée en 1954, une entreprise familiale depuis 3 générations /+ de 2 000 collaborateurs dans le monde / Présence dans 20 pays sur 38 sites / CA : 200 M €

Contact : people@delfingen.com

delfingen

(c) delfingen