Le marketing est un des pôles d’excellence des business schools. Chacune se démarque néanmoins par des expertises spécifiques. En outre, les programmes évoluent et s’adaptent aux nouveaux enjeux marketing. Explications de Daniel Ray, directeur de l’Institut Capital Client à Grenoble École de Management (GEM) et zoom sur des spécialités originales.

 

Le nouveau paradigme des grandes entreprises est de replacer le client au cœur des métiers du marketing et organisations en général. Pour Daniel Ray, ce nouvel enjeu vient d’un changement profond dans la relation entre le client et l’entreprise : « Les marchés ont changé. Hier, la relation client-grandes marques était clairement en faveur des marques. Désormais, nous pouvons observer une horizontalisation des rapports et même une prise du pouvoir par les clients. L’approche marketing en est radicalement modifiée. »

 

Adapter les formations pour répondre à ces enjeux

Pour s’adapter à cette évolution, les écoles proposent de nouvelles formations pour répondre aux trois grands enjeux des entreprises : « les programmes se transforment pour doter les étudiants d’une appétence et d’une compréhension pour le digital, pour les sensibiliser à l’enjeu de l’analyse des données massives ; toujours plus volumineuses, changeant rapidement et très diverses. Enfin, ils doivent affiner toujours plus leur des attentes et usages du client pour y répondre et définir la relation client. »

Zoom sur les spécialités des départements marketing d’écoles de management

 

GEM : marketing de l’énergie et comportement du consommateur

Grenoble École de Management a développé une expertise du marketing de l’énergie avec comme point fort, la mise en commun des savoirs avec des écoles d’ingénieurs de Grenoble spécialisées dans l’énergie comme l’ENSE3. L’école propose également une formation dans le domaine du comportement du consommateur. Il s’agit d’étudier la prise de décision et les processus psychologiques sous-jacents à l’acte d’achat. GEM est notamment spécialisée dans le traitement sensoriel de l’information et du marketing social.

TBS : marketing du luxe et éthique

Toulouse Business School propose une spécialisation dans le luxe et la mode ouvrant à ses étudiants des opportunités dans les grandes entreprises du secteur, chez les fabricants, les distributeurs ou encore en agences de communication spécialisées. En outre, TBS développe de la recherche en  éthique avec le marketing du genre, la communication responsable, la RSE et la gestion et la communication de crise.

ESCP Europe : marketing et créativité

ESCP Europe propose un programme dédié au marketing et à la créativité. Il offre « aux esprits créatifs une approche nouvelle du marketing ». Dans cette spécialisation, l’école propose des séminaires sur le design, l’architecture, la musique, le cinéma, l’art, le théâtre et la publicité en France et au Royaume-Uni.

NEOMA Business School : marketing et data analytics

NEOMA s’est saisie des enjeux du big data et  l’analyse des données appliqués au marketing. Au travers d’un parcours, elle propose à ses étudiants de développer leurs compétences permettant en analytique prédictive comme aide à la prise de décision et outil de la performance marketing.

emlyon business school : marketing des services

L’école de management de Lyon propose à ses étudiants de devenir acteurs d’« un monde de services » en développant leurs compétences autour de trois axes phares : relation, innovation et développement durable. Ce programme se concentre sur l’articulation entre enjeux marketing, opérationnels et humains d’une activité de services.