La force d’Uniper ? Sa capacité à confier des responsabilités à ses jeunes recrues. Une opportunité qui leur permet d’adresser une vision transverse d’un marché global. Confirmation avec Patrick Barouki (N7 96, HEC Paris et NYU Stern School of Business 99), Head of Gas Trading & Origination du groupe.

 

Un acteur au 1er plan de la transition énergétique européenne 

Depuis près de 20 ans, le marché du trading du gaz ne cesse de se transformer et de s’ouvrir à l’international grâce à la croissance rapide du transport de gaz liquide par bateau et du gaz de schiste. Une révolution permanente qui place le secteur au cœur du mix énergétique complet, européen et global.  « Nous évoluons au sein d’un milieu fondamental dans la gestion des ressources de la planète. Le gaz est considéré comme la jonction entre les énergies dites plus polluantes et les énergies d’avenir, c’est-à-dire renouvelables. Résultat, notre activité n’est jamais statique. »

La relation humaine au cœur de l’activité

La principale transformation au sein du métier ? La place de plus en plus importante occupée par la dimension humaine à l’image de Patrick Barouki qui manage une quinzaine de traders entre Londres, Chicago et Düsseldorf. « Il n’y a aucun silo au sein d’Uniper. Un jeune talent sera chez nous d’emblée exposé à l’ensemble du business et amené à exercer des responsabilités très rapidement. »

La bataille de la donnée

Par nature assez complexes, les activités liées au gaz impliquent un travail d’équipe permanent qui fait de la communication une qualité essentielle du trader d’aujourd’hui et de la donnée un enjeu critique. Une complexité qui nécessite à la fois de bonnes connaissances informatiques, un esprit d’analyse et une bonne compréhension du marché. La parfaite combinaison d’un jeune ingénieur ENSEEIHT. « Nous sommes en demande permanente de jeunes capables d’aller chercher les données, les analyser, les formater et les présenter pour les rendre exploitables auprès des traders et des managers et, ainsi, avoir un impact immédiat sur les prises de décisions. »

Les jeunes talents vus par Patrick Barouki « Ce qui me frappe chez les jeunes d’aujourd’hui, c’est leur aisance avec les nouvelles technologies et leur esprit d’entrepreneur. Leur maîtrise m’impressionne et chaque année, les jeunes talents sont encore meilleurs que ceux de l’année précédente. Ils veulent tout de suite être au cœur des débats, avoir un impact, participer… et ils n’ont pas peur des challenges ! Voilà comment on reconnaît les bons éléments. »

Développez votre curiosité

Et en tant que manager, Patrick n’hésite pas à vous confier rapidement des responsabilités si vous en avez la motivation et l’ambition. À vous d’avoir la bonne mentalité pour pouvoir saisir les opportunités qui vous sont offertes. « Aujourd’hui, on ne travaille plus uniquement pour l’entreprise mais plus dans un esprit d’échange. Il est tout aussi important d’achever les objectifs de son équipe que de se développer soi-même afin de pouvoir toujours progresser. Les compétences de départ sont assez communes mais votre curiosité et votre motivation à apprendre, c’est cela qui fera la différence. »

À vous de faire bouger les lignes

Chez Uniper, c’est votre motivation et votre façon de penser qui poussent l’entreprise vers le haut et l’amène à se renouveler constamment. Une nécessité mais surtout un plaisir pour Patrick Barouki. « Développer les talents, les aider, les conseiller et observer leur évolution sont une vraie source de satisfaction. Je suis ainsi toujours en contact avec des anciens jeunes collaborateurs qui ont depuis quitté l’entreprise mais comptent désormais parmi les meilleurs traders sur le marché. » Et si vous rejoigniez Uniper en stage pour vous tester à votre tour ?

#LeSuperPouvoirduDiplôméN7 « Je garde un excellent souvenir de l’école comme de Toulouse. La diversité des promotions favorise une grande ouverture d’esprit et des rencontres très variées. Je suis toujours en relation avec plusieurs camarades de promo même 20 ans après. C’est un état d’esprit que je n’ai ressenti nulle part ailleurs. L’ENSEEIHT est une vraie école de la vie. »

« Rejoignez une entreprise au cœur de la révolution énergétique en Europe. »

Contact : patrick.barouki@uniper.energy

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.