La transition environnementale et la féminisation du métier d’ingénieur : deux causes qui boostent le quotidien de Clarisse Hida. A 22 ans, cette étudiante en dernière année de cycle ingénieur à MINES ParisTech donne du sens à la célèbre expression « quand on veut, on peut » ! Portrait d’une étudiante à l’écoute du monde.

 

La tête remplie de belles expériences et de volonté, Clarisse est une actrice du monde de demain. Donner vie à un séminaire axé sur la transition environnementale, défendre la place des ingénieurEs et développer des projets inédits : tel est son quotidien.

Scientifique dans l’âme

Originaire de Valence, Clarisse est issue d’une filière scientifique. Tout naturellement, la jeune femme reste sur cette voie en débutant ses études en Prépa MPSI-MP au Lycée du Parc à Lyon. Elle intègre ensuite MINES ParisTech : LA porte d’entrée pour faire le plein d’expériences ! Deux ans plus tard, Clarisse décide de faire une année de césure pour goûter au monde professionnel. « J’ai commencé par un stage de sept mois à la Banque Mondiale du Maroc. Je me suis ensuite lancée dans un stage de trois mois dans la bio-informatique au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center à New-York. Et j’ai terminé par des missions de volontariat à Londres et à Calais avec l’association Auberge des Migrants », raconte-t-elle.

Une année riche qui lui a beaucoup apporté. Aujourd’hui elle est en dernière année du Master of Science and Executive Engineering à MINES ParisTech. Une année durant laquelle elle s’implique personnellement et professionnellement, pour l’environnement… et où elle attend avec impatience de recevoir son diplôme de fin d’étude pour être officiellement ingénieure !

Un nouveau monde, ça vous dit ?

Des études qui ont permis à Clarisse d’ouvrir plus que jamais son esprit. « Je suis devenue plus sensible aux questions environnementales ».  D’abord dans sa vie personnelle, en adoptant mode de vie plus responsable. « Je ne mange plus de viande depuis plusieurs mois déjà, je consomme des fruits et des légumes de saison, j’essaye de limiter mes déplacements et de privilégier les voyages en bus et en train plutôt qu’en avion, en Europe notamment » explique-t-elle.

Un engagement qui impacte aussi sa vie professionnelle. Le déclic ? Un cours sur l’énergie dirigé par Jean-Marc Jancovisi, qui a fait naître en elle un réel intérêt pour la transition énergétique. « Mes camarades et moi avons proposé à la Direction des études d’ancrer d’avantage le cursus dans cette thématique. Nous voulions relever le défi du 21e siècle ! ». Un projet approuvé par la direction qui les soutient, depuis, à fond. Portée par cette première victoire, Clarisse organise le séminaire Ingénieurs et Transition Environnementale avec des amis de promo. Les prémisses d’un futur professionnel virevoltent déjà dans l’esprit de la jeune femme. « Je souhaite faire un métier qui ait du sens et de l’impact. En politique publique sans doute, sur un sujet qui me tient à cœur comme l’énergie ou les transports », confie Clarisse.

 

More Girl Power !

Grâce à leur volonté d’agir pour l’environnement Clarisse et Domitille Legrand, sa collègue, colocataire et amie fidèle, se sont faites remarquer par leur école ! Une occasion privilégiée pour Clarisse de s’exprimer sur un autre sujet essentiel à ses yeux : la féminisation du métier d’ingénieur. « Nous sommes 28 % de femmes dans notre promotion ». Un chiffre que Clarisse espère bien voir croitre. Et pour elle, tout est liée à l’éducation. « Encore trop peu de jeunes femmes ambitionnent de faire des études d’ingénierie car on ne les a pas assez sensibilisées à ce métier ! » martèle-t-elle.

 

Et pour ça, Clarisse a un projet. Dès sa sortie de l’école, elle envisage de mettre en place, avec des diplômé.e.s, des retours d’expériences dans les lycées. Objectifs : IN-SPI-RA-TION ! Aujourd’hui future ingénieure fière et épanouie dans ses études, Clarisse annonce avec certitude que l’éducation et la société doivent évoluer. « La  place des filles est aussi légitime que celle des garçons dans le métier d’ingénieur. Il faut que les choses changent ! », déclare-t-elle, déterminée.

 

 

Mon motto « Il vaut mieux regretter d’avoir fait quelque chose que de regretter de ne pas l’avoir fait ! »

 

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.

Biogaran prend soin de ses jeunes recrues

20 ans dans l’entreprise et 10 ans comme directrice des Etudes & Projets Stratégiques chez Biogaran, pionnier des médicaments génériques. Une longévité dont Lucie Brenner-Bonnerave est fière et qu’elle revendique. Elle vous dit pourquoi Biogaran est l’entreprise dans laquelle postuler !