Qu’aurions-nous bien pu raconter si nous avions suivi une année durant, deux « matelots » d’Ici Commence l’Océan (I.C.O.), l’association de voile et sports nautiques de Grenoble École de Management (G.E.M.) ? Claire Françillion, chargée de la communication GEM Swimming Cup, G.S.C. et Thaddée Gentien, chargé des Relations externes G.S.C. se sont prêtés au jeu : larguons les amarres et suivons leur récit !

Thaddée : « À peine le temps de débarquer à Grenoble que j’entends déjà au détour d’une discussion entre étudiants de la nouvelle promotion, le nom d’Ici Commence L’Océan (I.C.O). Des activités nautiques et de la voile, pourquoi pas moi ? Tiens, voilà qu’ils nous proposent déjà de découvrir la voile sur un des nombreux lacs dans les montagnes qui encerclent Grenoble, la capitale des Alpes ! Plusieurs fois avant que l’hiver ne s’installe j’ai pu naviguer avec les membres de l’association et explorer les gorges/canyon de Furon lors d’une sortie canyoning. J’y pense depuis quelques temps maintenant, j’en suis certain je vais postuler à I.C.O !

Une rentrée au pied (marin) levé !

Fin octobre, c’est fait, je suis désormais membre de la joyeuse bande de cinquante matelots d’I.C.O. ! Pas le temps de trainer, le Surftrip, le séjour de découverte du surf sur la côte basque, arrive à grand pas. Début novembre avec une quinzaine d’étudiants je m’élance au-devant des mythiques rouleaux d’Hossegor ! Hâte de surfer et surtout de participer aux autres activités prévues par l’équipe Surftrip d’I.C.O. durant le séjour.

Un esprit sain dans un corps sain

En plus de souvenirs inoubliables, je rentre du Surftrip entouré de nouveaux amis et ce n’est pas fini ! Toute l’association à fait sienne cette assertion de Juvénal : un corps sain pour performer à la Course Croisière EDHEC (C.C.E.) où nous participons tous en Trophée Mer ou en Trophée Terre. Un esprit sain aussi, pour préparer des conférences au sein du campus de G.E.M.

Le sport comme moteur de vie, sport et inclusion du handicap sont des thèmes abordés avec l’appui de sportifs de renoms, comme le champion paralympique David Smétanine, parfois issus du Programme de Sportif de Haut Niveau (S.H.N.) de l’école, pour sensibiliser les étudiants à ces thématiques. A raison d’un entrainement physique chaque mardi et de sorties en mer pendant l’année pour souder les équipages, nous sommes prêts comme chaque année pour performer à la C.C.E ! »

Claire : « L’hiver touche à sa fin, il est temps de se remettre à l’eau ! Après avoir laissé de côté les planches de surf pour privilégier la glisse hivernale et la neige de nos belles montagnes, il est temps de se remettre à l’eau. L’équipe en charge de la GEM Swimming Cup (G.S.C.) travaille dur pendant les mois de janvier et février pour que la compétition puisse se tenir. Le deuxième weekend de mars, je découvre des nageurs venus de toute la France pour participer à notre évènement, quel plaisir ! Les nageurs enchainent les séries, et nous les encourageons tous. Un match de water-polo, des repas conviviaux, et notre mythique G.S.C. Night, le week-end sera mémorable, je le sais déjà en voyant tous les sourires sur les visages de mes camarades marins. Le dimanche midi, je quitte des inconnus devenus des amis, des gens pleins de promesses que j’espère revoir l’année prochaine pour la prochaine édition !  

2020-2021, une année particulière…

Touchés comme tant d’autres acteurs par la crise sanitaire mondiale, nous nous sommes adaptés. Il nous a ainsi été possible de maintenir nos sorties voiles et canyoning de début d’année ! À contrario nous avons dû annuler le Surftrip la mort dans l’âme.

Nous travaillons sans relâche pour adapter tous nos évènements aux nouvelles normes sanitaires. Nous espérons le meilleur pour la situation sanitaire en 2021. Il nous tient à cœur d’organiser :

– Mars : La 9ème édition de la GEM Swimming Cup

– Avril : La 1ère édition du Kayathlon

           Participer à la 53ème de la Course Croisière EDHEC

– Mai : l’ESCale, notre croisière en Méditerranée

Choisir entre l’eau et la terre

Dès la fin de la compétition, nous reprenons nos entrainements réguliers, ceux qui nous permettent de nous préparer à notre prochain objectif : la Course Croisière EDHEC. Je suis dans l’équipe qui court pour le Trophée Terre. Une équipe prometteuse qui donnera tout pour décrocher des résultats. Durant le mois de mars, nous nous entrainons en équipe et sans relâche pour que notre préparation physique soit optimale.

Avril. Tout s’enchaine très vite. Mes amis sont sur l’eau et, aidés par l’air marin, glissent vers les podiums de la régate. Le Trophée Mer est leur épreuve. Pour ma part, ce sont les épreuves terrestres qui s’enchainent : course, bike and run, kayak. La semaine n’est pas de tout repos mais nous restons concentrés sur nos objectifs : remporter la première place en équipe mixte. Finalement nous finirons second. Nous quittons la côte à la fin du weekend. La semaine était particulièrement éprouvante, mais nous en garderons tous des souvenirs inoubliables. Je m’endors, la tête contre la vitre du train qui nous ramène dans les montagnes. Je rêve déjà à l’année prochaine et à nos records personnels que l’on s’efforcera de dépasser.

Prendre le large

Après tous les évènements sportifs qui ont rythmé notre année, notre équipe embarque pour un ultime voyage. La conclusion de notre belle année, la croisière en Méditerranée : l’ESCale. La destination nous a été révélée, elle est, encore une fois, un lieu qui nous fait tous rêver. Je me languis de prendre le large avec les matelots d’I.C.O. et tous nos amis qui participent à notre belle semaine sur les flots.

Les bateaux nous attendent dans le port, la mer est bleue, le ciel est clair, c’est une belle semaine qui s’annonce. Nous prenons la mer, profitons du vent qui nous fouette le visage, de l’eau qui nous entraine. Nous visitons les villes dans lesquelles nous faisons escale chaque jour. Le monde paraît plus petit vu de l’eau, c’est comme si l’on découvrait chaque jour une nouvelle terre, un nouveau monde. Cent-quarante participants, cent-quarante amis qui durant cette semaine deviennent matelots, cent-quarante visage heureux et souriants. L’année se clôture en beauté. Nous nous souviendrons tous de cette semaine comme celle qui nous aura rassemblé, nous, matelots d’I.C.O., après ces deux merveilleuses années. »

Contact

Retrouvez-nous sur notre site Internet mais aussi sur Facebook et Instagram