Vous avez fait le choix de l’alternance et vous vous demandez comment trouver une entreprise d’accueil pour la rentrée de septembre 2020 ? Les 5 conseils d’Erwan Poiraud, Directeur de PPA Business School, et Xavier Révérand, Directeur de CESI Ecole Supérieure de l’Alternance, pour décrocher un contrat d’apprentissage en pleine crise du coronavirus.

 

#1 Se rassurer

Impossible de trouver une alternance en ce moment ? Pour Erwan Poiraud, c’est un faux débat. « Si le nombre d’offres a été gelé et que les entreprises étaient frileuses à l’idée de recruter pendant le confinement, le monde professionnel se remet en route depuis le 11 mai et les recrutements sont relancés. » Rassurez-vous, toutes les entreprises sont loin d’être en stand-by. « Nos filières QSE, marketing digital ou encore BTP sont très sollicitées par les entreprises qui continuent de renforcer leurs équipes. Certains secteurs ont en effet un taux d’employabilité incroyable malgré la crise », rassure Xavier Révérand. « Surtout ne vous laissez pas entrainer par la morosité ambiante, persévérez dans votre orientation et votre choix de l’apprentissage » conseille-t-il.

#2 Se distinguer

La vraie question que les étudiants devraient se poser d’après le directeur de PPA Business School, grande école 100 % en alternance, c’est comment se distinguer des autres candidatures ? Depuis le déconfinement, les flux de candidatures envoyées sont plus conséquents et votre CV a donc plus de chances de se retrouver en concurrence avec une centaine d’autres. Mais ne vous découragez pas ! Au contraire, prouvez que vous méritez ce poste plus que quiconque avec des éléments aussi simples qu’essentiels : un CV personnalisé, une lettre de motivation sans fautes d’orthographe, un poste en cohérence avec votre parcours, une façon proactive de mener l’entretien… « Il faut être distinctif et éviter les choses rédhibitoires. Rien d’insurmontable, ça se travaille ! »

#3 Utiliser à fond les outils digitaux

Et pour travailler son personal branding, rien de mieux que les réseaux sociaux et autres plateformes online. « Utilisez les réseaux sociaux au maximum pour partager vos expériences professionnelles et faire de la veille sur les entreprises que vous visez », préconise le directeur de CESI Ecole Supérieure de l’Alternance. Autre outil intéressant : les portfolios et les CV dynamiques en ligne. « Plein d’outils gratuits sont à votre disposition, comme WordPress, si vous voulez vous créer un site vitrine. Soignez votre image et valorisez votre travail », renchérit Xavier Révérand. Un plus pour continuer de vous démarquer.

#4 Participer aux job dating virtuels

D’habitude, les forums de recrutement sont un moment fort sur les campus avant l’été. Le moment idéal pour que les futurs apprentis puissent déposer leur candidature auprès des entreprises. Annulés en raison du confinement et de la fermeture des campus, ils se sont transformés en job dating virtuels ! « Tous les 15 jours jusqu’au mois d’octobre, nous organiserons des « speed meetings », sur un secteur en particulier ou non, pour permettre aux étudiants de rencontrer les recruteurs en visio dans une sorte de salle virtuelle. Chacun disposera de 30 minutes pour échanger avec l’entreprise qu’il aura préalablement choisie selon les offres transmises par l’école », donne pour exemple Erwan Poiraud. Idem du côté de CESI Ecole Supérieure de l’Alterannce qui organise des job dating sur Zoom et Teams. Les entreprises répondent présentes.

« Les entretiens en visio ne changent pas grand-chose si ce n’est qu’il faut s’adapter au format, comme un acteur de théâtre qui devient acteur de cinéma ! » – Erwan Poiraud, Directeur de PPA Business School

 

#5 Se faire accompagner

Vous sortez du bac et vous n’avez aucune expérience du monde professionnel ? Faites confiance à votre école. Elle vous aidera à trouver une alternance plus vite que vous ne l’imaginez. « Dans 9 cas sur 10, nous plaçons nos jeunes », annonce Erwan Poiraud. A PPA Business School, l’accompagnement au placement s’appelle la « PPA’s touch » : une méthode simple de coaching sous forme d’ateliers… virtuels cette année ! « On leur apprend à se présenter, travailler leur pitch, éviter qu’ils soient linéaires, formuler ce qu’ils pourront apporter aux entreprises… Puis, on se concentre sur les outils qu’ils doivent impérativement avoir. Leur CV bien sûr, mais aussi leur profil LinkedIn pour augmenter leur probabilité d’être embauché. » Des coachings parfois assurés par des élèves de dernière année pour mettre en confiance les nouveaux étudiants. Pour Xavier Révérand, « c’est le job de l’école d’être en veille sur les opportunités de recrutement afin d’aiguiller les apprentis dans leurs recherches. » Les écoles profitent aussi de leur réseau d’entreprises partenaires pour partager votre CV tandis que d’autres vous laissent un peu de temps après la rentrée de septembre pour continuer de chercher votre alternance. Après, c’est à vous de jouer !

Envie d’intégrer une école en alternance ? Plus d’infos sur PPA Business School et CESI Ecole Supérieure de l’Alternance