Forte de plus de 65 ans d’expérience, STVA a traversé la crise de l’automobile mais la société spécialiste de la logistique des véhicules finis a su garder une place de premier plan, sous l’impulsion de Jean-Michel Floret (HEC Paris 91), Président du directoire. Rencontre.  – Par Céline Deval

 

 

Filiale du Groupe SNCF, STVA est un acteur de référence sur le marché de la logistique automobile internationale de véhicules finis et dispose d’une des premières flottes bimodales européennes.

 

Transport, logistique et services

A l’origine créée pour assurer le transport ferroviaire de véhicules neufs, la société au cours de son histoire, a su diversifier son offre en devenant aussi un acteur du transport routier et un logisticien à part entière en France puis en Europe. Les prestations se sont élargies à de multiples activités de services tels que stockage, préparation des véhicules, et pour les professionnels du véhicule d’occasion remarketing et prise de photo en vue d’une recommercialisation. « Nos principaux clients sont les constructeurs automobiles mondiaux, les réseaux de distribution, les loueurs, les mandataires, les enchéristes, les acteurs de la vente par internet… »

© STVA

© STVA

Une stratégie repensée

Si traditionnellement, STVA accompagnait principalement les constructeurs automobiles dans l’évolution de leurs besoins logistiques, tout en développant progressivement des services associés, la crise et la chute de l’activité ont obligé l’entreprise à revoir sa stratégie. 2014 marque alors un tournant : restructuration du groupe, mise en place d’un nouveau plan d’action et de nouveaux objectifs. « Pour trouver des nouvelles sources de recettes tout en conservant son rang auprès des constructeurs automobiles, STVA s’investit davantage dans le segment du véhicule d’occasion, se dote d’un outil routier longue distance et accompagne les clients dans l’évolution de leur distribution (vente sur Internet, conseil et prestations de services). » Nommé alors à la tête du directoire, Jean-Michel Floret a pour mission d’accompagner et de mettre en place cette nouvelle stratégie. Un an et demi plus tard, les premiers résultats sont déjà là : « nous avons réussi à inverser la tendance sur les résultats qui sont en forte hausse, boostés par le marché et l’offre aux professionnels du véhicule d’occasion. »

« Il n’y a pas de réussite individuelle sans travail collectif »

 

Le goût du travail d’équipe

Cette réussite, Jean-Michel Floret l’attribue à tous les collaborateurs de l’entreprise : « il n’y a pas de réussite individuelle sans travail collectif. » Le goût du travail en équipe associé à l’écoute et au dialogue, tels sont les principes qui ont guidé sa carrière. « Lorsqu’à la sortie d’HEC, j’ai voulu me frotter au terrain, voir si j’étais capable de manager une équipe, la SNCF m’a confié la direction d’une agence de fret au Havre. Du haut de mes 23 ans, je suis arrivé avec beaucoup d’humilité, j’étais conscient que mon équipe connaissait bien mieux que moi le métier. J’ai écouté et posé des questions, pour m’imprégner avant de faire part de mes idées et d’assoir ainsi mon autorité dans le dialogue, la construction. »

 

« Un manager qui réussit se réjouit de voir ses collaborateurs évoluer en compétence et en maturité »
« Mon conseil aux futurs dirigeants : oser prendre des risques et savoir être patient »
Le symbole de la réussite ? être en accord avec soi-même

 

Un Professeur qui vous a marqué ?

« Bernard Ramanantsoa, un homme brillant qui savait donner du sens. J’ai retenu de son enseignement qu’on ne peut pas guider une équipe, quand on ne sait pas soi-même où l’on va et faire partager cette vision aux autres. »

 

Chiffres clés
320 millions de CA
2 150 collaborateurs
2,8 millions de véhicules transportés par an (70 % par la route, 30 % par le rail)
500 000 véhicules préparés chaque année

 

Contact : jfloret@stva.com