Innovation et réactivité : il en faut pour faire sa place sur le marché des accessoires mobiles et connectés qui évolue à vitesse grand V ! Et la société STRAX n’en manque pas ! Un cocktail rafraichissant qui a convaincu Stéphane François (PSB 93) de délaisser les grands groupes pour diriger la BU France et Europe de la société.

 

Des mastodontes à la PME

Après une carrière accomplie dans les télécoms et la Pay TV, Stéphane François en quête de nouveaux challenges s’apprête à rejoindre un autre grand groupe, lorsqu’un ancien manager d’Orange le met en relation avec STRAX, un de ses fournisseurs.  » En rencontrant les 2 patrons islandais du groupe, j’ai apprécié qu’ils me questionnent sur mon expérience démontrable et non sur l’école qui m’avait formé. Quel était mon réseau professionnel ? Savais-je gérer un P&L ? J’ai tout de suite eu envie de travailler avec eux !  »

 

Etre acteur du succès de l’entreprise

Diriger la filiale française comme il l’entend c’est la proposition qui lui est faite.  » You make the call. «  N’ayant connu que des systèmes de décisions extrêmement lourds, dans lesquels la marge de manœuvre individuelle s’avérait faible, il entrevoit l’opportunité de sortir d’un confort qui freine de plus en plus à sa créativité. Et il n’est pas déçu !  » Dans une entreprise de 200 personnes, on mesure vraiment sa contribution au succès de l’équipe. Et pour ma part, j’influe également, sur la stratégie du groupe STRAX qui réalise 100 millions € de CA, c’est très gratifiant et nous avons pour ambition d’atteindre les 300 millions € de CA d’ici 2020 ! « 

 

L’enthousiasme et la capacité d’innovation retrouvée

Chaque nouveau modèle de téléphone, l’entrée sur le marché d’un opérateur comme Free, le passage de la 3G à la 4G, l’avancement des nouvelles technologies… autant de paramètres qui impactent considérablement l’activité de STRAX. Sur un marché très concurrentiel, qui évolue à toute allure, Stéphane François sait qu’il doit prendre des risques pour faire la différence.  » Lors d’un appel d’offre sur la conception d’un masque de réalité virtuelle pour Orange, j’ai pris le parti avec mon équipe projet  d’intégrer le son, quitte à proposer un produit plus cher que les autres. «  Un détail non négligeable qui permet à STRAX de remporter le contrat.  » Aujourd’hui ce masque a été primé meilleur produit de l’année à l’occasion de 2 grands prix internationaux ! « 

«  Mes enfants, qui passent de la tristesse à la joie de vivre du tout au tout, constituent une source d’inspiration pour moi : rien ne sert de s’apitoyer sur son sort, il suffit de rebondir.

La France, un modèle pour STRAX

Initiant une véritable stratégie d’expansion par acquisition, STRAX revêt une forte dimension internationale en étant déjà implantée dans12 pays. La France toujours très en avance sur les nouvelles technologies et les télécoms fait figure d’exemple pour les autres filiales.  » Il y a plus de 2 ans que mes clients me réclament des objets connectés, quand le business démarre tout juste dans les autres pays du groupe. Depuis que je travaille chez STRAX, j’ai du mal à comprendre le french bashing incessant véhiculé dans les média. Quand je vois l’inventivité, les compétences et les ressources qui sont les nôtres, j’ai envie de crier : soyons fier de notre pays ! « 

 

L’erreur est admise

 » Il y a 2 ans, j’ai perdu un gros client. Mon actionnaire m’a appelé dans la minute, non pour me virer, mais pour me rassurer :  » Cela n’a pas d’importance. Tu as beaucoup de succès derrière toi, je sais que tu remporteras le prochain.  » Et il avait raison !  » Cet optimisme et ce support du management caractérisent l’esprit STRAX. Accepter l’échec, savoir rebondir, penser positivement, voilà ce qui est attendu des candidats qui souhaitent faire parti de l’aventure !

 Des opportunités… en marketing, vente, finance et supply chain !  » A mes yeux la passion compte plus que les grands diplômes. Je recherche des jeunes positifs, smarts et honnêtes ! Je préfère perdre un marché que faire une promesse à un client que je ne pourrai pas tenir. « 

 

PSB, l’école de la rigueur : je n’ai jamais été pris au dépourvu lors d’un rdv commercial, car je me prépare toujours minutieusement. Cette organisation et cette rigueur, je les dois à ma formation à PSB.

 

Contact : stephane.francois@strax.com

 

SPIE : des entrepreneurs innovants au service de la planète