POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Reebok : ou comment devenir plus humains

Céline Del Genès (EDC 01), Vice-Président, Global Marketing and Business Planning chez Reebok © Reebok International

Rencontrer Céline Del Genès (EDC 01), Vice-Président, Global Marketing and Business Planning chez Reebok, c’est découvrir un vivant exemple de la capacité du groupe adidas à incarner les valeurs d’excellence et de multiculturalisme qui sont précisément celles du sport. Attention : passion !  – Par Jérôme Bourgine

 

Pouvez-vous nous présenter Reebok, célèbre marque du groupe adidas, nous parler de son ADN et de son actualité ?

Là où adidas est multisports, Reebok est clairement ancré dans le fitness où la marque, revenue à ses fondamentaux depuis quelques années, s’est recentrée pour créer les meilleurs outils en termes de technicité, confort et esthétique. Un repositionnement dont le delta – notre nouveau logo – illustre bien les dimensions et valeurs : physique, mentale et sociale. Car si le fitness apporte d’importants bénéfices physiques, il sert également à dépasser ce que l’on pense être ses limites, dans un cadre collectif à la fois motivant et attachant.

© Reebok International
© Reebok International

Pouvez-vous nous donner les grandes lignes de votre parcours ? Nous dire ce que vous avez appris à chaque étape et faire le point sur vos fonctions actuelles ?

Ayant toujours voulu travailler dans le sport, j’ai effectué mon stage de fin d’études (EDC) au service communication du siège d’Adidas, en Allemagne, et y ai été embauchée avant même d’être diplômée ! Durant 4 ans, j’ai appris le métier avant de demander un challenge qui m’a été confié à… Hong Kong : responsable com de 13 marchés aussi différents que l’Australie, l’Inde et la Chine. Après la rigueur allemande, j’y ai appris à gérer la complexité jusqu’à prendre en charge l’ensemble du brand marketing et réaliser la campagne des J.O de Beijing en 2008, première campagne chinoise récompensée par un Lion d’Or (les Oscars de la pub) à Cannes. Suite à quoi, j’ai demandé un nouveau challenge (again). Le groupe venait de racheter Reebok et j’y ai donc appliqué ma connaissance de la région avant de rejoindre le siège américain où j’ai complètement changé de métier, passant de la com au pur business pour prendre en charge le go to market : quels produits ? Distribués où ? Vendus comment ? etc. Un poste passionnant englobant tous les aspects du métier, de la gestion quotidienne à la réflexion stratégique de long terme. Et cumulant ainsi tous les challenges ! Géographiques, business et surtout, managériaux avec la mise en œuvre d’une véritable intelligence collective, la gestion des talents et des parcours, etc. L’ensemble représentant certes beaucoup de pression mais me convenant parfaitement !

A l’image du sport, un métier réclame travail, abnégation et capacité à dépasser ses échecs. Alors, les résultats suivent !

© Reebok International
© Reebok International

Reebok incarne : engagement. Développement Durable, RSE… Reebok s’engage de manière concrète. Comment ces atouts donnent-ils envie à de jeunes talents de vous rejoindre ?…

Reebok est une entreprise sans barrières internes au siège de Boston, 800 des 1 000 employés pratiquent le fitness. Dans le crossfit box vous trouvez le big boss au milieu du groupe qui peut aussi inclure le dernier recruté. Reebok est également très engagé à l’extérieur. Deux exemples parmi d’autres : le programme BOKS aux Etats-Unis où les volontaires font pratiquer de la gym aux enfants des quartiers défavorisés et leur donnent aussi des rudiments de nutrition afin d’améliorer leur résultats scolaires (lien entre activité physique et cérébrale) et le programme « Fight for peace » au Brésil et en Angleterre où, à travers la boxe et les arts martiaux, les enfants apprennent les notions de respect : de soi, de son adversaire, des règles, etc. L’industrie du sport étant traditionnellement assez masculine, un travail est également opéré, en interne (mentoring, échanges, réseau) pour y favoriser la progression des femmes. Je suis d’ailleurs un bon exemple de cette ouverture, stagiaire devenue vice-présidente après avoir œuvrée sur 3 continents, dans des métiers différents. Aujourd’hui, un carrousel des talents favorise cette mobilité, les jeunes recrues essayant différents postes dans différents pays pour trouver LA place où progresser et s’épanouir dans ce groupe fort de 55 000 personnes et mondialement implanté.

 

Contact : virginie.deores@adidas-group.com

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter