Le France est le troisième pays à envoyer le plus d’étudiants à l’étranger via le programme Erasmus, derrière l’Espagne et l’Allemagne, selon les statistiques de la Commission Européenne pour l’année 2012-2013. Ils étaient 35 313 à tenter l’aventure, soit une augmentation de 6 %par rapport à l’année précédente. Au delà des clichés et fantasmes répandus, quels sont les réels intérêts pour les étudiants d’effectuer une partie de leur cursus dans un autre pays ?

Pour gagner en autonomie et en indépendance
Partir étudier à l’étranger c’est faire un pas de géant vers la vie adulte et l’autonomie. Plongé dans un environnement inconnu, loin de ses proches, de ses amis et de ses habitudes, l’étudiant va être confronté à lui-même, devant se débrouiller seul. Cette expérience va donc le faire gagner en maturité et en confiance en soi au fur et à mesure de son aventure. Pour réussir son intégration et comprendre son nouvel environnement de travail, l’étudiant doit aller au devant des autres, multiplier les rencontres et expériences qui développent ses capacités d’intégration et de communication.

 

Pour s’ouvrir l’esprit
Faire ses études à l’étranger c’est également l’occasion pour l’étudiant de découvrir de nouvelles coutumes, différentes façons de vivre, d’étudier et de travailler. Découvrir d’autres formes de pensée et confronter ses propres avis et expériences à ceux des autres, permet à l’étudiant de développer son esprit critique en même temps que sa culture générale ; deux atouts pour sa future vie professionnelle au cours de laquelle il sera vraisemblablement à l’aise au sein d’équipes internationales et multiculturelles.

 

Pour maîtriser une nouvelle langue
Partir à l’étranger est bien sûr le meilleur moyen pour un étudiant de développer sa connaissance d’une langue étrangère afin de la maîtriser totalement. Qu’il parte avec un niveau correct ou déjà très avancé, l’étudiant en immersion apprendra toutes les subtilités de la langue et ses usages, qu’il ne peut apprendre sur les bancs de l’école. Au cours de ses échanges avec des camarades mais également lors des rencontres du quotidien (en faisant ses courses, en pratiquant un sport ou en allant au restaurant par exemple), l’étudiant apprendra beaucoup plus vite et reviendra de son séjour vraisemblablement bilingue, une qualité de plus en plus essentielle dans la vie professionnelle.

 

Pour valoriser son CV
Une expérience à l’étranger offre à l’étudiant un atout indéniable pour sa future recherche d’emploi. En effet, les étudiants ayant eu ce type d’expérience sont vus comme plus mûrs, ouverts d’esprit et dynamiques que les autres. De plus, l’expérience à l’étranger permet de se différencier par la maîtrise d’une langue supplémentaire et peut-être grâce au réseau international qu’a pu tisser l’étudiant.

 

Pour ne rien regretter
Enfin, rappelons que sur les étudiants n’ayant pas effectué leur cursus à l’étranger, 8 sur 10 le regrettent alors que la majorité de ceux qui l’ont fait le recommandent à tous (sondage commandé par l’agence Europe Education Formation, réalisé par l’agence TNS Sofres auprès de 1000 étudiants et publié le 9 avril 2014). Les études sont le moment idéal pour voyager, découvrir autre chose et développer sa culture. D’ailleurs, toutes les écoles du supérieur tendent à internationaliser leur parcours de formation : les expériences à l’international, qu’elles soient en stage ou à l’université deviennent le plus souvent obligatoire et s’allongent progressivement. Pour ceux qui n’ont pas la chance de bénéficier de cette opportunité par son école, de nombreux organismes publics et privés se sont spécialisés dans l’accompagnement à l’international. Le programme Erasmus, qui fête cette année ses 27 ans et enregistre régulièrement une augmentation de demandes d’aspirants globetrotters, alors pourquoi pas vous ?

 

On cite parmi les principaux programmes d’échanges étudiants :
- ERASMUS : le plus connu, il permet aux étudiants européens de suivre leurs études dans un pays membre de l’union européenne
- CREPUQ : il permet aux étudiants de suivre leur scolarité dans une université au Québec
– ISEP : offre la possibilité aux étudiants de partir aux USA pour leurs études
Quand s’y prendre ?
Dés la rentrée précédant le départ :
 – de septembre à décembre : se renseigner  de janvier à mai : constituer le dossier
 – dès avril : acheter les billets, chercher un logement, éventuellement un job
Ne pas oublier !
- penser aux assurances et à la complémentaire si besoin
- penser au visa si l’on voyage hors UE
- penser aux papiers pour les bourses, aux relevés de notes…

 

Contact :
http://global-exam.com
Contact@global-exam.com