Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Pôle Léonard de Vinci : un plan stratégique ambitieux pour 2022 /2027

pôle léonard de vinci plan stratégique
Crédit GF Scaled

« De l’émergence à la référence ». C’est sous cette baseline que le Pôle Léonard de Vinci a annoncé son plan stratégique 2022 / 2027 le 19 octobre 2021. L’occasion pour les responsables des écoles du Pôle de revenir sur les atouts de cet établissement à la configuration unique en son genre, pour « devenir une référence ».

« Un même site avec trois écoles différentes (ELMV, ESILV, IIM) et complémentaires réunissant managers, ingénieurs et designers : c’est rarissime » introduit Pascal Brouaye directeur général du Pôle Léonard de Vinci (PLV). Un positionnement atypique qui lui a d’ailleurs permis d’évoluer depuis huit ans, tant sur un plan quantitatif que qualitatif. Alors que le PLV accueillait 2 400 étudiants en 2012, ils ont été 8 600 à y faire leur rentrée en 2021. « Une augmentation qui s’est accompagnée d’une dynamique de qualité dans la sélection des étudiants, notamment grâce à notre entrée dans les concours communs », ajoute-t-il. Un succès également porté par son attachement à l’hybridation : 1 000 étudiants sont aujourd’hui inscrits dans des programmes hybrides ou double-diplômants « maison », au sein d’au moins deux écoles du Pôle. « La transversalité est un de nos points forts et se retrouve dans toutes nos activités, y compris la recherche avec le DVIC, ou nos services supports ».

Un établissement de référence, c’est quoi ?

Alors que de l’avis de ses responsables le Pôle Léonard de Vinci « repose sur des bases solides », il a toutes les cartes en main pour devenir une référence selon Sébastien Tran, DGA du Pôle et DG de l’EMLV, son école de management. Mais qu’est-ce qui fait d’un établissement un établissement de référence selon le plan stratégique du Pôle Léonard de Vinci ? « Il faut d’abord avoir un positionnement différenciant. Et c’est LE fil conducteur du Pôle de demain qui compte accentuer son positionnement sur le digital et l’hybridation. Il doit aussi avoir une taille critique qui, si elle n’est pas un objectif en soi, permet de poursuivre une dynamique de croissance quantitative et qualitative et donc, d’investir dans des campus et des outils pédagogiques de pointe. L’ambition internationale et la volonté d’impacter globalement la société et son avenir son également incontournables » précise-t-il. 

Les cinq axes du plan stratégique du Pôle Léonard de Vinci

Dans cette optique, le Pôle Léonard de Vinci s’est fixé cinq grandes orientations stratégiques pour la période 2022 / 2027 :

Diversifier et internationaliser l’offre de programmes et les profils des étudiants via des MS, MSc, MBA et Bachelors dans ses trois écoles avec un objectif de 25 % d’étudiants inscrits dans des double-diplômes ou des programmes hybrides, un renforcement des partenariats en Asie et en Afrique ou encore en renforçant la politique d’aides sociales en lançant un fonds de dotation en 2022 avec un objectif de 1.6 million € en 2027.

Intensifier le digital et les predictives learning analytics au service de l’expérience étudiante

S’inscrire dans un développement multi-campus et imaginer une flex organization grâce à un nouveau campus de 25 000 m² composé de deux bâtiments qui ouvriront respectivement en janvier 2022 et en 2025 à deux pas de La Défense (budget 180 millions €). « Nous opérons aussi un vrai tournant avec l’ouverture d’un premier campus à Nantes où nous implanterons les trois premières années de l’ESILV dès septembre 2022 ». Deux campus hébergés en Asie et en Europe devrait aussi voir le jour.

Passer de la recherche à la Recherche Innovation Développement (RID), notamment en développant l’expérimentation, l’innovation et le prototypage via le DVIC, en lançant les deux nouveaux instituts d’expertise « Skills for a complexe world » et « Crypto monnaies & Fintechs » et en développant la recherche partenariale (avec l’objectif de passer de 2 à 4 millions €)

Créer de la tech pour un futur durable en renforçant le développement de majeures en santé, alimentation et biotechs, le lancement du think tank « How technology shapes the future », la publication d’un livre blanc sur la place de la technologie dans nos sociétés ou encore la création d’un accélérateur avec un fonds d’amorçage dédié de 500 K€ pour des startups spécialisées sur les technologies vertes.

>>>> Pour aller plus loin – Découvrez notre enquête « Entreprise responsable et environnement : en vert et contre tout ? »

Les objectifs chiffrés du plan stratégique du Pôle Léonard de Vinci

120 millions € de budget (soit + 50 %)
12 000 étudiants dont 2500 en double-diplôme ou formation hybride.
+ 37 % d’étudiants
+ 43 %  de professeurs permanents

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Interview Eric Berton Aix-Marseille Université

Aix-Marseille Université en mode innovation ! – L’interview d’Eric Berton

Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines / Droit et Science politique / Economie et Gestion / Santé, Sciences et Technologies : vous trouverez forcément votre bonheur dans les expertises cœur d’Aix-Marseille Université (AMU) ! Eric Berton, son président, nous dit tout des projets disruptifs qui vous attendent cette année dans la plus grande université francophone pluridisciplinaire.

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter