Pour Laurent Boissart (ESC Dijon, 87), VP Consumer and Customer Experience chez Philip Morris International, c’est maintenant que les jeunes talents doivent rejoindre le groupe qui connaît un tournant historique. « Les opportunités de carrières sont immenses ! »

 

Vous êtes chez PMI depuis 28 ans, comment expliquez-vous cette longévité ?

De par la taille de l’entreprise, les collaborateurs peuvent occuper souvent plus d’une dizaine de jobs différents tout au long de leur carrière. C’est ce qui s’est passé pour moi. Je me sens très privilégié d’avoir eu la chance de travailler dans 7 pays (France, Suisse, Benelux, Grèce, Australie, Japon). Faire face tous les 3 ou 4 ans à un environnement différent requiert de la flexibilité, une grande capacité d’écoute et beaucoup de curiosité. Mon meilleur conseil vient des anglo-saxons : « Keep on asking why ! ».

En charge des programmes de communication pour les 6 marques de cigarettes du Groupe, quel regard portez-vous sur la transformation initiée par PMI ?

C’est un tournant historique, une nouvelle page de l’industrie du tabac qui s’écrit. Notre constat est clair : la meilleure option pour les fumeurs c’est d’arrêter de fumer. Pour ceux qui décident de continuer, nous proposons de meilleures alternatives pour eux et plus agréables pour leur entourage. À l’instar de IQOS, un système innovant qui permet de chauffer le tabac au lieu de le brûler et qui dégage de la vapeur de tabac, commercialisé dans plus de 30 pays dont la France. Notre but ultime? Que ces produits sans fumée remplacent un jour les cigarettes conventionnelles.

Quelles sont les opportunités générées par cette révolution ?

Elles sont nombreuses dans plusieurs domaines : l’électronique, le digital, le retail et le suivi clientèle, une fonction essentielle pour accompagner les fumeurs qui se convertissent à ces nouveaux produits. Dans notre centre R&D à Neuchâtel, nous accueillons aussi beaucoup de profils scientifiques venus pour certains de l’industrie pharmaceutique car nous suivons des protocoles d’évaluation scientifique extrêmement rigoureux. Et vu le nombre de pays dans lesquels nous opérons, il y a évidemment de nombreuses opportunités internationales. C’est le meilleur moment pour nous rejoindre !

3 règles d’or pour réussir « Trois éléments indispensables que vous ne trouverez dans aucun livre en management :

– Un cerveau pour comprendre des situations complexes et développer ses capacités analytiques
– Un estomac solide pour  pouvoir prendre des décisions courageuses et parfois difficiles.
– Un cœur, donc une intelligence émotionnelle et la capacité à communiquer. »

Un leadership numérique centré sur les équipes « Pour les décideurs de ma génération, le management reposait surtout sur l’expérience. Aujourd’hui, à l’ère du numérique, les dirigeants sont confrontés à une nouvelle donne: leurs collaborateurs ont souvent plus de connaissances techniques qu’eux. Nous sommes davantage sur les data que sur l’expérience acquise. Du coup, la décision est moins fondée sur une opinion personnelle. Tout cela nécessite un autre type de leadership plus centré sur la manière d’organiser le travail et d’aligner les équipes sur l’objectif. C’est une évolution positive car ce type de management repose plus sur la confiance dans ses équipes pour leur donner un plus grand champ d’action. »

Contact : https://www.pmi.com/careers/overview

 

et du côté de l’école…

Le point stratégie de Stéphan Bourcieu, directeur général de BSB