Spécial président(e)s

 

Titulaire d’un BTS et d’un 3ème cycle de marketing, Jeanne Pollès a commencé sur le terrain et s’est prise au jeu du business. Alternant fonctions opérationnelles et de siège, cette femme de challenges, passionnée, a développé ses qualités de leader et a été nommée présidente de Philip Morris France SAS en juin 2005. Retour sur un parcours guidé par l’envie, dans une entreprise très tournée vers l’individu.

 

 

Jeanne Pollès,  (BTS, 3ème cycle de marketing),  présidente de Philip Morris France SAS

Jeanne Pollès, (BTS, 3ème cycle de marketing), présidente de Philip Morris France SAS

La vente, une belle école de la vie
Leader mondial de l’industrie du tabac, présent dans plus de 180 pays, numéro 1 en France, Philip Morris France SAS doit son succès à ses deux avantages compétitifs qu’elle sait particulièrement bien gérer, ses marques et ses collaborateurs qu’elle développe autour des valeurs de performance, de reconnaissance et de convivialité.
Plus attirée par le marketing que par le commerce, Jeanne Pollès se prend au jeu du business, un exercice ardu auprès d’une clientèle certes attachante mais aussi difficile car très exigeante, « une belle école de la vie qui m’a aidée et enrichie au plan professionnel et personnel. » Devenue présidente, elle reconnaît « avoir joué de beaucoup d’opportunités et de chance dans cette entreprise très tournée vers l’individu, qui mise sur la promotion interne, où les échanges sont basés sur la confiance et où la performance de l’entreprise passe par la performance individuelle. »

 

Donner la vision, le cap,
bien gérer les équipes, faire en sorte que chacun apporte sa pierre à l’édifice, donne le meilleur de lui-même et contribue à la performance de l’entreprise, de façon harmonieuse, c’est ainsi que Jeanne Pollès conçoit son rôle de présidente. « Bâtir une stratégie est un travail d’équipe, une personne seule ne fait rien. » L’autonomie, la connaissance de soi, l’honnêteté, la proximité, la capacité à écouter les gens, à comprendre, synthétiser, expliquer, argumenter, négocier, sont essentielles pour faire adhérer l’équipe et constituent la clé du succès. «  J’ai développé des compétences de leader, je continuerai à en développer, le signe de reconnaissance le plus fort pour un manager c’est de voir ses collaborateurs se développer et prendre de plus en plus de responsabilités. La confiance que m’a donnée l’entreprise, comme la soif d’apprendre, la pratique de l’autocritique et l’acceptation de l’effet miroir m’ont beaucoup aidé. » Maman d’un petit garçon de 9 ans, Jeanne Pollès veille à l’équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle, « je ne crois pas que l’on puisse être heureux si on ne fait que travailler » et s’est imposée une discipline, ne pas travailler le week-end. Pour s’évader, elle lit beaucoup, joue aux petits soldats, aux légos, ou au golf avec son compagnon.

 

Un mix de talents
Philip Morris France SAS recrute dans les grandes écoles, pépinières de talents – dont certains deviendront présidents -. La majorité des recrutements concerne la force de vente qui représente les deux tiers de l’effectif. L’entreprise recrute différents types de profils, avec ou sans expérience, titulaires de BTS, diplômés de grandes écoles, etc., qui vont exercer le métier de commercial, métier d’entrée, pendant 1 à 3 ans avant d’accéder à des fonctions au siège. Philip Morris France SAS fonctionne par projets et Jeanne Pollès n’hésite pas à mixer différents profils et compétences métiers, et notamment « des jeunes diplômés qui arrivent avec des idées fraîches, sans les valises du passé, et qui souhaitent évoluer », avec des experts pointus dans leurs domaines. Le modèle interne de l’entreprise basé sur l’observation, sur l’état des lieux des compétences, permet de s’assurer que chacun est bien dans son job, de développer les collaborateurs et de les faire grandir. « Nous avons un rôle à court terme vis-à-vis des salariés et un rôle à plus long terme qui est d’anticiper les événements et de s’assurer que nous serons toujours performants. »

« J’adore ce que je fais, conclut-elle, c’est tellement enrichissant, je me sens responsable des 350 collaborateurs qui composent cette entreprise de passionnés et de professionnels. Nous commercialisons un produit pas anodin, controversé, et nous en sommes tout à fait conscients. Voilà pourquoi nous mettons un point d’honneur à travailler de manière responsable tout en faisant preuve de créativité pour répondre aux attentes des consommateurs adultes et accroître nos parts de marché. »

 

 

A.M.O.

 

Contact
monica.montero@pmi.com