Observatrice privilégiée des attentes des entreprises pour déceler la personne apte à réussir dans l’organisation, Isabelle Bastide, présidente de Page Group France, partage son analyse.

 

« Pour maximiser ses chances de réussir dans le poste pour lequel on postule, il faut d’abord avoir pris le temps de comprendre l’entreprise et ses enjeux et de montrer en entretien que cela vous correspond  » annonce d’emblée Isabelle Bastide.

Le savoir-être au cœur de la réussite

Depuis 10 ans les mots clés témoignant des attentes des entreprises vis-à-vis du candidat apte à réussir ont changé. « Elles insistent sur le sens critique, l’esprit collaboratif, l’adaptabilité alors que les structures et technologies évoluent rapidement, la capacité à se challenger, à travailler en mode projet » note Isabelle Bastide. Au-delà du diplôme et de l’expérience dont l’analyse est « technique », les processus de recrutement visent à détecter les savoir-être nécessaires selon les postes. « Je me suis toujours interrogée sur le fait que pour recruter, on se penche surtout sur le CV, donc le passé. Il est beaucoup plus rare de se projeter, de se demander ce que le candidat va pouvoir apporter, nous apprendre, d’imaginer son potentiel à l’avenir ; or c’est bien de cela qu’il s’agit lorsqu’une entreprise décide d’intégrer quelqu’un. » Et plus le profil est qualifié, plus cette approche prime.

Pas de leader type

Pas si aisé de dire que les leaders présentent des caractéristiques communes. « Ils sont néanmoins de plus en plus nombreux à être très tournés vers la mission de leur entreprise, sa raison sociale, ce qu’elle peut apporter. C’est d’ailleurs une clé d’engagement pour leurs collaborateurs. » La présidente observe aussi l’émergence de jeunes leaders authentiques, qui incarnent ce qu’ils veulent pour leur entreprise, plus proches de leurs collaborateurs et à l’écoute de leurs idées.

L’audacieux : L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs – JF Kennedy

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.