Petit Forestier fait partie de ces entreprises familiales où il est possible de progresser et de réaliser des parcours professionnels aux multiples facettes, comme l’explique Fréderic Vannson (CNAM 94), Directeur technique du groupe.

 

« Nous sommes spécialistes de la location de matériel frigorifique. Notre valeur ajoutée : offrir un service complet de location sans contraintes, comprenant l’entretien, l’assurance et le dépannage» explique d’entrée le Directeur technique du Groupe Petit Forestier. En véritable passionné du froid, il a rejoint le groupe en 1995. « Quand on y goûte, on y reste. C’est un secteur très varié et en pleine expansion. Car le froid est partout : climatisation, conservation des produits… et également dans de nombreux process industriels comme le traitement de verres optiques. »

 Une société familiale présente jusqu’à New York

Bien que centenaire, Petit Forestier a su conserver son identité familiale, avec des membres de la famille encore présents dans les instances de gouvernance. « Une garantie de stabilité et de pérennité dans le marché mouvant actuel » estime Frédéric Vannson. De fait, depuis 1907, le groupe n’en finit pas de se développer. Si la France l’Italie et l’Espagne constituent son marché historique, les 55 000 véhicules frigorifiques Petit Forestier circulent aujourd’hui dans toute l’Europe et l’Europe de l’Est, au Maghreb, à Dubaï, en Afrique du Sud et même depuis 2018, à New-York. « Nous faisons parfois figure de pionniers en nous implantant dans des pays où le transport frigorifique n’existe pas encore. Dans les pays matures, nous procédons souvent par acquisition comme dans la Big Apple. »

 Des défis techniques et environnementaux

Les deux marchés les plus demandeurs de matériel frigorifique sont sans contexte l’alimentaire et l’industrie pharmaceutique. Petit Forestier leur loue des véhicules de toute taille (de la fourgonnette au semi-remorque), ainsi que des armoires frigorifiques et des containers de stockage, pour répondre, par exemple, à des besoins saisonniers. Mais avant de les louer, il faut les fabriquer. Et c’est aussi le métier de Petit Forestier, via sa filiale Lecapitaine. « Comme chaque secteur possède ses particularités, nous concevons des solutions standards que nous adaptons ensuite aux besoins et aux pays. Au sein du département technique que je dirige, nos ingénieurs recherchent en permanence des solutions polyvalentes, en tenant compte des évolutions réglementaires et environnementales qui s’appliquent aux secteurs du transport, de la logistique et de la distribution. De vrais challenges aujourd’hui » précise Fréderic Vannson. Et d’ajouter : « La maîtrise des données est également un défi de taille. Pour piloter efficacement notre activité, nous devons en permanence avoir accès à des informations comme l’état d’usure des pneumatiques sur les véhicules, leur consommation énergétique, le niveau de températures des équipements et leur géolocalisation… De plus en plus, nos clients nous demande également de leur transmettre ces informations pour des raisons de traçabilité et de conformité en interne. »

Progresser et monter en compétences

Or très peu d’écoles forment aux métiers du froid et leurs étudiants sont immédiatement captés à la sortie. « Nous recrutons de façon plus large et avons mis sur pied un centre de formation interne pour acculturer nos jeunes recrues aux spécificités du froid embarqué, tant sur le plan théorique que pratique. Le tutorat marche également très bien». Pour peu d’être mobile à l’international, de se montrer curieux et investi et d’avoir l’esprit d’équipe, de belles carrières s’offrent aux jeunes diplômés qui intègrent Petit Forestier. Avec des progressions parfois fulgurantes. « Les deux grandes portes pour entrer dans le groupe ? Le technique et le commercial. Les voies royales pour devenir directeurs de succursales et accéder aux responsabilités. L’actuel Directeur général France a d’ailleurs commencé comme commercial ! »

Une société « green » : Nous utilisons des solutions énergétiques alternatives (gaz, hydrogène, électricité) dès que possible et cherchons des gains de C02 partout où on peut les trouver !

Mon souvenir du CNAM… Au sein de l’Institut Français du Froid Industriel, les professeurs étaient tous des professionnels, avec une vraie vision de terrain. J’en ai d’ailleurs retrouvé certains au cours de ma carrière. Une formation intense et passionnante qui m’a marqué à vie !

 

4 400 collaborateurs dans le monde / dont 400 recrutés en 2019 / 55000 véhicules dans le Groupe / CA : 800 Millions €

Contact : fvannson@petitforestier.fr

Starter pack du « petit nouveau »

Jeune Padawan, voici 10 commandements à suivre pour que la force soit avec vous dès votre 1er jour.

Génération DIY : lancer sa startup

Leader français des Legalstart vous accompagne pour que vous puissiez monter votre entreprise en toute sérénité.

Un CV béton : les éléments-clés pour se démarquer

1ère étape : trouver LE job de vos rêves. C’est bon, vous le visualisez ? Pour le décrocher, il ne vous reste plus qu’à faire un CV qui envoie du lourd ! Nos astuces pour vous aider à faire la différence.

Gérer une réunion like a boss

Rendez vos réunions d’équipe plus funky avec la méthode du « scrum meeting ». Mode d’emploi.

Faurecia : mettez le turbo sur l’hydrogène !

« La mobilité durable est synonyme d’aventures passionnantes, rejoignez-nous » dixit Bruno Rias, Vice-President et General Manager at Faurecia Clean Mobility

Watt & Well : l’audace du risque !

Ingénieur polytechnicien (X 2000), Romain Beaume a vite troqué son bicorne pour une incroyable collection de casquettes. Retour sur son parcours inspirant.

SUPERGA INVEST : l’allié de l’ombre

Luxe, cosmétiques, mode… Derrière les grandes marques made in France se cache SUPERGA INVEST : le sous-traitant chouchou des géants de l’industrie.

comment devenir un Top Gun ?

Le « Top Gun », c’est celui qui pilote sa vie professionnelle, qui n’a pas peur de mettre les gaz pour prendre son envol et faire remporter la victoire à toute son équipe.

NEXTER, pour vivre le pari de l’innovation et de l’industrialisation !

Alexandre Dupuy, Directeur des Relations Institutionnelles, de la Communication et des Ventes France, invite les jeunes X, à rejoindre le systémier intégrateur qui recrute 500 nouveaux collaborateurs chaque année.

Squarepoint Capital : confrontez-vous au bigdata

« Votre technicité scientifique est votre meilleur atout. Mettez-la en œuvre chez nous » assure Pierre-Jean Bourcet, Head of quant & risk Squarepoint Capital