Consommateurs ou collaborateurs, les femmes et les hommes qui font de Nestlé le leader mondial de l’agroalimentaire, sont pour le Groupe des priorités. Cécile Delestre, Directrice du recrutement, de la marque employeur et des relations avec l’enseignement supérieur de Nestlé en France, nous en dit plus sur cet engagement pour l’humain.

Cécile Delestre, Directrice du recrutement, de la marque employeur et des relations avec l’enseignement supérieur de Nestlé en France

Cécile Delestre, Directrice du recrutement, de la marque employeur et des relations avec l’enseignement supérieur de Nestlé en FranceCécile Delestre, Directrice du recrutement, de la marque employeur et des relations avec l’enseignement supérieur de Nestlé en France

Comment Nestlé aide-t-il ses jeunes ingénieurs à développer leurs qualités managériales ?
Nos ingénieurs sont rapidement confrontés au management de projets transversaux ou à des responsabilités managériales directes en usine. Nous devons donc les armer sur tous les aspects du management et les formons plus particulièrement au développement du leadership, à l’évaluation des compétences et de la performance, et à la gestion du climat social. Nous les coachons au quotidien et les accompagnons tout au long de leur parcours chez Nestlé tant par la formation, que par l’expérience et la mise en relation avec des experts.

 

Des programmes leur sont dédiés ?
Le Technical Graduate Program est un parcours accéléré qui les confronte, lors de leurs 3 premières années, à la diversité de nos réalités techniques et produits via 2 missions, dans 2 domaines métiers/ produits et sur 2 sites différents. En parallèle, ils suivent une formation au management et bénéficient du mentoring d’un ingénieur expérimenté. Vingt jeunes ingénieurs suivent aujourd’hui ce programme sur des projets passionnants, comme l’installation d’une nouvelle ligne de production, la construction ex-nihilo d’un nouveau site industriel ou le développement d’une nouvelle gamme de produits.

 

« Chez Nestlé,
il n’y a pas assez d’une carrière pour exploiter toutes les opportunités qui s’ouvrent à nos ingénieurs partout dans le monde. »

Et en amont ?
Nestlé en France a élaboré un programme de formation aux bonnes pratiques managériales dont l’ESSEC a eu la primeur pour son Mastère spécialisé Management International Agro-alimentaire. Etant donné le succès rencontré auprès des étudiants, il sera proposé aux écoles d’ingénieurs généralistes et agro/agri.

 

Que pensez-vous des écoles qui forment leurs ingénieurs aux Humanités ?
C’est essentiel pour sortir du schéma clivant de l’ingénieur 100 % « technique ». Nos recrutements se font toujours dans la perspective d’un parcours de carrière et des nombreuses opportunités qu’offre le Groupe. Nestlé, c’est 500 usines dans le monde : nous avons besoin d’ingénieurs polyvalents, ouverts à la différence et prêts à évoluer en France voire à l’international.

 

Quelles opportunités offrez-vous aux jeunes ingénieurs ?
Nous les ouvrons à tous les métiers de l’ingénieur dans nos différentes filières (Qualité, Développement produits, R&D, Production, Technique, Sécurité hygiène et environnement et Amélioration continue). Dans nos centres de R&D, selon leur domaine de prédilection, ils travaillent sur l’optimisation de process industriels complexes, au développement de l’immense variété de nos produits ou encore sur des « systèmes » à forte valeur ajoutée du type Nespresso. Dans nos laboratoires d’application, ils mettent au point l’industrialisation des innovations. Et sur nos sites industriels de nombreux postes s’offrent à eux en production, dans l’optimisation du packaging et du conditionnement, dans la création de valeur partagée, la maintenance, la SHE, sur des projets techniques, l’amélioration continue, l’assurance qualité…

 

Un message à leur adresser ?
Chez Nestlé, il n’y a pas assez d’une carrière pour exploiter toutes les opportunités qui s’ouvrent à nos ingénieurs partout dans le monde. Leurs perspectives sont illimitées !

 

POURQUOI REJOINDRE NESTLÉ EN FRANCE ?
Parce que chaque recrutement y est pensé comme la première étape d’une longue carrière. Pour son extraordinaire variété de produits et de technologies. Du café soluble Nescafé au pet food en passant par les saucisses Knacki, un ingénieur peut évoluer d’un business et d’un produit à l’autre, avec pour crédo l’innovation et l’amélioration continue. Pour son engagement pour la « création de valeur partagée ». Ses collaborateurs travaillent au quotidien au service du respect de l’humain et de son environnement.

 

LES CHIFFRES CLÉS DE NESTLÉ EN FRANCE
16 000 collaborateurs • 29 usines
5 centres de R&D sur les 29 que compte le groupe
179 millions d’euros d’investissements en 2013 dans les activités industrielles, logistique, distribution…

 

Nestlé s’engage pour l’emploi des jeunes : en France durant les 3 prochaines années,
il recrutera 1 200 jeunes de moins de 30 ans (dont de nombreux ingénieurs) et proposera 1 800 missions d’apprentissage ou de stage.

 

CW.

 

Contact :
www.nestle.fr/carrieres