Alchimie parfaite entre audace créative et savoir-faire, Parfums Christian Dior, Maison du Groupe LVMH, exporte ses produits dans le monde entier et innove au quotidien pour répondre aux enjeux de demain. Guillaume Mechain (AgroParisTech 03), Directeur Supply Chain International, est le garant de la gestion des flux. Rencontre.

 

Les qualificatifs qui caractérisent le mieux la Maison Parfums Christian Dior ?

Une maison inspirante et prestigieuse d’abord, qui vise à offrir du rêve. Une expérience qui symbolise le luxe, le savoir-faire et l’élégance à la française.
La Maison se veut ensuite très audacieuse : l’univers des cosmétiques est très concurrentiel, il faut anticiper les attentes, pour satisfaire notre clientèle à travers le monde, mais aussi répondre aux enjeux sociétaux et écologiques actuels. La passion est enfin un vrai moteur. Nous avons fait nôtre la phrase de Christian Dior : « Quoi que vous fassiez, faites-le avec passion ». Les collaborateurs ont tous une histoire avec les produits et la marque au travers de leur métier. Entrer dans la Maison, c’est être porteur d’un héritage de 70 ans.

Justement, comment intègre-t-on l’innovation dans une maison de tradition ?

L’innovation est au cœur de la Maison. Nous créons, industrialisons et distribuons les produits en délais très restreints. Nous sommes dotés pour cela de centres d’expertise avec le centre de Recherche et Développement Helios notamment, qui rassemble des chercheurs issus de toutes disciplines (biologistes, chimistes…). En plus des parfums d’exception, certaines de nos innovations phares sont le mythique rouge à lèvres Rouge Dior, produit de haute technologie  sur lequel nous disposons d’un savoir-faire unique ainsi que nos produits du soin, révolutionnés grâce à l’expertise scientifique 100% Dior.

Directeur Supply Chain : un rôle clé chez Dior ?

La valeur de mon rôle se mesure par le silence qui doit l’entourer ! Nous sommes un support au business pour assurer le service à nos clients. L’évolution des marchés avec la croissance forte des canaux digitaux nous a conduits à repenser l’ensemble de nos dispositifs. Le métier de la supply démarre de l’approvisionnement des composants jusqu’à la livraison au client final avec 1 200 collaborateurs répartis dans le monde.

Le leitmotiv qui vous a suivi dans toute votre carrière ?

Apprendre. Car il faut être capable de se questionner tous les jours. Transmettre aussi, car les nouvelles générations sont très motivées, ont soif d’apprendre et de recevoir. Je veille à développer les collaborateurs comme cela a été le cas pour moi.

JobBoard

« La Maison Dior recrute des jeunes diplômés sur des postes en industrie pour l’amélioration des lignes de production, en ingénierie pour le développement d’outils innovants de production et en Supply Chain sur l’animation de flux. Tous les jeunes démarrent dans notre pépinière en tant qu’« ingénieur d’amélioration continue », pendant 18 à 24 mois pour démontrer leurs capacités et leur leadership sur des projets d’envergure.

Les qualités indispensables pour intégrer Dior ?

La curiosité, l’esprit d’entreprise et l’humilité. Il faut aussi sortir de sa zone de confiance. Mon parcours est représentatif : on m’a toujours exposé hors de cette zone. C’est par la remise en cause et la prise de recul sur nos erreurs que l’on se développe.

AgroParisTech : la formation idéale pour intégrer le secteur du luxe ?

C’est une formation d’exception avec une forte intégration au tissu industriel. Elle apporte un cadre théorique généraliste complété par un cadre pratique ancré dans le réel. Pendant mes études, nous allions dans les entreprises pour trouver des solutions concrètes à leur problème. Les tuteurs et professeurs étaient aussi d’une grande qualité, à la fois très exigeants tout en nous donnant les clés pour réussir.

Le moment Agro que vous n’oublierez jamais ?

Un projet sur l’étude des crèmes glacées, une approche gourmande de groupe exceptionnelle !
Mon stage de fin d’étude chez Parfums Christian Dior également : mon sujet de stage a dû évoluer compte tenu de la réalité des besoins de l’entreprise : apprendre au contact des équipes, s’adapter et se requestionner…

Chiffres clés : Plus de 3 milliards d’euros en 2019 / Plus de 14 000 collaborateurs à travers le monde / 25 000 points de vente dans le monde  / 51 filiales dans le monde et plus de 78 nationalités

Contact : gmechain@diormail.com