« Ici on invente la vie » : voilà l’ambition de l’Ecole de Biologie Industrielle (EBI). Agathe Champy  et Auriane Henry, élève de première et de quatrième année de l’école chouchou des ingénieurs biologistes vous disent pourquoi l’EBI est l’établissement qu’il vous faut.

 

#1 Une école renommée…

« Les EBistes sont très réputés dans l’industrie. Une bonne formation et un grand réseau d’anciens : les professionnels connaissent mon diplôme. Moi qui m’oriente vers un poste d’ingénieur qualité en production, c’est un vrai plus sur mon CV » insiste Agathe. Un réseau nourri également par les étudiants qui n’hésitent pas à recommander « dans un réel esprit de solidarité et de camaraderie », des élèves des promos suivantes dans les entreprises où ils font leur stage.

#2 … et polyvalente

« Quand j’ai vu le programme, j’ai tout de suite compris que c’était l’école qu’il me fallait. En plus des classiques maths, physique et biologie, les cours sont très variés : gestion, développement personnel, apprentissage des autres cultures, comptabilité, enjeux environnementaux : on ne sait plus où donner de la tête. Pour ceux qui ont envie de voir plus loin que les pures matières scientifiques, l’EBI est le phare sur l’océan ! » insiste Auriane.

#3 Des professeurs hyper investis

Des programmes variés et des professeurs passionnés. « Les enseignants sont très à l’écoute. Leur porte est toujours ouverte : si on n’a pas compris quelque chose ils n’hésitent pas à nous aider, quitte parfois à nous faire un cours accéléré » ajoute-t-elle. « Des profs géniaux et très concernés par leurs sujets » précise Agathe.

« Si tu veux apprendre à réfléchir par toi-même et te découvrir : il faut venir chez nous. Quand je suis arrivée à l’EBI je me fondais dans tous les moules que je trouvais et aujourd’hui, la chenille est devenue papillon ! » –  Auriane Henry, élève en 4A à l’EBI

#4 Une vie asso bien remplie

Auriane et Agathe sont toutes deux passées par le Bureau d’Intégration (BDI pour les intimes) et en gardent un super souvenir. « Une manière unique de souder des liens et de se faire des amis dans toutes les promos alors qu’on est encore des petits poussins de première année » se souvient l’élève en 4A aujourd’hui. « Une super expérience, un moyen de rendre un peu de ce qu’on nous donne en s’assurant que les nouveaux seront aussi bien accueillis que nous ! » ajoute Agathe en pleine préparation de l’intégration de la prochaine promo.

#5 Plus qu’une école, une famille

Une solidarité quasi familiale. « En début d’année, chaque élève de chaque promo doit trouver quelqu’un à parrainer dans la promo du dessous. Des parrains et des marraines qui se retrouvent, au bout de 5 ans, à avoir des filleuls, des petits-filleuls et même des petits-petits-filleuls ! La preuve de l’esprit d’entraide qui règne à l’EBI mais aussi une bonne façon de nous tenir au courant de l’évolution des cours et de l’école » indique Auriane.  « Ici, je me sens chez moi, moi-même, à ma place. Un sentiment qui s’est renforcé pendant le confinement. Pas facile d’étudier à distance mais tout le monde s’est bougé pour garder le lien et continuer à faire vivre l’école à distance » ajoute Agathe.

#6 Chacun trouve sa place

A l’EBI, la motivation et la confiance sont de rigueur. « Mon truc, c’est la biologie. Pendant le lycée, on m’a toujours dit que si je n’avais pas une bonne moyenne en maths, je ne pourrai jamais être ingénieure. Mais l’EBI a cru en moi, elle m’a donné ma chance : je vais réaliser mon rêve et devenir ingénieure. Ici il n’y pas que le relevé de notes qui compte c’est aussi une question de motivation » insiste Agathe.

« Grâce à l’EBI, je suis fière de l’ingénieure que je vais être ! » –  Agathe Champy élève en 1A à l’EBI

#7 Un booster de confiance en soi

Confiance, motivation et implication. « Je fais partie du comité de gestion de site, la structure qui décide des nouveaux aménagements de l’école. Au début, j’avais un peu peur de donner mon avis face à la directrice mais j’ai vite vu que tout le monde était bienveillant. Ici, chacun a droit à sa chance et à la parole et c’est vraiment rare » ajoute l’étudiante de 1A.  

#8 Un campus qui en jette

Cergy c’est pas sexy ? En tout cas les locaux de l’EBI le sont pour Agathe ! « Le campus est vraiment sympa, il y a des vitres partout et il est très lumineux : un endroit au top pour étudier ».