Les X, la nouvelle classe d’actifs gagnante de BNP Paribas Global Markets – L’interview de Jacques Vigner

Interview Jacques Vigner BNP Paribas Global Markets
Copyright BNP Paribas

Poussez les portes des salles de marchés de BNP Paribas Global Markets et découvrez un monde d’innovations financières et technologiques annonciateur d’une carrière en croissance. Suivez les conseils de Jacques Vigner (X 85), Chief Strategic Oversight Officer et Board Member.

Passion chiffrée

Interview Jacques Vigner BNP Paribas Global Markets
Copyright BNP Paribas

La bosse des maths ? Jacques Vigner l’a eue dès le lycée. Son appétence s’est ensuite confirmée en classe prépa, puis à l’X. Aujourd’hui encore, il ne reste jamais longtemps sans faire des maths pour le plaisir. Une discipline qu’il envisage comme un univers infini. Mais rien ne le prédestinait à faire carrière au sein de BNP Paribas. « Mes quelques 25 ans de carrière dans les marchés m’ont permis de contribuer à la transformation et à la croissance du groupe. J’ai connu la finance du début du 21e siècle, ses innovations et le développement exponentiel des effectifs. J’ai eu la chance de faire des choses très variées : des acquisitions, de la structuration, de l’encadrement de grosses équipes, de la gestion de capital et liquidité, du risk management…. Ces rôles d’expert et de manager m’ont permis de vivre des moments d’exaltation très forts » se rappelle-t-il.

Finance mathématique

BNP Paribas est la première banque de l’Euro zone en termes d’activités de marchés et la septième dans le classement mondial. « Nos salles de marchés rassemblent un écosystème de près de 15 000 collaborateurs très qualifiés, tant au front office (traders, vendeurs, structureurs, « quants ») qu’en informatique, au back office et dans les fonctions support (risques, juridique, compliance, ressources humaines, finance). Nos équipes sont majoritairement présentes à Londres, Paris, New York, Tokyo, Hong Kong et Singapour, ainsi que dans de nombreux autres pays. Pour proposer à nos clients des solutions d’investissement ou de couverture, nous nous appuyons sur la finance mathématique et le calcul stochastique, à base d’équations aux dérivées partielles. Nous avons aussi besoin de compétences en algorithmes, data science, réseaux de neurones… Beaucoup de nos collaborateurs sont des ingénieurs dotés d’une solide culture générale scientifique et souvent d’une formation spécifique qui en font des analystes quantitatifs experts. »

Opportunités mondiales

De quoi vous donner envie d’intégrer des salles de marchés à l’esprit startup ? C’est en tout cas le moment de rejoindre BNP Paribas Global Markets. « En 2024, nous allons recruter des centaines de personnes en France et à l’étranger. Par exemple, nous recherchons des spécialistes des mathématiques appliquées, des économistes de marché, des ingénieurs en Intelligence Artificielle créateurs d’automates de trading ou de modèles de langage qui aideront les vendeurs à se concentrer sur la relation avec leurs clients, et aussi des généralistes de la finance. Pour les diplômés, il y a de belles opportunités, notamment des premiers postes à l’étranger, comme à Londres, le siège de nos activités de marché. Nous avons des programmes d’accueil spécifiques pour les « graduates » avec de la formation et du mentorat. Et cela dans un secteur qui ne cesse d’inventer de nouveaux produits d’investissements et de faire de l’innovation technologique pure dans l’automatisation, les algorithmes et l’IA. »

Rigueur et technicité

Les qualités clés pour exercer ce métier alliant créativité et rigueur ? L’honnêteté intellectuelle et la prise de recul, estime Jacques Vigner. « Dans la finance, on gère des risques. Il ne faut pas s’aveugler, et privilégier la communication et le travail collectif. Les collaborateurs ne sont jamais livrés à eux-mêmes et le niveau d’interaction avec les collègues et managers est très élevé. Il faut aussi savoir se remettre en question car les marchés ont toujours raison et vous surprennent constamment. C’est un peu comme l’alpinisme, il faut être attentif, technique et ne pas se reposer sur ses acquis ! »

Les maths : un enjeu national

Jacques Vigner est un des initiateurs de la Tribune dans Le Monde daté du 6 décembre 2023. Ses 180 signataires plaident pour la mise en place d’un plan national pour réhabiliter les mathématiques et les sciences et attirer davantage de femmes dans ces filières.

#X85

« J’ai apprécié les professeurs de travaux dirigés (petites classes), notamment en mathématiques Jean Lannes et Pierre-Louis Lions qui a été lauréat de la médaille Fields en 1994 et aussi mon maître de stage de recherche Jean-Pierre Bourguignon que j’ai retrouvé 35 ans plus tard !  Mon conseil ? Ne vous relâchez pas après la prépa. Soyez studieux et stratégiques, profitez de ce cursus de premier ordre. »

Contact : jacques.vigner@bnpparibas.com

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter