CRÉÉ IL Y A 30 ANS SUR UN MODÈLE COOPÉRATIF, BIOCOOP FAIT FIGURE DE PIONNIER DANS LE SECTEUR DE L’AGROALIMENTAIRE BIO ET RESPONSABLE. CE POSITIONNEMENT FAIT AUJOURD’HUI DE LA MARQUE, LE LEADER SUR UN MARCHÉ TRÈS DYNAMIQUE. UN CHALLENGE QUI DONNE LA PÊCHE À GILLES PIQUET-PELLORCE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE BIOCOOP.

GILLES PIQUET-PELLORCE, DG DE BIOCOOP © Biocoop

GILLES PIQUET-PELLORCE, DG DE BIOCOOP © Biocoop

« Une entreprise est une collectivité qui crée de la valeur pour tous. » Chez Biocoop, les valeurs humaines ont autant de place sur les étals que les produits bio. Un modèle coopératif original qui a su séduire Gilles Piquet-Pellorce, lui-même au parcours atypique.

 

UN DIRECTEUR GÉNÉRAL AUTODIDACTE
À la fois manager, leader, généraliste, Gilles Piquet-Pellorce a bâti sa carrière sur des critères humains très forts, notamment au fil de rencontres qui ont façonné le patron qu’il est aujourd’hui. « J’ai effectué toute ma carrière dans le transport et la logistique en commençant comme manutentionnaire. J’ai créé ma première entreprise à 22 ans et j’ai ensuite tout appris sur le terrain. » Un parcours original pour ce DG amené à recruter des jeunes diplômés de grandes écoles ou universités. Sa rencontre avec le président de Biocoop, alors dans une période délicate, lui donne l’envie et l’opportunité de s’investir dans un projet différent. « Je voulais diriger autrement. Le challenge Biocoop plaçait le social et le sociétal au coeur du projet. J’ai découvert un autre monde dans lequel l’humain est central. »

 

« Participer à la construction de la société de demain »

ALIMENTER SA CROISSANCE À L’ÉTHIQUE
Biocoop est un véritable précurseur en matière de relations humaines, véritable ADN fondateur de la marque. « Les critères d’écologie, de social et d’éthique sont drastiques. Nous recevons environ 1 200 demandes d’ouverture de magasin chaque année… mais seule une vingtaine reçoit l’agrément. » Ici, salariés, groupements agricoles, commerçants et consommateurs constituent le comité d’administration. Des divergences de vues qui font la différence et la valeur de la marque. « En tant que directeur général, je dois bien sûr m’assurer des bons résultats de la coopérative mais jamais sans renier nos principes au nom du commerce. » Un idéal appliqué au quotidien : Biocoop ne vend quasiment ainsi plus aucune bouteille d’eau en plastique. Un engagement gagnant puisque la coopérative a multiplié ses résultats par huit en quatre ans.

 

350 RECRUTEMENTS À VENIR
Cette bonne santé financière a poussé Biocoop à recruter 350 collaborateurs ces trois dernières professionnelles – efficacité, dynamisme, performances… – sont importantes, les valeurs personnelles et une réelle appétence pour le bio sont tout aussi essentielles. « Nous proposons une vision différente de la société avec laquelle nos recrues doivent être en phase. Nos collaborateurs s’engagent pleinement pour partager nos valeurs. » Ingénieurs d’étude, chefs de marché, acheteurs, commerciaux, développeurs mais aussi responsable de rayon, directeur de magasin… Les opportunités ne manquent pas avec un seul mot d’ordre : « Il faut aussi vouloir s’amuser. » Voilà une entreprise qui ne manque pas de jus !

 

OSEZ LE DÉFI BIO
Biocoop place ses collaborateurs, quel que soit leur fonction, au coeur de ses principes de management. Les ateliers de politique sociale s’ouvrent ainsi au management participatif où chacun peut exprimer ses envies. À travers le défi Bio, la coopérative investit également dans des initiatives externes en phase avec ses valeurs. Un accompagnement dont les collaborateurs sont les premiers bénéficiaires : « Chaque salarié qui souhaite ouvrir un magasin pourra se former sur ses heures de travail, se verra proposer des solutions de financement privilégiées… On les accompagne techniquement et financièrement. Six boutiques ont ainsi été ouvertes l’an dernier par des collaborateurs. » À l’inverse, les salariés en boutique bénéficient des mêmes passerelles pour rejoindre les fonctions support. Une stratégie managériale qui sait vous mettre en appétit.

 

VC

 

Contact : g.piquet-pellorce@biocoop.fr