Sans marketing, point de salut pour l’entreprise ! Tel est le crédo du Directeur Marketing, y compris, si ce n’est surtout, en temps de crise. Pilier de l’entreprise et pivot de son équipe dirigeante, ce professionnel des produits et des marchés fait en effet rimer résultats avec compréhension et anticipation. Portrait.

Un manager entre stratégie et action
Observateur affuté et visionnaire, le Directeur Marketing est en alerte constante sur les opportunités de développement et sait ainsi mieux que tout autre déterminer les marchés porteurs et les opportunités de croissance. Participant à la définition et à la conduite de la stratégie globale, il comprend les métiers et les produits, détecte leur potentiel et l’exploite. Garant du positionnement et de l’offre de l’entreprise, il intervient sur tous les aspects fonctionnels du marketing : définition stratégique, positionnement des produits et des marques et même opérationnel. C’est aussi un moteur pour ses équipes, qu’il supervise en manager éclairé. Chefs de produit et chargés d’étude, actions merchandising, études de marché, nouvelles gammes, actions promotionnelles… il jongle au quotidien entre anticipation, action et humain.

 

Au carrefour de toutes les fonctions
Souvent membre du Comité de Direction, le Directeur Marketing agit en interaction totale avec tous les services : Direction Générale pour définir les axes stratégiques de l’entreprise, R&D pour innover dans les produits et services, Direction Financière pour évaluer ses projets, Direction Commerciale pour concevoir les plans marketing et les actions promotionnelles, Opérationnel pour mettre en oeuvre ses actions, Communication pour mettre en place des campagnes de promotion,… Doté de qualités d’écoute et d’observation, il s’illustre résolument comme un moteur pour l’entreprise. Quel meilleur tremplin vers des fonctions de Direction Générale ?

 

A l’écoute des réseaux
Visionnaire, il analyse vite les nouveaux enjeux posés par les évolutions sociales et technologiques, web en tête. Olivier Desforges, Président d’Ilec-Prodimarques nous en dit plus. « Le web crée de nouvelles habitudes de consommation et de promotion. On observe notamment l’émergence d’un consommateur – marketeur dont le comportement est un sujet marketing qui monte en puissance. » Autre enjeu majeur, la gestion des réseaux de fidélité. « C’est l’avenir du marketing. Ces millions de cartes fidélité nous permettent de connaitre avec précision les chroniques d’achat de chaque consommateur, de le suivre et de s’adapter sans cesse à son profil. Cela nous fait passer d’un marketing de masse à un marketing de l’individu. On ouvre ainsi les portes à une transformation considérable de la façon de toucher et d’extra-sensibiliser le client. Au-delà du marketing cela impacte toutes les fonctions liées, dont le commerce et la supply chain. » Quel avenir plus motivant pour un marketeur ?

 

Anticipez les défis de demain !
Panorama des opportunités marketing de demain avec Olivier Desforges. « Malgré l’explosion du marketing sur le web, il y a encore trop peu de spécialistes en ce domaine et il faut faire émerger des profils d’experts. Les geeks ont donc un bel avenir devant eux ! Il est aussi essentiel d’intégrer une dimension commerciale. Un Directeur Marketing doit être intéressé par le commercial car une entreprise ne fonctionne que si commerce et marketing travaillent de façon intégrée. Pour être un bon marketeur, il faut en effet savoir à qui on s’adresse, comprendre les logiques et problématiques des consommateurs. Bref, connaitre le terrain. »

 

CW.