1er boulanger-pâtissier industriel Français, Jacquet Brossard est une Business Unit du groupe coopératif agricole international Limagrain, spécialiste des semences de grandes cultures, des semences potagères et des produits céréaliers. Rencontre avec Sylvie Vasseur, Directrice Générale adjointe de Jacquet Brossard.

Sylvie Vasseur, Directrice Générale adjointe de Jacquet Brossard

Sylvie Vasseur, Directrice Générale adjointe de Jacquet Brossard

Quatre ans après le rachat de Brossard par Limagrain, comment se porte Jacquet Brossard ?
Ce rapprochement nous a permis de devenir le premier boulanger pâtissier industriel français. Depuis quatre ans, nous avons réalisé plus de 25 % de croissance globale et 30 % sur nos marques Jacquet et Brossard. Les effectifs ont aussi progressé de 10 %. En appartenant à la coopérative Limagrain, nous bénéficions d’un savoir-faire unique et nous disposons des meilleurs blés et ingrédients céréaliers pour fabriquer nos pains et nos gâteaux. Nous maîtrisons toute la filière de A à Z, du grain de blé à l’assiette du consommateur. Les valeurs portées par le Groupe Limagrain sont le progrès, la persévérance et la coopération, sa devise : Un Homme, Une voix.

 

« Cette fonction suppose d’allier
la vision, la stratégie
et le management opérationnel »

Quels sont les défis les plus motivants à mener ?
En tant que DGA, je participe à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise et à son développement international. Mon ambition : faire de Jacquet Brossard une entreprise « libérante » en terme d’innovation ; chacun pouvant contribuer à la création de nouveaux produits, et, en terme d’organisation, chacun pouvant proposer des changements de process et de modèles. Je prône un management participatif basé sur le sens, la confiance et qui s’appuie sur l’intelligence collective. Mon rôle est celui d’un chef d’orchestre qui doit mettre en musique la partition stratégique en révélant chaque musicien, à savoir les membres du comité de direction, en essayant de faire le moins de fausses notes possible.

 

Quelles sont les qualités pour occuper cette fonction ?
Il faut avoir une capacité d’adaptation, de la souplesse et de la polyvalence. Mais aussi être capable d’allier la vision, la stratégie et le management opérationnel. Bien sûr, il faut aimer les gens et savoir manager des équipes d’experts. La curiosité est indispensable, tout comme le sens de l’engagement, de l’objectif et du collaboratif.

 

L’épanouissement des salariés est-il valorisé ?
La performance économique d’une entreprise n’est durable que s’il y a une performance sociale. Dans notre modèle coopératif, l’homme est au centre du dispositif. Nous avons mis en place, depuis trois ans, un baromètre social grâce auquel nous évaluons le bien être et la satisfaction de nos collaborateurs au travail. Nous nous engageons à améliorer les critères d’insatisfaction. Nous venons aussi de créer une plateforme collaborative innovante, « Jac’Idea », qui permet à chaque salarié de soumettre ses idées pour améliorer l’innovation et la performance de l’entreprise.

 

Portrait chinois
Une musique : Le Lac des cygnes qui révèle la complexité de l’être humain
Un événement historique : Le combat de Nelson Mandela
Un sport : Le rugby car Jacquet sponsorise l’ASM Clermont Auvergne
Une peinture : Jeune fille debout à la fenêtre de Dali
Un film référent : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Un pays : L’Australie pour la diversité de ses paysages
Un animal : La fourmi qui travaille en groupe pour réussir
Une fleur : Le nénuphar pour son côté reposant
Une chanson : Le Blues du businessman de la comédie musicale Starmania
Un ailleurs : Kings Canyon en Australie
Un héros : Plutôt des Super Héros Marvel ou Comics

 

Chiffres clés
310 millions d’euros CA
1400 collaborateurs
17 % du CA à l’international
9 sites de production (6 en France, 2 en Belgique et 1 au Brésil)

 

F.B

 

Contact : ml.dhoop@jacquetbrossard.com