SOLUTIONS PROFESSIONNELLES, ADAPTÉES AUX COMMUNICATIONS UNIFIÉES TELLES QUE SKYPE FOR BUSINESS, PRATIQUES SPORTIVES OU À L’ÉCOUTE DE MUSIQUE, JABRA S’EST SPÉCIALISÉE DANS LA HAUTE TECHNOLOGIE ET LA HAUTE QUALITÉ SONORE À TRAVERS DES PRODUITS INNOVANTS ET VARIÉS. UN SECTEUR DE POINTE AUQUEL VANESSA BACHET KRIEF (FUCAM 96), DIRECTRICE MARKETING DE JABRA, EST PARFAITEMENT CONNECTÉE.

Sport Headsets © Jabra

Sport Headsets © Jabra

Leader en France des communications unifiées, Jabra allie technologies de pointe et management moderne. « Nous évoluons ainsi dans le meilleur des deux mondes. » Idéal pour appréhender les évolutions futures du monde du travail.

AVOIR UNE LONGUEUR D’AVANCE EN PERMANENCE

Téléphonie sur IP, casques isolant du bruit extérieur, écouteurs connectés pour le sport ou casque sans fil pour écouter de la musique… Les technologies avancent, les besoins clients également. Ainsi, les communications unifiées ont totalement bouleversé le marché ouvrant petit à petit la voie à des modes de travail entièrement repensés. Ainsi, dans un futur proche, « le collaborateur sera certainement freelance, doté de compétences très pointues et naviguant d’un projet à l’autre depuis n’importe quel endroit. La nouvelle génération est donc pleinement concernée. Ce sera un véritable enrichissement pour les employés de demain. » Une évolution que Jabra a d’ores et déjà anticipée par ses technologies mais aussi ses processus internes.

UNE SOCIÉTÉ HUMAINE TOURNÉE VERS LES DERNIÈRES TECHNOLOGIES ET LES PROCESSUS DE POINTE 

LA FLEXIBILITÉ AU COEUR DU MANAGEMENT

Quelle est la caractéristique de Jabra ? Les nouvelles façons de travailler. Un sujet que Vanessa Bachet Krief connaît bien, elle qui a beaucoup travaillé dans les pays anglo-saxons très en avance sur le travail à distance. « En France, lorsque l’on donne une indépendance, il y a un problème de confiance. Donc on manage encore beaucoup sur place. Or, chez Jabra, nous avons la technologie adaptée mais aussi la mentalité qui va avec. Ce n’est pas parce que nous favorisons la flexibilité que nous nous coupons des autres. » La directrice marketing n’hésite pas à travailler de chez elle ou à partir plus tôt et à travailler le soir. « Nous manageons au résultat. Et chacun s’organise comme il veut. À partir du moment où les objectifs sont atteints, chacun gère son planning et son organisation comme il l’entend. Résultat : quand je suis au bureau, je suis alors beaucoup plus disponible. J’ai du temps à accorder à chacun ! » À la clé : une plus grande autonomie et une prise de responsabilités plus rapide.

Bluetooth Headsets © Jabra

Bluetooth Headsets © Jabra

LA TECHNOLOGIE, VECTEUR DE CHANGEMENT

À quoi ressemblera alors le candidat de demain ? Il sera nécessairement curieux et féru de nouvelles technologies, mais aussi mobile à l’international, les nouveaux outils lui permettant de travailler où il le souhaitera. « Aujourd’hui plus que jamais, les collaborateurs peuvent travailler de n’importe où. Nombre de personnes souhaitent utiliser cette nouvelle forme de mobilité afin de vivre exactement comme elles l’entendent. Plus qu’un emploi stable, elles cherchent avant tout la possibilité de travailler de chez elles, ou d’un endroit qu’elles auront choisi pour son cadre naturel, les opportunités sportives qu’il offre, etc. » En parallèle, l’entreprise devra elle aussi s’adapter à cette nouvelle donne par le biais de méthodes de travail plus collaboratives et ouvertes, de partenariats avec des réseaux de spécialistes, et d’outils de communication qui permettront de rester en contact avec les travailleurs de la nouvelle économie. Bonne nouvelle, Jabra applique déjà ces principes. « Nous tendons toutefois vers une gestion centralisée au siège donc nous avons de plus en plus besoin de talents au global même si le télétravail permet de travailler dans son pays pour un autre. » Avis aux candidats !

NETWORKEZ !
Il peut sembler paradoxal de construire un réseau à l’heure des technologies à distance. Et pourtant, « le networking est très important pour se tenir au courant des avancées marketing. Il est essentiel d’être au contact avec d’autres directeurs marketing d’autres secteurs et d’autres entreprises. Je fais moi-même partie du club des directeurs marketing de l’IT. On échange beaucoup nos bonnes pratiques autour du digital notamment. C’est très moderne. Lorsque j’échange mon point de vue, il a autant de poids que celui de la directrice marketing d’un grand groupe. La taille de l’entreprise et le niveau hiérarchique importent peu. »
Consultez son blog : www.comncollab.fr

 

VC

CONTACT : vkrief@jabra.com