POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Ricardo Gomez Angel pour Unsplash

Les profils hybrides ? Des must have pour l’entreprise aujourd’hui ! Terminer son cursus avec un double diplôme en poche s’avère ainsi être un véritable atout pour un élève ingénieur. Mais quelles formations choisir ? Comment sont-elles valorisées ? Focus sur trois formations à ne pas rater.

 

 

Ingénieur-manager, ingénieur-médecin ou encore ingénieur-architecte… Les doubles diplômes fleurissent au sein des écoles d’ingénieurs et permettent à des étudiants motivés d’élargir leur champ de compétences et de valoriser leur CV sur le marché de l’emploi.

 

Ingénieur et médecin, un beau challenge

 

Médecine et ingénierie. Deux cursus d’excellence que l’École Centrale de Lyon et l’Université Claude-Bernard Lyon 1 proposent de suivre conjointement depuis septembre 2019. Une première en France ! Après deux années à Centrale Lyon, cinq élèves maximum sont sélectionnés pour suivre les études de médecine en 3e année et ce pour trois années supplémentaires.

L’intérêt ? « Se former en santé, pour travailler dans des entreprises pharmaceutiques, dans le domaine du matériel médical ou l’humanitaire par exemple », expose Céline Helbert, enseignante-chercheure en mathématiques à Centrale Lyon. Pour les étudiants qui ont choisi médecine, c’est l’opportunité d’accéder à des postes de directeur d’établissement hospitalier ou de laboratoire. »

No pain no gain, cette formation  est extrêmement exigeante. Elle demande un investissement sur le long terme et une capacité de travail très importante.

 

Les ingénieurs deviennent managers à l’Efrei

 

Compléter sa formation d’ingénieur avec une formation en management, c’est possible à l’Efrei Paris. L’école propose à ses étudiants en cycle master un double diplôme avec trois grandes écoles de management : Audencia Nantes, Grenoble Ecole de Management et l’ESSCA school of management.

« Cela leur permet d’avoir une compétence supplémentaire, comme gérer une équipe », assure Édouard Arnaud, directeur marketing et communication à Efrei Paris.

L’école met d’ailleurs un point d’honneur à varier les compétences de ses étudiants. « Toutes nos formations d’ingénieurs comprennent 70 % de matières scientifiques et 30 % de soft-skills, comme la communication. Un ingénieur doit savoir communiquer sur ses projets et les vendre », assure Édouard Arnaud.

 

Quand l’ingénierie rencontre le design et le management

 

Trois écoles pour le prix d’une ! L’alliance Artem-Nancy, née en 1999, regroupe sur un même campus l’école d’ingénieur Mines Nancy, l’école de management ICN Business School et l’École supérieure nationale d’art et de design de Nancy.

Tous les étudiants qui intègrent l’une des trois écoles, suivent obligatoirement une pédagogie commune dès la 1e année, qui s’articule autour de la création, l’intégration des nouvelles technologies, les perspectives managériales, etc.

Ils se retrouvent alors pendant trois ans autour de projets communs, en lien avec des entreprises, associations ou organisations.

« Les entreprises sont demandeuses de flexibilité. A choisir, elles préfèrent des gens ouverts que très performants », assure Marie-France Clerc Girard, responsable du département académique et professionnel d’Artem. Attention, cette formation n’est pas valorisée par un double diplôme mais permet de multiplier les compétences.

3 bonnes raisons de suivre une double formation

Évoluer dans l’entreprise. « C’est un formidable accélérateur de carrière pour accéder à des postes importants », assure Nicolas Arnaud, directeur des programmes à Audencia.

Obtenir une meilleure rémunération. Ainsi « un double diplôme ingénieur-manager permet à l’ingénieur d’augmenter son salaire de 15 % à la sortie de l’école », indique Nicolas Arnaud.

S’ouvrir l’esprit. « On se confronte à d’autres règles, d’autres étudiants, c’est très formateur », assure Marie-France Clerc Girard.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter