Acteur majeur de la propreté et des services depuis 1963, GSF mise sur une richesse : ses collaborateurs. Pour Guy Juston (ESTP 1982), Directeur Exécutif et Membre du Directoire, l’entreprise offre plus qu’un métier. Elle offre une carrière épanouissante pour tous les jeunes diplômés dotés d’une fibre entrepreneuriale. Focus.

 

La propreté, un univers challengeant ?

Crédits GSF

Au-delà de la propreté, c’est le secteur des services qui est réellement passionnant. Aujourd’hui de plus en plus d’entreprises font appel à ces acteurs. Ainsi, nous rejoindre, c’est s’épanouir et s’enrichir au contact de métiers et d’acteurs très divers. Un job parfait pour tous les jeunes diplômés ouverts d’esprit.

« Si vous faites confiance à vos collaborateurs, vous êtes largement payé en retour »

 Quel est votre secret pour booster vos équipes ?

Depuis la création du groupe en 1963, le maître mot est l’écoute. Tous les managers de l’entreprise, quel que soit leur service, sont très vigilants à cette notion. Nous éprouvons un profond respect pour nos collaboratrices et nos collaborateurs, quelle que soit leur fonction, de l’ouvrier au top manager. Cela se traduit par une responsabilisation et une autonomisation de nos équipes. Nous leur accordons notre pleine confiance, car si vous leur faites confiance, vous êtes largement payé en retour.

Les atouts propres à GSF ?

Le désir de former nos équipes et de les promouvoir en interne. Nous misons aussi sur l’autonomie. Nous disposons de plus d’une centaine d’établissements à travers la France. En être responsable, c’est être patron d’une petite entreprise avec une autonomie totale sur le développement de son business. Nous offrons un cadre idéal pour ceux qui ont la fibre entrepreneuriale, tout en leur offrant la solidité et les moyens d’un grand groupe.

 « Rejoindre GSF, c’est l’épanouissement garanti ! »

 À quoi ressemble le talent fait pour GSF ?

Un diplômé qui a de réelles qualités managériales. Un jeune qui saura diriger et emmener nos équipes tout en gardant en tête que ce qui fait notre richesse, ce sont les femmes et les hommes de l’entreprise.

L’ESTP, la meilleure école pour bâtir une carrière solide ? Au-delà des compétences d’ingénieurs, l’établissement forme des entrepreneurs. Une approche complétée par la présence de professeurs issus du monde professionnel et donc connectés à la vie quotidienne des entreprises. L’ESTP m’a aussi insufflé un esprit de manager très utile dans ma carrière.

#JoinMyTeam : le petit + made in GSF qui fait toute la différence ? Grâce à la formation et aux promotions internes, GSF vous offre la possibilité d’être très mobile et d’occuper des postes ouverts sur des domaines variés. Vous êtes amenés à vous déplacer en région au sein d’antennes qui ont toutes leurs spécificités : c’est très enrichissant. Rejoindre GSF, c’est l’épanouissement garanti !

Chiffres clés : 124 établissements en France / Environ 35 000 collaborateurs / 887 M€ CA 2018 avec l’objectif d’atteindre le milliard en 2021 / 95 % de clients fidélisés en 2018

Contact : gjuston@gsf.fr

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.

Carrefour : grand consommateur de jeunes talents

La grande distribution fait sa grande mutation ! Tel est le défi d’Amélie Oudea-Castera, Head of e-commerce, data & digital de Carrefour.