Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Groupe de Willermin : l’entreprise familiale par excellence !! L’interview de Rodolphe de Willermin

Le Groupe de Willermin : l’exemple même de la success-story familiale où l’audace et les valeurs humaines priment. L’interview de Rodolphe de Willermin son fondateur

Exemple parfait de la success-story familiale, le groupe de concessions automobiles De Willermin connait une croissance soutenue. Il a même créé sa propre académie pour former les jeunes talents aux valeurs humaines essentielles d’un groupe où le turn-over est très faible et les opportunités nombreuses. Rencontre avec son président-fondateur : Rodolphe de Willermin.

de Willermin : une success-story familiale exemplaire – L’interview de Rodolphe de Willermin

« Je me suis mis à mon compte en 1985. J’avais, avant cela, eu déjà deux ou trois expériences professionnelles, ayant, entre autres, lancé une marque de haute couture française sur le continent américain. Mais me mettre à mon compte m’est alors apparu comme la seule véritable manière de m’épanouir, de réellement pouvoir « prendre mon pied ». Et c’est bien ce qui s’est passé, même si au départ, il m’a fallu hypothéquer ma maison pour pouvoir racheter ma première concession Mercedes ! »

De l’audace, toujours de l’audace…

36 ans plus tard, fort de 19 sites majoritairement situés dans le sud-est de la France, le Groupe de Willermin réalise presque un demi-milliard de chiffre d’affaire et emploie plus de 850 personnes. Surtout, il possède l’une des premières rentabilités nationales : 2,65 %, là où la moyenne tourne autour de 1 %. Le succès de cette réussite ? « Avant tout l’audace », selon Rodolphe de Willermin (voir encadré) qui, d’origine anglaise, a vite compris que pour être heureux, il avait impérativement besoin de deux choses. « Au moins 300 jours de soleil par an, d’où mon choix pour Marseille. Et avant tout : être maitre de mon sort ! »  

Les 3 « E »

On sait que les groupes familiaux, parce qu’ils ne dépendent d’aucun actionnaire extérieur et peuvent ainsi privilégier le long terme, représentent les entreprises les plus stables et les plus pérennes. Et le Groupe de Willermin ne fait pas exception. « Réactivité, management de proximité, responsabilisation accrue des collaborateurs… les jeunes talents qui partagent nos valeurs ont tôt fait de s’identifier à l’entreprise et d’y faire leur place. D’autant que la délégation (contrôlée) est ici la règle et que le seul marqueur incontournable, ce sont vos résultats. Quant à nos valeurs, je les ai établies il y a plusieurs décennies. Ce sont les 3 « E » pour Exemplarité (la plus importante), Ecoute et Equité. Je suis certes quelqu’un d’un peu ferme, mais parfaitement juste ».

De beaux parcours

Résultat : un turn-over extrêmement faible. Plusieurs dizaines de collaborateurs travaillant dans le groupe depuis plus de 25 ans ! Dont certains ont commencé très jeune, depuis que la de Willermin Academy les a acceptés dans ses rangs. « Les deux tiers des étudiants qui font leur alternance chez nous restent, à raison de 55 contrats de qualification par an. Cela explique entre autres que nous soyons passés de 500 à plus de 850 collaborateurs en 5 ans. Ici, l’humain est au centre des préoccupations. Et ce n’est pas une jolie formule. Avec 19 sites et une mobilité fonctionnelle comme géographique favorisée, si les résultats sont là, les opportunités sont nombreuses et chacun peut trouver « la » voie qui lui permettra de s’épanouir. C’est bien entendu également pour la richesse de leurs parcours que les collaborateurs restent fidèles à l’entreprise. Et aussi, parce qu’ils y sont reconnus à leur juste valeur. Je parlais de l’audace mais, avec le temps, l’humilité est tout aussi importante : ne pas prendre la grosse tête et laisser de plus compétents que soi décider dans leur domaine, c’est essentiel. Ce qui implique, naturellement, d’être capable de se remettre en question ».

La leçon d’avance…

« Pour un entrepreneur, l’audace est une qualité indispensable. Je me suis ainsi installé à Marseille contre l’avis de tous, et j’ai bien fait ! Mais attention, qui dit audace dit aussi ne pas avoir peur de perdre. Car c’est en perdant que l’on apprend le plus. Au départ, je n’ai commis qu’une seule grosse erreur : mettre tous mes œufs dans le même panier, travailler avec un seul constructeur. Car vos relations fluctuent alors en fonction de la personnalité du président du groupe du moment. »

Chiffres clés

  • CA : 475 M€
  • 850 collaborateurs

contact : rodolphe.dewillermin@dewillermin.fr

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter