Leader européen sur le marché de l’information géospatiale, n°2 mondial, GEO Intelligence propose un portfolio unique de produits et services qui couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur. Directeur général de Spot Image, principale entité de GEO Intelligence, Philippe Pham, Supaéro 87, pilote le redéploiement de cette Program Line d’Airbus Defence & Space. Un poste au confluent de la technologie spatiale et des services aval.

 

Philippe Pham (Supaéro 87), Directeur Programmes, Ingénierie et Opérations de GEO Intelligence, Directeur Général de Spot Image

Philippe Pham (Supaéro 87), Directeur Programmes, Ingénierie et Opérations de GEO Intelligence, Directeur Général de Spot Image

De l’aéronautique au spatial
Après un début de carrière chez Matra Espace, Philippe Pham poursuit un parcours classique chez Matra Marconi Space, puis Astrium dans les métiers de l’ingénierie. Des satellites de télécoms aux satellites d’observation de la terre, il évolue vers l’ingénierie système, puis vers le management de projets et de propositions. Dans la dernière décennie, se dessine un mouvement général vers la compétitivité, l’industrialisation, la mise en place de lignes de produits avec des techniques lean, approche qu’il met en place au sein de l’activité satellites de télécoms et qui s’accompagne d’un changement culturel fort. En 2012, il est appelé au chevet de la division GEO Information Services en qualité de Chief Operating Officer pour la restructurer et procéder à la mutation du modèle tout état vers le modèle actuel. Dès son arrivée, il décide de mettre en place un projet dédié et de s’appuyer sur une équipe de quelques consultants, qui constitue « sa force de diagnostic et d’analyse, de déploiement et contrôle des actions, et courroie de transmission au sein de l’ensemble de l’organisation, avec la mesure des progrès et le feedback nécessaire aux ajustements. »

 

En orbite vers la croissance avec GEO +
Véritable catalyseur d’idées, d’améliorations, l’approche basée sur la mise en place de nombreux chantiers clés, workshops, avec des équipes pluridisciplinaires, des meetings de discussion sur la remise à plat des processus et le déploiement des techniques lean –, permet aux équipes de s’exprimer, de participer aux choix, et au management de recueillir le feedback le plus exhaustif possible et d’emporter progressivement l’adhésion. « Faire travailler ensemble des personnes de cultures différentes, forcer les échanges, faire tomber les barrières de la communication amène à plus de transparence, plus de challenge, plus de fertilisation et les bons choix dans les initiatives d’innovation et de changements. »
Philippe Pham travaille aussi sur la stratégie et les développements, sur la rationalisation du portefeuille, l’approche produit, la consolidation, la complémentarité et les synergies entre les différentes activités – imagerie optique, produits dérivés et services utilisateurs de données en France, imagerie et produits radar en Allemagne, projets d’application en Angleterre. Il poursuit l’amélioration continue des capacités de traitement et de production, des fonctionnalités logicielles et outils, et des infrastructures réparties dans les différentes unités, pour proposer des offres les plus complètes et performantes possibles. Il a déroulé un plan global de restructuration sur 18 mois, appelé GEOPLUS, dont il a confié le leadership à une chef de projet. Ce plan à trois composantes, une composante business et revenus, une composante excellence opérationnelle et une composante réduction des coûts a eu pour objectif de booster les ventes, de donner une vision aux équipes et de revenir à l’équilibre. Philippe Pham communique régulièrement sur la progression des actions et réalisations concrètes sur l’ensemble des chantiers qui contribuent à l’excellence opérationnelle, et à la réduction des coûts.

 

Trois business models historiques
Au sein de la Business Line Communications, Intelligence & Security (CIS) d’Airbus Defence & Space, GEO Intelligence regroupe principalement les entités française, allemande, anglaise et américaine qui travaillent dans le domaine de la géo information et de la géo intelligence. GEO Intelligence opère en France en parallèle 3 systèmes optiques hétérogènes, Spot 5, Spot 6-7 et Pléiades, et réalise son chiffre d’affaires sur trois segments de marché principaux, la défense (35 %), le segment gouvernemental et institutionnel civil (45 %) et le segment commercial pour 20 %. Hormis le contrat emblématique signé avec Google sur plusieurs années, avec un très haut niveau de service, GEO Intelligence a signé différentes typologies de contrats, de la vente d’imagerie et de produits dérivés à valeur ajoutée, aux contrats de stations de réception multi-satellites et de grands projets dans les domaines de la défense et sécurité, de l’énergie, de l’agriculture, de l’aménagement du territoire, de la surveillance maritime, etc., qui lui ont permis de s’adapter aux évolutions du marché et aux besoins des clients en termes de niveau de service et d’exigence, et d’arriver à livrer en 24/7.

 

Préparer le futur… et trouver un ancrage au sein d’Airbus Group
Sur ce marché international très segmenté, la compétition est rude, « nous sommes soumis à une double composante, la constante de temps longue des satellites en vol, depuis leur conception jusqu’à leur exploitation en orbite, et les performances de l’infrastructure sol et des systèmes d’information où les technologies évoluent très vite. Pour se projeter, préparer le futur, renouveler notre offre, il faut avoir les bonnes compétences, au bon endroit, engager des jeunes de 25-35 ans qui vont nous booster et fertiliser ce subtil équilibre avec les personnes expérimentées, pour rebondir de façon plus vertueuse. » Philippe Pham a l’ambition de promouvoir – et de vendre – les services de GEO Intelligence auprès de toutes les divisions du groupe Airbus, de trouver un ancrage significatif autour de l’utilisation de la géo information et d’une certaine typologie de services. « Nous sommes en pleine réflexion sur notre futur business model, nous travaillons sur plusieurs scénarios et essayons de trouver le bon positionnement, dans la chaîne de valeur, un positionnement différenciant, par rapport à nos clients, nos partenaires, à la compétition et à ce que les technologies nous permettent de faire. Nous nous orientons vers la qualité, la très haute résolution et le spécifique. » GEO Intelligence mise aussi sur son nouveau produit WorldDEM, modèle numérique de terrain, pour faire croître sa part de marché dans les produits radar. Ces initiatives phares devraient permettre d’atteindre 10 à 12 % de croissance à nouveau cette année et « de s’approcher des guidelines de Tom Enders. » Directeur Général de Spot Image, Philippe Pham essaie de promouvoir certains axes dans le domaine de la géo information auprès du grand public et du tissu industriel et institutionnel, à travers des initiatives comme les Pléiades Days, le Toulouse Space Show 2014 et à travers les instances régionales ou nationales auxquelles il participe, Midi Pyrénées Expansion, Aerospace Valley, Club Galaxie, etc. Sans oublier les partenariats avec des PME et des ETI fortes et innovantes comme CLS, Magellium ou Artal Technologies. Faire bouger les lignes en termes de contenu d’équipes, de profils, mixer les cultures et les compétences : c’est ce que Philippe Pham a essayé de faire pendant la période de restructuration. GEO Intelligence recherche des profils avec des expériences connexes, dans les domaines de l’infrastructure, du SI, de l’IT, du project management, et des experts aussi bien que de bons managers. Les jeunes diplômés trouvent leur place en stage ou en alternance longue, dans tous les secteurs. « Je regarde bien sûr les compétences techniques, opérationnelles, professionnelles, mais surtout la personnalité, l’ouverture d’esprit, l’écoute, la capacité à s’adapter et à s’insérer dans les équipes. Nos produits et notre environnement sont assez complexes, appréhender la chaîne industrielle depuis le composant de l’instrument jusqu’à la livraison en ligne demande une certaine capacité de compréhension de ce qui est faisable ou pas. »

 

Un poste au confluent de la technologie spatiale et de l’aval
« Ce qui a conforté mon choix, déclare Philippe Pham, c’est la teneur du poste, au confluent de la technologie spatiale et de l’aval, qui permet de faire le lien, de réconcilier la lenteur du spatial et toutes les applications concrètes que l’on peut voir. » C’est un défi multiple pour les ingénieurs qui peuvent commencer par un métier de base, évoluer assez vite vers des visions plus système, progresser au travers de projets, prendre d’autres directions, vers le marketing ou les ventes, se spécialiser dans le project management, la direction de programmes ou tenter une expérience comme la mienne et évoluer vers du general management. Les collaborateurs de GEO Intelligence sont passionnés et éprouvent une véritable fierté à participer et contribuer aux réalisations, à la croissance et à la pérennité d’une entité qui a une présence mondiale et des compétences fortes dans l’observation de la terre.

 

Chiffrés clés
900 personnes, dont
370 personnes en France, à 80 % européen
Chiffre d’affaires 2013 :
202 M€, EBIT : 3M€
15 % d’économie en 2013
Objectif 2014 :
227
M€ de chiffre d’affaires, 10 à 12 % de croissance

 

A.M.O.

 

Contact :
www.geo-airbusds.com. – www.airbusdefenceandspace.comphilippe.pham@airbus.com