« Qui n’ose rien, n’a rien ; qui se donne les moyens de réussir, obtient. » La citation de la marquise Marie du Deffand pourrait être le crédo de Virginie Hauswald (HEC Montréal 06), Directrice Générale de Garance. Conversation exclusive avec une dirigeante hors norme. 

 

 

© F. BELONCLE

Garance : la nouvelle place to be ! Engagées, innovantes et agiles, les équipes de cet acteur mutualiste font bouger les lignes. Même en période de confinement. « Nous avons augmenté de plus de 26 % notre développement » est fière de nous apprendre Virginie Hauswald. Une montée en puissance qui reflète la place du groupe dans le palmarès 2020 Best Workplaces de Great Place to Work. Sa force ? « Nous sommes des intrapreneurs qui osent, se réinventent et écrivent ensemble une seule et même histoire. » 200 collaborateurs, tous intrapreneurs !

Une ambition partagée

C’est d’ailleurs l’état d’esprit de Garance qui a poussé Virginie Hauswald à rejoindre cette entreprise au début de l’année 2020. « Je viens d’un monde d’entrepreneurs et chez Garance, j’ai retrouvé cet esprit entrepreneurial : la capacité d’échouer et de se relever pour avancer toujours plus loin », apprécie-t-elle. Son capital humain l’a aussi convaincue dès son recrutement. « J’ai été recrutée juste après mon accouchement. Ma grossesse n’a jamais été perçue comme un frein par Garance comme ça aurait pu être le cas ailleurs » tient à souligner la dirigeante.

Une manageuse décomplexée

Le match parfait avec ses valeurs managériales : confiance, droit à l’erreur et plaisir au travail. « Mon objectif est de faire en sorte que tous les collaborateurs tentent leurs idées et concrétisent leurs projets au service de la performance collective. »

La méthode de management qui l’inspire ? Celle de ses parents. « Ils ont créé leur entreprise et ils y ont mis tout leur cœur. Ils m’ont donné le goût du travail bien fait, de l’audace et de la responsabilité. Grâce à eux, j’ai compris qu’un manager n’est ni un héros ni un gourou, mais quelqu’un qui insuffle un élan pour créer l’étincelle, quelqu’un de courageux, prêt à prendre les décisions qui s’imposent. »

Et si être une jeune femme leader a parfois été un sujet, elle n’en a pas fait un obstacle. Au contraire. Son conseil aux jeunes femmes ? « On parle souvent des difficultés que rencontrent les femmes dans le monde professionnel et très peu des leviers pour les résoudre. Le premier levier étant d’oser et de vous faire confiance. »

L’entreprise libérée

Télétravail, indépendance, flexibilité, responsabilisation… La Directrice Générale croit beaucoup aux nouveaux modèles de management. « Les organisations très hiérarchiques des années 80, c’est fini. Les entreprises sont désormais des viviers de compétences et d’appétences qui se complètent et progressent ensemble » est-elle d’autant plus certaine depuis la crise du coronavirus. « Selon certains, la crise a transformé nos méthodes de travail et de management. Pour moi, elle n’a fait qu’accélérer ce qui était déjà en train d’arriver. Tant mieux ! Car les jeunes générations ont besoin de ce changement. » Un changement déjà opéré au sein de Garance. Elle invite d’ailleurs toutes les entreprises à faire de même. « Profitons de ce moment rempli de mutations pour enfin casser les codes et inventer le contrat de demain, celui qui liera équitablement le collaborateur et l’entreprise dans une logique de progrès et d’apprentissage partagés. »

Citation mise en exergue

 « Faire un choix entre ma vie pro et ma vie perso, pourquoi ? Ma vie privée ne peut qu’enrichir mes ambitions et mes compétences professionnelles. »

 

Contact : vhauswald@garance-mutuelle.fr

 

Chiffres clés : 264 258 adhérents / 336 652 contrats gérés / 175,4 M€ de chiffre d’affaires