Industrie du futur, usine 4.0… La France a su transformer un secteur à l’image vieillissante et lui donner un véritable coup de boost ! Robots et IA peuplent désormais toutes les usines, grandes comme petites. Zoom sur un univers où la France est en pole position.

 

Digitalisation de la supply chain, véhicules autonomes capables de déplacer des charges importantes dans les entrepôts, automatisation des tâches les plus complexes… La France a su s’emparer du numérique pour réinventer l’industrie ! Et si notre pays a réussi sa transformation, c’est notamment grâce aux startups, « de véritables vecteurs d’innovation », explique Denis Cavallucci, professeur à l’INSA Strasbourg. « L’avantage de la France par rapport à ses voisins ? Permettre aux startups de bénéficier d’une fiscalité très incitative. »

Autre atout de l’Hexagone dans la course à l’innovation industrielle : sa capacité à mettre en place des pôles de compétitivité pour repérer les inventions et faire le lien entre recherche et entreprise. « La France a compris qu’il y avait un fossé entre ces deux univers. Ces entités transforment les résultats de recherches en innovations utiles et commercialisables par les entreprises. Le pôle Paris-Saclay en est un bel exemple », complète le professeur de l’INSA Strasbourg.

Révolution des métiers

Il y a vingt ans, les différents acteurs de l’usine n’étaient pas aussi pluridisciplinaires qu’aujourd’hui. En 2019, les nouveaux acteurs de l’industrie seront les experts UX/UI, des designers capables de révolutionner les outils, les process et de connecter l’usine à son écosystème. De quoi stimuler l’innovation et donner un nouveau souffle à ce secteur pour attirer de nouveaux talents.

 Les jeunes, moteurs de l’industrie

Car aujourd’hui, Denis Cavallucci en est convaincu, seule la jeunesse française pourra être à l’initiative de cette révolution. « Nos étudiants sont de véritables inventeurs en herbe, une dimension beaucoup moins présente à l’étranger. En France, tous nos jeunes fourmillent d’idées. » Préparez-vous, la relève est là !

Les nouveaux gadgets de l’usine 4.0

Quels sont les outils qui équipent les fleurons de l’industrie française et qui font sa fierté dans le monde ? Réponse avec L’Alliance de l’Industrie du Futur :

  • Les capteurs connectés, des outils qui optimisent la production en détectant plus rapidement des problèmes et facilitent la récolte d’informations.
  • La communication intermachine, qui permet d’adapter la production à la demande et d’être plus flexible dans les process.
  • La cybersécurité pour se protéger et sécuriser sa relation avec les fournisseurs. Un argument choc pour les usines qui travaillent sur des projets sensibles.
  • La création d’un environnement ouvert,pour une organisation plus flexible et simplifiée

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.