Communiqué de presse :

Grâce au dispositif « Lance ta startup en 30 jours » crée par le pré-incubateur DeVinci StartUp (DVSU),  45 étudiants en 1ère année de l’EMLV ont sauté le pas. Seul.e ou en s’associant à leurs camarades, les jeunes entrepreneurs en herbe ont profité du confinement pour transformer cette période si particulière en opportunité. Les coachs de DVSU étudient avec eux le lancement potentiel de 28 startups. Les startuppers ont 1 mois pour apprendre toutes les ficelles de la viabilité économique d’un projet.

 

L’EMLV, un tremplin pour l’entrepreneuriat

Devinci Startup, le pré-incubateur du Pôle Léonard de Vinci, offre aux jeunes porteurs de projets l’accès à un espace de coworking, une mise en contact avec des entrepreneurs et experts, et la possibilité d’intégrer un écosystème local, avec un réseau de plusieurs centaines d’entrepreneurs issus de l’EMLV, l’ESILV et l’IIM.

En cette période particulière, DVSU lance un programme spécial en mode Hackathon, pour les étudiants de 1ère année de l’EMLV (école de Management Léonard de Vinci) : ceux qui le souhaitent ont 30 jours pour tester l’adéquation de leur idée (produit ou service) sur le marché.

Le dispositif ‘Lance ta startup en 30 jours’ s’adresse aux étudiants qui veulent apprendre à entreprendre car ils désirent créer leurs entreprises à court ou moyen termes. Parmi eux, certains n’ont pas encore d’idée précise de ce qu’est réellement une startup : DVSU a pour mission de sensibiliser, initier et préparer ces étudiants à entreprendre en leur faisant découvrir la culture et les fondements du Lean Startup.

45 élèves en 1ère année de l’EMLV se sont inscrits au programme.

Durant ces 30 jours, ils sont coachés individuellement et formés.

Des « workshops » en ligne leur permettent de découvrir les fondamentaux de la création de startup ou abordent des thèmes plus spécifiques comme :

  • Qu’est-ce qu’une startup ?
  • Comment devenir entrepreneur en 2020?
  • Comment tester son idée?
  • Comment trouver un problème?
  • Comment construire un produit et une équipe viables ?

 

Des rencontres avec des entrepreneurs leur permettent de se confronter aux réalités vécues par ceux qui ont franchi le cap entre la simple envie d’entreprendre et le passage à l’action.

Devinci Startup propose un accompagnement progressif, en distanciel et physique avec des entrepreneurs. Ils apprennent notamment à créer un site internet sans coder ; un véritable atout quel que soit leur choix de vie professionnelle !

Durant ces 30 jours, les futurs entrepreneurs découvrent comment faire émerger des idées et développer leurs compétences entrepreneuriales. Les porteurs de projets acquièrent rapidement les fondamentaux et les connaissances nécessaires pour mettre toutes les chances de leur côté, et éviter ainsi plus de 90% des erreurs commises avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Parce qu’ils peuvent créer une start up à plusieurs, ce dispositif permet de rencontrer d’autres étudiants intéressés par l’entrepreneuriat, et qui sait, peut-être son/sa futur.e associé.e ?

Le coaching by DVSU permet d’évaluer rapidement le potentiel de développement d’une idée grâce à une étude de marché.

Afin d’en tester la validité, l’entrepreneur doit confronter son idée à ses clients potentiels. Il est donc nécessaire de savoir à quel stade de maturité est le marché vis à vis du produit en question. Qui sont les acteurs principaux répondant à un problème donné ? Les concurrents directs, indirects, de substitution ? Quelle est le coeur de cible des utilisateurs potentiels de mon produit ? Le programme permet de répondre rapidement à ces questions, et de diagnostiquer les menaces et opportunités de lancement dans un marché spécifique.

 

Des startups prometteuses

Si on trouve beaucoup de plateformes et de sites e-commerce, ainsi que des applications destinées à faciliter le quotidien parmi les 28 créations d’entreprises, certaines sortent d’ores et déjà du lot.

C’est le cas notamment de :

  • Students Exploring : une plateforme pour faciliter l’intégration en Erasmus, créée par 2 jeunes femmes,
  • The Fourthphase : une marque de sport innovante et axée sur la performance et le design dans l’athlétisme,
  • B2B : une marque de vêtements pour les collectifs de la musique électro,
  • Express : le Shazam des partitions qui permet de retranscrire automatiquement les chansons en partitions pour les musiciens,
  • Edn Gardn : une application proposant de numériser les jardins en réalité virtuelle pour optimiser la gestion des plantes : quand les arroser, les tailler, changer la terre.

 

« Nous sommes bluffés par le potentiel entrepreneurial de ces jeunes étudiants qui ont tout juste 18-19 ans. Lorsque nous avons eu l’idée de mettre en place ce dispositif, nous n’espérions pas autant de recrues. Ils sont très motivés et travaillent intensément pour permettre à leur idée de voir bientôt le jour. Et même s’ils décident de ne pas créer leur startup à l’issue des 30 jours, ils auront appris et pourront appliquer de nouvelles méthodologies et compétences dans le cadre de leurs études ou de leur vie professionnelle » ajoute Julien Dudognon, responsable du DVSU

 

 

https://www.mondedesgrandesecoles.fr/lemlv-decroche-la-prestigieuse-accreditation-amba-pour-son-programme-mba-digital-marketing-strategy/