Le leader mondial des services de qualité de vie favorise une culture ouverte et inclusive où chacun peut s’épanouir. C’est ce qu’explique Isabelle Aprile (UPEC 90), Directrice de l’Innovation sociétale et des Nouveaux modèles économiques chez Sodexo. 

 

Double ambition chez Sodexo qui poursuit au quotidien l’objectif « d’améliorer la qualité de vie de ses collaborateurs et de tous ceux que nous servons et contribuer au développement économique, social, environnemental des villes, des régions et des pays dans lesquels nous exerçons nos activités ». Une ambition qui explique les 100 métiers de service que le premier employeur privé français dans le monde propose désormais et qui se déclinent aujourd’hui grâce à ses 36 000 collaborateurs qui agissent au quotidien sur 4 000 sites implantés sur tout le territoire français. L’entreprise familiale s’inscrit dans une continuité très claire par rapport à ces deux missions fondatrices. C’est cette indépendance et cette raison d’être qui nourrit les équipes de Sodexo et donne du sens à leur engagement.

Cap sur l’économie inclusive

Un engagement qu’Isabelle Aprile vit au quotidien à la tête de la Direction de l’Innovation sociétale et des Nouveaux modèles économiques. « Ce titre long se veut explicite, précise-t-elle. Il traduit une ambition nouvelle qui vise à créer de nouveaux business qui vont participer au développement de l’entreprise tout en ayant un très fort impact social. Une stratégie qui cible en particulier les territoires les moins favorisés où nous jouons déjà un rôle d’ascenseur social pour des personnes peu qualifiées. Nous souhaitons participer à l’amélioration de l’employabilité, à la cohésion sociale et à la prévention en terme de santé par l’alimentation ». Par exemple, nous souhaitons apporter au plus grand nombre l’une des expertises du groupe : la maîtrise de l’équilibre nutritionnel et alimentaire dans un budget contraint.

Au plus près des territoires

« Nous constatons le besoin de répondre de manière nouvelle et collective aux enjeux quotidiens de notre société. Nos consommateurs, nos clients mais aussi nos collaborateurs, en quête de sens, nous y poussent.  Pour nous, les réponses passent par de nouvelles formes de partenariats publics privés au sein desquels les opérateurs privés sont associés aux acteurs du territoire qu’ils soient publics ou issus du monde associatif. Pour répondre à ces enjeux, nous souhaitons fédérer les initiatives locales et construire de nouveaux modèles pour renforcer les impacts. » Ce sera le cas à Clichy-sous-Bois (93) où un atelier de fraîche découpe sera prochainement implanté au même endroit qu’une crèche, pour aider les mères célibataires à s’ancrer dans la formation et l’emploi ainsi qu’un espace dédié à la valorisation des compétences des habitants.

Plus mixte pour être plus performant

Diversité sociale, mais aussi diversité de genre. Sodexo a mené une étude dans plusieurs pays qui a démontré que la mixité permet à l’entreprise de mieux performer tant sur des critères financiers qu’extra financiers tels que la fidélisation des clients ou l’engagement des collaborateurs. Pour encourager la mixité au sein du groupe, Isabelle Aprile a ainsi créé un réseau dédié à la mixité en France. Le premier objectif de ce réseau est de travailler à l’identification et la prise de conscience des stéréotypes de genre mais aussi à la promotion d’un management inclusif.

Le petit + « Sodexo »

« Sodexo incarne l’esprit de services, d’équipe et de progrès que ses salariés partagent et qui correspond à la quête de sens des jeunes diplômés d’aujourd’hui. On y reste des années ou on part assez vite faute d’être compatible à ces valeurs fortes ! »

Chacun fait son poste à son image ! « Il faut se nourrir de beaucoup de rôles modèles pour construire sa propre carrière. Ce qui caractérise mon parcours, c’est d’avoir réussi à composer, au fil des années, une succession de postes sur mesure en y trouvant une source d’épanouissement personnel et en ayant chaque fois démontré leur intérêt pour l’entreprise. Pour être maître de sa carrière et progresser, il faut pour chaque poste occupé, l’exercer à son image, voir soi-même l’étape d’après et la préparer. »

CONTACT isabelle.aprile@sodexo.comhttps://sodexo-recrute.talent-soft.com

L’envie et la curiosité : formule active de votre épanouissement chez Astellas Pharma

Regards croisés de Clotilde Jurges, directrice Juridique, et de Justine Foucault Serre, Directrice de l’Excellence Opérationnelle et de la Communication Institutionnelle d’Astellas Pharma.

Aqualande, un groupe coopératif engagé

Emmanuelle Debarbat (CELSA 96) DRH d’Aqualande depuis 2008 vous explique pourquoi ce groupe coopératif aquacole est l’entreprise qui est faite pour vous !

Touchez du doigt votre rêve avec Acrelec !

Cette société Française qui mise sur l’expérience client a inventé les bornes de commande dans la restauration rapide explique Ira Prifti, Chief Strategy Officer d’Acrelec.

Avec APICIL, osez prendre le lead sur votre avenir !

Salariées du groupe APICIL, Marie-Christine Eudes, directrice Innovation & Services et Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, directrice marketing participent chaque jour à plus d’égalité femmes/hommes dans leur entreprise

FashionCube : la mode d’après

FashionCube est un écosystème qui abrite sept marques d’habillement : Pimkie, Jules, Brice, Bizzbee, Orsay, Grain de Malice et RougeGorge.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

C’est parti pour la 24e édition de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées

La 24e édition de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées a lieu du 16 au 20 novembre 2020.

Entreprises : ce que les CentraleSupélec attendent de vous !

S’intéresser aux critères de choix des jeunes ingénieurs à l’heure où ils leur rejoignent leur premier employeur est d’autant plus intéressant que la question n’est généralement pas pour eux de trouver un travail, mais plutôt de dénicher LE poste idéal

Le digital au coeur de l’enseignement de CentraleSupélec

Parce que le digital est devenu le sang même qui irrigue nos sociétés, qui les transforme au quotidien et nourrit les plus belles avancées de l’odyssée humaine, CentraleSupélec l’a mis au cœur même de son enseignement.