VOUS ALLEZ ENTAMER VOS RECHERCHES POUR TROUVER LE STAGE QUI VOUS PROPULSERA SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL. VOUS VOUS POSEZ DONC DE NOMBREUSES QUESTIONS ET C’EST BIEN NORMAL ! QUELS TYPES DE SOCIÉTÉS CHOISIR, QUELS POSTES, À L’INTERNATIONAL OU NON… LE STAGE DE FIN D’ÉTUDES EST PLUS « ENGAGEANT » QUE VOUS NE LE PENSEZ ! AU REGARD DE L’OFFRE DE PLUS EN PLUS LARGE DES SECTEURS D’ACTIVITÉS ET POSTES À POUVOIR, IL EST ESSENTIEL DE BIEN CIBLER SES RECHERCHES EN FONCTION DE SON PROJET PROFESSIONNEL. VOYONS ENSEMBLE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER.

Le digital bouleverse tout !
La rentrée est à peine terminée que votre fin de semestre, le dernier des derniers avant le « monde du travail », pointe le bout de son nez. Vous entamez les premières recherches sur le web à la recherche de l’annonce qui vous fait rêver dans la société désirée. En résumé un vrai challenge ! Le digital (traduction de « numérique » utilisée par tous les professionnels) est un secteur qui a su, en mois de 15 ans, se spécialiser de manière remarquable. Quand vous n’étiez pas en âge de tenir un clavier ni même une souris, sachez que les métiers de community manager, développeur web, UX designer, data scientist ou analyst, n’existaient pas ! Le digital a pénétré les postes de création, de marketing, de merchandising, de management, de promotion, de relation client… En bref, le digital est PARTOUT ! Pas d’inquiétude donc car les recherches de stages, dans ce secteur, sont donc plus « faciles » que dans d’autres. Ouf ! Néanmoins, vous constaterez vite que les entreprises qui font rêver recrutent fonction de votre formation et de votre expertise primaire. Votre « core target » : les sociétés et annonces en cohérence totale avec votre diplôme et votre expertise. Vous élargirez, au besoin, en fonction des premières réponses qui vous reviendront. Un seul mot d’ordre la COHERENCE entre le poste recherché, le projet professionnel et le diplôme visé.

 

Soignez votre identité numérique
Autant vous le dire tout de suite, votre CV est important mais votre identité numérique l’est tout autant. Le recruteur vous « googlisera » à coup sûr.

 

QU’EST-CE QUE L’IDENTITÉ NUMÉRIQUE ?
C’est l’ensemble des traces que vous allez laisser sur la toile de manière volontaire dans notre cas, permettant à qui tapera votre nom et prénom de trouver des informations sur vous, vos centres d’intérêt, vos passions, vos expertises… En recherche active de stage, qui plus est de stage de pré-embauche, limitez les posts Facebook personnels de soirées arrosées entre amis. Adoptez une attitude politiquement correcte. Votre identité ne se limite pas à Facebook, soyez connecté à l’actualité, il est important de montrer que vous suivez le marché ou le secteur dans lequel vous travaillez. Disposer d’un fil twitter, d’un tumblr, ou même d’un mini site est important. Quant au profil Linkedin celui-ci est OBLIGATOIRE !

 

La question du type de sociétés
Que vous sortiez d’une formation Bac +2, 3 ou 5 il est essentiel de se positionner en vue de la transformation de votre Stage en CDI ou CDD. A la différence d’un stage en cours d’études, celui de fin de cycle vous positionne sur le marché du travail. Il est donc important d’être en accord avec son projet professionnel. Si vous intégrez des grands groupes, vous aurez à coeur d’apprendre l’esprit « corporate » (l’esprit de groupe, l’esprit d’entreprise) et l’ensemble des étapes de validation/création, appelées des « process », qui composeront votre quotidien. Vous serez principalement assigné à une fonction et monterez en compétences sur des tâches assez spécifiques. Si vous intégrez des structures plus humaines (en taille) type TPE/PME, vous serez certainement amené à avoir un périmètre d’interventions plus large. Les process sont moins visibles et peut-être un peu moins lourds aussi. Enfin, si vous intégrez une start-up, vous serez plutôt amené à être un spécialiste d’un sujet (graphisme, ergonomie, User expérience, développeur…) tout en devant être polyvalent sur des expertises mineures. Vous serez en effectif réduit, devant travailler vite et bien sans compter les heures et découvrant le monde de la création d’entreprise, sans process visibles mais uniquement perçus et actés autour de la table. Le choix des types de structures n’est pas anodin. Vous êtes en fin de cursus, vous devez donc penser « job placement » afin de trouver un stage qui vous ouvrira les portes du monde du travail.

 

Par Matthieu Deboeuf-Rouchon
Responsable Axe Métier WEB & Ebusiness et du Master Digital Maketing & Data Analytics, IIM – Institut de l’Internet et du Multimédia – Groupe Léonard de Vinci – Paris La Défense
matthieu.deboeuf_rouchon@devinci.fr
www.iim.frwww.devinci.fr