POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

EDF : embarquez à bord du « nouveau nucléaire », le chantier d’une vie ! – L’interview de Nicolas Machtou  

Interview Nicolas Machtou EDF
@EDF

Passionné depuis toujours par le secteur de l’énergie, Nicolas Machtou (Columbia 03), Directeur du programme nouveau nucléaire, y a construit son parcours professionnel et a été conseiller énergie et environnement auprès du Premier ministre puis du Président de la République. Il a rejoint EDF pour y prendre la tête d’un chantier colossal.

« Le nouveau nucléaire se met en ordre de marche » lit-on dans les journaux. Votre avis d’expert ?  

Interview Nicolas Machtou EDF
@Giuliano Ottaviani AbacaPress

En février dernier, le Président de la République a annoncé le lancement d’un programme nucléaire d’une ampleur inégalée depuis 50 ans : la construction de trois paires de réacteurs EPR2, la mise à l’étude de quatre autres et le développement de petits réacteurs modulaires dont le projet Nuward d’EDF. En assurant ainsi son indépendance énergétique et sa compétitivité, notre pays continuera aussi de marquer des points contre le réchauffement climatique.  

Qu’est-ce qui rend ce chantier passionnant ?  

Le nucléaire est une aventure collective unique qui revêt des enjeux économiques, industriels et sociétaux passionnants pour notre pays. Demain, avec ce programme, ce sont des milliers d’emplois mobilisés partout en France sur lesquels nous recrutons dès à présent. C’est un chantier qui engage les générations à venir et la planète en assurant une production massive d’électricité bas carbone. Enfin, notre terrain de jeu est international : Royaume-Uni, Chine, Inde… De plus en plus de pays veulent décarboner leur énergie et c’est tant mieux !  

Vous avez commencé votre parcours au sein de filiales d’EDF. Qu’est-ce qui vous y ramène aujourd’hui ?  

Rejoindre EDF était une évidence. C’est une entreprise forte de son histoire et de ses valeurs de service public, qui a su investir dans l’innovation pour rester leader de son marché ; tous nos réacteurs sont conçus en 3D ! C’est aussi un employeur qui mise massivement sur les jeunes à travers la formation, un axe essentiel pour moi. 

Vous recrutez comme rarement. Quels types de profils recherchez-vous ?

Parmi les 3 300 recrutements de cette année, plus de 400 sont sur des postes d’ingénieurs. Mais si nous avons besoin de compétences diverses, nous recherchons aussi des personnalités curieuses et engagées. Ce n’est nullement un hasard si EDF reste l’entreprise la plus attractive du secteur pour les élèves ingénieurs. La politique de mobilité et l’attention portée à l’évolution de chacun et chacune permettent d’y effectuer des parcours passionnants.  

Maitre de conférences à Sciences Po depuis 18 ans. Qu’y enseignez-vous et qu’est-ce qui vous motive ?  

J’enseigne la régulation du secteur de l’énergie, exercice de pédagogie rendu capital par la complexité des marchés de l’énergie. Ce cours est devenu pour moi d’une richesse sans cesse renouvelée tant en 15 ans, les étudiants ont changé : plus ouverts sur le monde, plus engagés notamment sur le climat. Les profils sont également très diversifiés entre ingénieurs, financiers, juristes… chacun apporte ses compétences et son point de vue. L’idéal pour un enseignant.  

Quel  rêve, stratégie ou inspiration vous a poussé à aller passer un master à Columbia au sortir de votre master à Assas en droit public de l’économie?  

J’étais passionné par le rôle de l’Etat dans l’économie, particulièrement dans le secteur de l’énergie. Ce master m’a permis d’approfondir mes compétences en économie et en finances et ma compréhension des outils d’action publique et de régulation des marchés hors nos frontières. 

Quels apports ou expériences remarquables en avez-vous retiré ?  

Impossible de ne pas évoquer la qualité des enseignants et la hauteur de vue de l’enseignement. Mes professeurs d’économie de l’environnement comme de macro-économie, pour ne citer qu’eux, étaient  Prix Nobel. Et l’ouverture à l’international (144 nationalités sur le campus !) m’a permis de fréquenter des personnes très différentes, de réfléchir à des horizons nouveaux et de me constituer un réseau international original.   

Chiffres clés  

131 000 collaborateurs sur 230 métiers, 4000 alternants en 2022  

1er producteur et 1er fournisseur d’électricité en France et en Europe  

Contact : patrick.bossaert@edf.fr  

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter