Sûreté alimentaire, préservation de l’eau, optimisation de l’énergie, création d’un environnement sain : bienvenus chez Ecolab, l’entreprise éthique par excellence ! « Venez travailler sur les enjeux fondamentaux du futur », lance Stefan Umiastowski (MBA HEC 12), son Vice-président CEE/Russia & CIS.

 

Au cœur de la cité

© ECOLAB

Construire un monde plus propre, plus sûr et plus sain : voilà le credo d’Ecolab, leader mondial des technologies et services de l’eau, de l’hygiène et de l’énergie. « Notre objectif depuis plus de 90 ans ? Aider nos clients à résoudre leurs problèmes de nettoyage, de désinfection et de préservation de l’eau et des énergies. Notre gamme de solutions, de services et de technologies digitales touchent la vie quotidienne des communautés locales. Nous travaillons dans les hôpitaux, les hôtels, les écoles, les restaurants, l’agroalimentaire, les raffineries, les centrales électriques, les usines de fabrication… »

 

Focus sur le développement durable

Une expertise qui couvre 40 secteurs d’activités… de quoi trouver son bonheur à coup sûr ! « Les jeunes veulent travailler dans une entreprise qui a un objectif fort. C’est le cas d’Ecolab, puisque le développement durable fait partie de notre ADN. Nous prévoyons, à l’horizon 2030, la réduction de 50 % de nos émissions de CO2. Nous avons aussi rejoint le programme des Nations Unies « The Business Ambition for 1,5°C » qui s’engage à limiter l’augmentation des températures mondialesNous cherchons des jeunes qui veulent changer les choses. Le statut quo, très peu pour nous ! »

 

Recherche talents tous azimut

Les filières qui vont prendre le lead d’ici 5 à 10 ans selon Ecolab ? Celles qui répondent aux besoins fondamentaux de notre temps : l’eau, la santé, l’hygiène et la sécurité alimentaire. « De plus en plus de masters s’ouvrent sur le Smart Water Management. Ces talents ont toute leur place chez nous. Nous accueillons aussi des profils issus des formations ingénieurs, vétérinaires, agroalimentaires et hygiène. Bien sûr, notre activité est sous tendue par la capacité à capturer de la data et à l’exploiter, d’où le besoin en spécialistes du digital. Que les HEC se rassurent, peu importe les mutations du monde, les commerciaux resteront des profils extrêmement recherchés ! »

 

Tout est possible 

D’autant que chez Ecolab, la mobilité, c’est du concret. « On peut passer de la finance à la vente ou de l’agroalimentaire à la préservation de l’eau. Moi-même, j’ai travaillé dans l’hygiène antiparasitaire et aujourd’hui, je suis dans la partie industrielle. C’est passionnant. » Le must pour les diplômés à haut potentiel ? Le programme de développement accéléré centré sur les aspects finance, marketing et supply chain. « Après sélection, des jeunes issus des meilleures universités européennes enchaînent pendant trois ans des jobs partout en Europe et bénéficient de formations qui les aident à occuper des postes à responsabilités. Une opportunité en or pour découvrir les différents aspects du business et créer un réseau en accéléré. »

Armé pour la vie

« J’ai passé douze ans dans l’Armée de Terre. J’étais prêt à y rester, mais j’ai toujours été attiré par l’entreprise. Cette expérience militaire me sert tous les jours. J’y ai appris la puissance du verbe pour communiquer clairement des ordres qui fassent pleinement sens pour tous. Le commandement, comme le management, c’est l’art de faire accomplir une mission à un collectif de personnes. D’où l’importance d’exprimer son point de vue ouvertementÀ l’Armée, le chef est un absorbeur d’inquiétude et un diffuseur de confiance. Ça fait partie des règles de base que j’ai conservées, tout comme l’exemplarité et le savoir être. »

 

# Mon HEC

« Je me souviens des pontes qui enseignent dans chaque domaine, du champ des possibles qui s’ouvre en grand et de la puissance du réseau qui vous accompagne toute votre vie (mon successeur en France est d’ailleurs également un HEC). »

 

Contact : stefan.umiastowski@ecolab.com