Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Directeur juridique : une aventure droit devant !

métier directeur juridique 2022
Young woman brainstorming at the office and working on laptop

Le directeur juridique chapeaute toute l’expertise en matière de droit, normes et jurisprudence de l’entreprise. Une mission précise et capitale qui exige des connaissances pointues en droit sur les différents secteurs qui gravitent autour de l’entreprise. De plus, exercer le métier de directeur juridique en 2022 est synonyme de digitalisation. Décodage.

Véritable bras droit des dirigeants, le directeur juridique manage une équipe de juristes pour mener à bien l’ensemble des dossiers en cours : contentieux, contrats, appels d’offres… « C’est une forme de chef d’orchestre qui fait le lien entre le monde de l’entreprise et le monde extérieur comme un client ou un fournisseur. Il peut également être en contact avec un avocat s’il faut aller plus loin dans son analyse. Sa grande expertise lui permet de régler toutes les problématiques juridiques de l’entreprise. Ça implique de connaître les spécificités de la société dans laquelle il exerce, les métiers, ainsi que toutes les règles juridiques qui en découlent » résume Annabelle Jaulin, responsable du master Expertise Juridique et Fiscale à l’ISC Paris et avocate.

Et l’international, dans tout ça ?

Véritable expert toujours à l’affût de nouvelles règles de droit, le directeur juridique se doit d’être également à l’aise en anglais. En effet, d’après une étude de LEXqi Conseil, 75 % des directeurs juridiques étendent leurs activités à l’étranger. Mais Annabelle Jaulin alerte à ce sujet : « les droits étrangers ne sont pas les mêmes qu’en France. Lorsqu’on fait une carrière à l’international, il faut dans ce cas-là avoir une formation de droit comparé ou de droit anglo-saxon, par exemple. Il est nécessaire d’avoir un double diplôme permettant de connaître le droit à l’étranger. En juridique, nous avons des spécificités et il faut se former pour les connaître. » Mieux vaut donc anticiper cela le plus tôt possible dans vos choix de formation.

La digitalisation du métier de directeur juridique en 2022

Si la crise sanitaire a accéléré la digitalisation du métier, cela ne fait que renforcer les compétences de leadership et d’organisation nécessaires à ce poste à haute responsabilité. Le développement des signatures électroniques à distance et des appels en visioconférence a démocratisé une nouvelle manière de travailler. « Cela permet une proximité des clients, ainsi qu’une accélération du travail » remarque l’experte. De plus, ces moyens de travail à distance sont aussi la source de nouvelles relations entre le directeur juridique et son équipe de juristes. Un vrai défi pour les personnalités avides de management !

Droit et sens de l’entrepreneuriat

Exercer le métier de directeur juridique en 2022, c’est donc assumer un rôle de leader tout en s’actualisant sans cesse sur son secteur. Annabelle Jaulin observe que cette fonction implique d’être « un expert transversal. Il est nécessaire d’avoir à l’esprit toutes les autres matières juridiques autour du métier de votre entreprise. Il s’agit d’être très rigoureux et très à jour. Autrement dit : il faut être curieux et polyvalent ! » De belles soft skills qui s’acquièrent avec le temps et l’expérience. D’ailleurs, pour devenir un jour directeur juridique, l’enseignante-chercheuse recommande de débuter en tant que juriste en entreprise à la suite d’un master de droit. « Les directeurs juridiques sont souvent d’anciens avocats. Les grands services juridiques aiment bien cette double casquette. » Elle vous conseille ainsi de passer le Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) si vous souhaitez booster vos chances d’y parvenir, ainsi que votre rémunération.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter