Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Deux nouvelles écoles rejoignent le concours Puissance Alpha pour 2022

Concours puissance alpha 2022
Crédit Unsplash

Fort d’un bilan positif pour l’édition 2021 (+ 15 % de candidats), le concours d’entrée en écoles d’ingénieurs Puissance Alpha fait le plein de nouveautés en 2022. Modalités d’évaluation, nouvelles écoles, nouveaux profils : on fait le point.

Les nouveautés de Puissance Alpha en 2022 concernent d’abord son concours post-bac. Cette année marquera ainsi le retour aux épreuves écrites pour les élèves de Terminale générale avec deux EDS scientifiques. Un « rituel d’intégration dans l’enseignement supérieur » auquel 77 % des étudiants des écoles du concours sont favorables. Ils y voient en effet « un moyen de montrer qu’ils peuvent faire mieux que leur notation de contrôle continu », option retenue depuis deux ans pour faire face aux contraintes sanitaires. Des épreuves écrites qui représenteront 40 % de la note finale, 60 % étant encore assurés par l’étude du dossier, personnalisée pour chaque école et chaque programme demandé, conformément à l’ambition d’hyperpersonnalisation du concours. Le but ? « Accentuer encore le matching entre le candidat, l’école et le programme » insiste Florence Dufour, directrice de l’EBI et présidente de Puissance Alpha. Les profils technologiques ou Bac +1/2 continueront quant à eux d’être notés par une double évaluation de dossier par le concours et les écoles qu’ils ciblent.

« Puissance Alpha a pour ambition d’être un révélateur de talents. Les profils de nos candidats sont de plus en plus divers, ils ont de plus en plus d’envies et nos écoles veulent encore mieux matcher avec eux. Leur taux d’épanouissement dans leur premier emploi s’élève à 90 % : c’est la preuve que nous les avons bien orientés, dans la bonne filière et vers le bon programme en fonction de leur profil » – Florence Dufour, présidente de Puissance Alpha et directrice de l’EBI

Puissance Alpha 2022 : les épreuves en détails

Les écrits du concours Puissance Alpha 2022 auront donc lieu le 23 avril 2022 dans plus de 40 centres en France et autour de quatre épreuves sous forme de QCM. D’abord, 1h30 de mathématiques avec huit exercices : quatre sur les fondamentaux et quatre à choisir en fonction de son niveau de spécialité. Ensuite, 1h de sciences appliquées avec six exercices dans une matière au choix (physique-chimie / numérique et sciences informatique / sciences de l’ingénieur / SVT / bio-éco). Et enfin, deux épreuves pour évaluer le niveau d’anglais et de connaissance verbale et linguistique des candidats. Envie de vous entrainer ? « Toutes nos écoles se sont engagées à assurer gratuitement des sessions de préparation au concours et aux épreuves écrites » rappelle Florence Dufour.

L’ESA et l’ESTIA rejoignent le concours Puissance Alpha en 2022

Puissance Alpha a pour objectif de « regrouper des écoles aux profils et caractéristiques divers mais aux valeurs communes, de proposer une offre de formation complète et d’être présent sur tout le territoire. Nous accueillons donc avec plaisir deux nouvelles écoles : l’Ecole Supérieure d’Agricultures d’Angers (ESA) et l’ESTIA » annonce Astrid Woitellier, déléguée générale du concours.

Un nouveau profil éligible dans ParcourSup pour Puissance Alpha 2022

Du nouveau aussi du côté des profils. « Puissance Alpha est un concours ouvert et nos écoles se sont données les moyens d’accompagner des profils variés. Dans cette dynamique, dix écoles du concours  ont ouvert un programme spécifique pour des candidats de Terminale générale qui auraient choisi l’EDS Maths et une spécialité non scientifique. Des candidats évalués sur une note composée à 60 % de l’étude du dossier  du candidat et à 40 % d’un entretien d’évaluation où, face à l’école et à son programme, le candidat pourra exprimer sa volonté et sa capacité à intégrer un concours scientifique » rappellent les responsables du concours.

Puissance Alpha en 2022 c’est donc quatre profils pour quatre types de vœux sur Parcoursup 

Deux concours pour les Terminales générales (Puissance Alpha 2 sciences et Puissance Alpha 1science), le concours Puissance Alpha techno (pour les STI2D, STL, STAV) et le concours Puissance Alpha bac +1/2.

Du nouveau du côté du concours Bachelor de Puissance Alpha en 2022

Lancé en 2021, le concours Bachelor de Puissance Alpha a séduit 1 100 candidats pour sa première année, dont 170 ont été intégrés. Fort de ce succès, le concours bachelor s’étoffe en 2022 avec trois écoles (ESA, Junia et Isep) et huit nouveaux programmes, soit au total 10 écoles présentes avec 19 programmes Bachelor en trois ans proposés en 2022. Ce qui permet aux candidats de déposer un seul vœu pour tous les programmes présenté pour un prix unique de 50 euros (gratuit pour les boursiers).

Un défi de taille pour Puissance Alpha en 2022 : la réorientation

Le concours Puissance Alpha 2022 prend enfin à bras le corps la question de la réorientation. Alors qu’en moyenne 20 à 30 % des élèves se réorientent durant leur cycle (DUT, prépa…) la réforme du Bac et la crise Covid  impliquent une demande de réorientation encore plus forte. « Nous nous attendons à un certain nombre d’hésitations et de demandes de réorientation qui devraient s’exprimer dès la Toussaint. Nos écoles ont plus que jamais un rôle social à jouer et nous devons être au rendez-vous tous ensemble pour accompagner ces jeunes » insiste Florence Dufour. Trois voies s’ouvrent ainsi pour eux dans les écoles de Puissance Alpha : le concours post-bac et le concours rentrée décalée pour entrer en 1A et le concours bac +1 pour entrer directement en 2A. En 2021, plus de 1 500 candidats se sont inscrits pour une de ces trois voies et 300 ont été intégrés.

Retour sur Puissance Alpha 2021 : les chiffres

64 programmes proposés (soit + 28 % par rapport à 2020 et x2 depuis la création du concours)
+ 15 % de candidats pour plus de 14 000 vœux sur Parcoursup (+ 69 % de candidats depuis sa création avec un nombre d’écoles inchangé)
18 % de candidats issus d’une filière technologique STI2D, STL ou STAV ou ayant obtenu un bac depuis moins de deux ans
+ de 30 % des candidats de bac généraux n’ont pas choisi la doublette Maths + Physique – Chimie

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter