Bâtir et entreprendre. Eric Blanc conjugue ces deux passions au quotidien dans l’exercice de ses fonctions de DGA de Spie SCGPM et DG de sa filiale OUTAREX. A travers une philosophie profondément humaniste, il nous livre une vision bien différente de l’image poussiéreuse que l’on prête parfois au secteur du bâtiment. – Par Alexandra Montfort

 

APPORTER SA PIERRE À L’ÉDIFICE

Depuis son plus jeune âge, cet entrepreneur dans l’âme a toujours été sensible à l’environnement dans lequel il évoluait. Il regrette la précipitation dans laquelle ont été construites les cités dans les années 60. « Je crois qu’on ne peut vivre heureux que dans un espace qui nous sied. J’avais le désir de façonner la ville, de lutter contre l’urbanisation irréfléchie, d’apporter ma pierre à l’édifice ! » C’est ainsi qu’Eric Blanc fait ses classes à l’ESTP et choisi la voix de la construction. Un métier qui l’habite et l’anime depuis des années. « Quelle joie de voir s’ériger un édifice que l’on a rêvé collectivement avec de grands donneurs d’ordres, des architectes et ses équipes ! » Son ambition : construire des bâtiments qui répondent aux exigences des usagers et s’inscrivent dans la durée pour les générations futures.

Chantier de BOULOGNE-BILLANCOURT - ZAC Seguin - Ilot B5 (Construction d’un ensemble immobilier réparti sur 3 bâtiments, comprenant 171 logements collectifs, 1 crèche & 2 commerces)

Chantier de BOULOGNE-BILLANCOURT – ZAC Seguin – Ilot B5
(Construction d’un ensemble immobilier réparti sur 3 bâtiments,
comprenant 171 logements collectifs, 1 crèche & 2 commerces)

EXCELLENCE, CRÉATIVITÉ, PASSION

Telles sont les valeurs que véhicule Eric Blanc. L’excellence va de soi. Mais pour faire la différence sur un marché très concurrentiel, un travail bien fait et conforme aux exigences du client ne suffit pas. Il faut surprendre, innover, être force de proposition. Au-delà de la créativité dans les matériaux et la technicité, le directeur général mise sur ce qu’il appelle le « quotient émotionnel ». « Dans notre métier, la relation humaine prime sur tout le reste. » Il travaille donc à l’établissement de liens privilégiés et durables avec ses clients comme avec ses collaborateurs. Et la passion, troisième pilier de sa philosophie, y participe !

« La remise en question est fondamentale, car une entreprise qui stagne est condamnée à mourir. »

 

L’ENTREPRISE « LIBÉRÉE »

Une société ou` la hiérarchie existe sans être palpable pour autant. Voilà l’idéal vers lequel tend le DG d’OUTAREX. « Responsabiliser l’ensemble des collaborateurs, c’est ce pour quoi je me bats chaque jour », nous affirme cet homme engagé dans la réussite de ses équipes. Pour ce faire, Eric Blanc s’attache à développer le potentiel de ses employés, tout en leur inculquant le plus de repères possible afin de les rendre autonomes. « Faire grandir une société revient à faire grandir ses forces vives. » Avoir recruté des chefs de travaux, qui aujourd’hui exercent en tant que chef de groupe, constitue sa plus grande fierté.

 

INSTANT RH :
90 % des recrutements chez OUTAREX concernent deux branches de métier au coeur de l’activité : les études de prix et la production. « J’attends des jeunes qu’ils sachent ce dont ils ont envie et qu’ils me surprennent ! » nous confie Eric Blanc.

 

UNE CROISSANCE À LA HAUTEUR DE SON AMBITION !
Avec une stratégie de développement axée sur les établissements publics, l’hébergement collectif, et les structures médicalisées, Eric Blanc a insufflé un véritable dynamisme à la filiale de Spie Batignolles. La société, qui employait 50 personnes en 2008, compte aujourd’hui 130 collaborateurs et honore des contrats de 25 millions d’E à l’instar de l’Ilot K.

 

Contact : eric.blanc@outarex.fr