POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Confluences 2025 : un nouveau plan stratégique pour emlyon business school

Confluence 2025 : un nouveau plan stratégique pour emlyon business school

Emlyon business school bientôt dans le Top 15 des Global Business Universities en Europe ? C’est en tout cas le défi que se lance l’établissement avec son nouveau plan stratégique Confluences 2025 dévoilé le 11 mars 2021. Mais quels moyens l’école met-elle au service de ses ambitions ? Les réponses de sa présidente Isabelle Huault.

 

Forte d’un Directoire entièrement renouvelé et comptant trois alumni parmi ses cinq membres, la nouvelle gouvernance d’emlyon entend bien incarner à la fois les solides  fondations de l’école et son nouvel élan à travers le plan stratégique Confluences 2025. Un nom qui n’a pas été choisi par hasard. « Il montre notre attention au mélange des disciplines, des cultures et des profils, notre volonté de fédérer l’ensemble de la communauté emlyon et celle de nous implanter dans un quartier lyonnais en pleine expansion : le quartier Confluence – Gerland » introduit Isabelle Huault.

Objectif Top 15 pour emlyon

Un plan stratégique au nom symbolique donc, mais aux ambitions très concrètes et conquérantes : figurer parmi les 15 premières Global Business Universities en Europe. Alors que l’école est aujourd’hui dans le Top 20, elle entend capitaliser sur ce terme de Global Business University qui « renvoit à la volonté d’innover dans le monde des business schools en mettant l’accent sur la pluridisciplinarité et l’hybridation et en réaffirmant notre volonté d’irriguer toutes nos formations par la recherche » ajoute-t-elle. De fait, emlyon business school espère une croissance de revenus à hauteur de 60 % d’ici 2025 et un rapprochement avec d’autres écoles et institutions académiques. Avec toujours un même objectif : « former des managers responsables pour une société durable ».

Confluences 2025, emlyon de la stratégie à l’action !

Pour passer à l’action, l’école fait reposer son plan stratégique sur quatre piliers. L’engagement d’abord. Un pilier nourrit par le passage d’emlyon en société à mission en juillet 2021. Une étape importante et collaborative « où toutes les parties prenante de l’école seront des artisans de cette mission. A l’aune de ce passage en société à mission, nous allons aussi revisiter tous nos cours sous le prisme des 17 ODD  selon le label « SDGs Inside » (Sustainable Development Goals Inside) spécialement créé à cette occasion ».  Dès la rentrée 2021, le cours « Agir pour le climat » sera rendu obligatoire pour les élèves du PGE (en 2022 pour ceux Global BBA).

emlyon veut atteindre l’objectif stratégique de  30 % de boursiers en 2025

Autre pilier du nouveau plan stratégique d’emlyon, l’inclusivité.  Avec deux ambitions fortes : passer à 30 % de boursiers et multiplier par cinq le nombre d’élèves en apprentissage d’ici 2025. Pour renforcer son ouverture sociale, dès septembre 2021, la business school accueillera parallèlement  150 jeunes sans qualification et éloignés de l’emploi  dans « La Toile », son Ecole de la qualification numérique afin de les former, gratuitement, aux métiers du web.

L’hybridation sinon rien

Si l’école peut aujourd’hui compter sur ses 160 professeurs permanents, elle entend bien renforcer cette communauté avec son plan stratégique : 200 enseignants-chercheurs devraient être présents en 2025, avec un objectif de féminisation d’au moins 45 %.

Faisant de l’hybridation son socle pour les années à venir, emlyon business school pourra aussi compter sur des partenariats avec des établissements supérieurs renommés dans le domaine de l’art, du design, des SHS ou de l’ingénierie. « Trois nouveaux instituts (regroupant formations, recherche, chaires et partenariats socio-économiques) seront également créés. L’objectif ? Stimuler la formation par l’expérience et la recherche d’excellence sur des thématiques transversales à l’école : Artificial Intelligence & Management Institute, Social Innovation Institute et Ethno-Institute » précise Annabel – Mauve Bonnefous, Directrice des programmes diplômants.

Avec son plan stratégique 2025, emlyon entend bien vivre le monde

Si l’école présente déjà six campus dont trois campus à l’étranger (Casablanca, Shanghai et Bhubaneswar), elle n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous allons ouvrir notre septième campus à Bombay en 2021, devenant ainsi la première business school française présente dans la capitale économique du pays. Nous allons aussi nous tourner vers l’Amérique latine dans les prochaines années » annonce Isabelle Huault. Pour renforcer cette internationalisation, l’école capitalise également sur ses 190 partenariats académiques internationaux répartis dans 50 pays, qui permettront à près de 2 000 étudiants d’emlyon d’étudier dans des établissements d’excellence à l’étranger en 2021. D’ici 2025, au moins 10 nouveaux doubles-diplômes, seront créés, à l’image des nouveaux partenariats scellés avec UCLA et Berkeley.

Où en est le nouveau campus lyonnais d’emlyon ?

Confluences 2025 sera enfin pour emlyon l’occasion d’inaugurer, fin 2023, son nouveau campus au cœur de la métropole lyonnaise. « Le Hub Gerland est un projet immobilier qui réaffirme notre ancrage territorial dans une région au carrefour de l’Europe, dynamique et présentant un tissu socioéconomique dense et à très fort potentiel. Nous nous revendiquons ce territoire de cette ville ! » insiste Isabelle Huault. La première pierre de ce projet à 140 millions d’euros sera posée avant l’été 2021.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter