Philippe Fournier (EDHEC Business School 90) évoque avec passion sa fonction de Directeur Financier de Norauto qui se place en support de la direction générale que ce soit dans l’amélioration de la performance opérationnelle mais aussi dans l’arbitrage des projets. Autant de défis ambitieux que cet habitué du secteur de la distribution relève avec entrain.

 

La Direction financière : une fonction clé

Directeur financier depuis 15 ans, Philippe Fournier a toujours œuvré dans le secteur de la distribution. « Norauto est créateur et leader des centres autos. Notre spécificité, outre le fait d’être une entreprise de distribution, est que nous sommes aussi prestataire de services. Les clients qui passent dans nos centres y viennent pour l’entretien de leur véhicule mais aussi pour équiper leur véhicule. Dans ce secteur concurrentiel, il faut toujours s’adapter au rythme de l’activité et il faut être un véritable business partner, c’est-à-dire suivre le rythme des projets, rendre possible la prise de risque mais aussi pouvoir aider aux orientations stratégiques que la marque Norauto se doit de prendre. Nous devons nous adapter aux enjeux de demain sur un marché de la mobilité en pleine transformation. En support de neuf pays, principalement Europe mais aussi Argentine et Russie, je suis en étroite collaboration avec mon DG, notamment pour évaluer les opportunités pays par pays que ce soit en termes de développement organique ou au travers de potentielles acquisitions. »

 

La certification Top Employers France

Norauto a toujours fait de ses collaborateurs les acteurs de sa réussite. « Il y a 30 ans, la marque mettait déjà en place des plans d’actionnariat dans l’entreprise pour que chacun s’y sente associé et partie prenante. Nos piliers majeurs en matière de RSE : un commerce + responsable, des collaborateurs + écoutés et impliqués, des pratiques + écologiques, un ancrage local + fort et une organisation + agile qui se traduisent tous par des actions concrètes dans l’ensemble du réseau. » La marque, qui laisse aux collaborateurs la liberté d’entreprendre, est fière d’avoir obtenu le label Top Employers France quatre années consécutives et valorise des modes de travail souples et innovants. « Nos piliers : entrepreneuriat, respect et authenticité qui font partie de nos valeurs, tout comme le partage et la performance. L’entreprise s’est également engagée dès le début des années 90, dans une démarche responsable et environnementale. « C’est dans l’ADN de Norauto d’être attentif à cette thématique. Nous avons 18 filières de recyclage et nos équipes travaillent en permanence sur les moyens de recycler les produits usagés issus de notre activité. Nous les collectons nous-mêmes et intégrons cette fonction chez nous. »

 

2017, année de tous les talents

Norauto accueille régulièrement des jeunes issus des grandes écoles en stage, en année de césure ou en alternance. « Nos métiers évoluent constamment, nous sommes engagés dans une transformation numérique de notre entreprise pour être en mode ouvert et se connecter à un écosystème plus riche. Cette transformation est aussi un enjeu humain qui va nous amener à recruter plus de profils de type ingénieurs,  développeurs informatiques, analystes de données, mais aussi des profils en marketing. »

 

L’EDHEC : s’inscrire dans un cadre entrepreneurial

« Après mon bac, j’étais tiraillé entre une formation commerciale et financière. Si à l’origine, l’EDHEC était une école de marketing, elle a pris un tournant « finance » à l’époque où j’y suis entré. Elle est aujourd’hui réputée pour cette expertise financière. J’étais très engagé dans l’école et délégué de la promotion 90, j’ai d’ailleurs organisé les 25 ans de la promo tout récemment. Outre la formation académique d’excellence, la force de l’école s’incarne aussi dans l’ensemble des associations, véritables petites entreprises, qui permettent aux étudiants de s’inscrire dans un cadre entrepreneurial. J’ai moi-même fait partie de l’association « Le Chti ». Une très bonne façon de mettre le pied à l’étrier et savoir de ce dont on parle en matière de marketing et de trésorerie. Cette expérience a été très formatrice. »

 

Mes conseils aux jeunes diplômés ?  Il faut savoir prendre des risques de carrière, sortir des schémas trop lisses et ne pas hésiter à passer dans l’opérationnel. »

 

Chiffres clés : + de 10 0000 collaborateurs – 1,4 mds CA – + de 630 centres – 9 pays

 

Contact : http://www.norauto-recrute.fr/site/

 

L’EDHEC Business School prépare son avenir